Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Sept partis d’extrême droite à Vienne au « printemps des patriotes »

DSC_7156

Vienne, 17 juin 2016

Il y a deux ans, le principal parti d’extrême droite autrichien, le FPÖ, lançait à Vienne un mouvement européen de « jeunes patriotes », le YEAH (cf. ce billet). Aujourd’hui, vendredi 17 juin 2016, il s’agissait davantage d’une démonstration de force, cette fois-ci dans le parlement – le symbole compte – et non au siège du FPÖ. Marine Le Pen était l’invitée d’honneur du FPÖ, pour un « Printemps des patriotes » censé sortir les citoyens de « l’hiver européen ». Si, au niveau du parlement européen, il existe déjà Mouvement pour l’Europe des nations et des libertés regroupant les principaux partis d’extrême droite en Suède, Belgique, Italie, République tchèque et France, à Vienne il y avait ce vendredi à Vienne plus de drapeaux mais pas que des drapeaux de pays : Gerold Annemans était présenté avec le drapeau de Flandres (et non le drapeau belge) et Lorenzo Fontana, qui siège à Bruxelles pour la Ligue du nord était présenté avec le drapeau vénitien (et non italien). Lire la suite

17 juin 2016 Posted by | Autriche, Europe, Extrême droite, FPÖ, France, Uncategorized | | Laisser un commentaire

Mohammed, réfugié kurde de Kobané : un sourire, un espoir, « Paris »

Mohammed2-ptAccompagnant pendant trois jours une équipe du journal télévisé de TF1 sur la route des Balkans, de la frontière hongroise à la Bavière en passant par l’Autriche, j’ai pu faire un bref entretien à Munich, avec deux frères qui s’apprêtaient à partir pour la France.

Devant l’affluence des milliers d’exilés venant principalement de Syrie et d’Irak et désireux de trouver un refuge en Europe, les autorités françaises se sont décidées à ramener de Munich vers la France un petit millier de demandeurs d’asile, alors qu’environ 37 000 personnes dans ce cas sont arrivées en Allemagne pendant les seuls huit premiers jours de septembre ! C’est donc sur place, dans le camp de Messe-Stadt de la banlieue de Munich, un immense parc des expositions, que les entretiens préalables à l’attribution du statut de réfugié se déroulent pour une éventuelle entrée en France. A cet effet, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) avait installé un bureau pour sélectionner des personnes intéressées par la France. Mohammed et son frère remplissaient les conditions requises : Kurdes syriens de Kobane, ils ont tout perdu sur place et actuellement leur avenir ne peut être qu’en Europe.  Lire la suite

10 septembre 2015 Posted by | Autriche, France, Immigration | , | Laisser un commentaire

L’Union européenne ? Un « conglomérat de nègres » !

Mölzer-Marion-MLP-pt

H.-C. Strache, M. Maréchal-Le Pen et A. Mölzer (premier plan), le 15 novembre 2013 à Vienne

 

L’Union européenne serait une « dictature » à côté de la laquelle le « Troisième Reich serait probablement informel et libéral ». La Commission européenne devrait se demander si elle n’est pas devenue « un conglomérat de nègres » aux mains d’une « bande de lobbyistes ». Tels sont les propos rendus publics le 21 mars et tenus le mois précédent par Andreas Mölzer, député européen du FPÖ, le principal parti d’extrême droite en Autriche. A ce jour, M. Mölzer est en outre tête de liste aux prochaines élections européennes. Interrogé sur ces extraits, il a commencé par nier les propos mais une fois l’enregistrement écouté il a estimé qu’il s’agissait d’une « défaillance linguistique » de sa part et a fini par s’excuser. Lors d’une conférence de presse agitée, le mardi 25 mars au matin, le chef du parti, Heinz-Christian Strache, a estimé que l’affaire était close et que M. Mölzer devait rester à la tête de la liste de son parti. Selon lui le député ne voulait que critiquer la folie régulatrice de la Commission européenne.
Les propos de M. Mölzer ont été tenus pendant la soirée du 18 février au Palais Epstein, annexe du Parlement. Il s’agissait de la présentation d’un livre de Barbara Rosenkranz, candidate du FPÖ aux élections présidentielles de 2010. C’est elle qui expliquait qu’elle ne pouvait pas se prononcer sur l’existence des chambres à gaz puisqu’elle n’avait, comme beaucoup de ses compatriotes que le bagage classique reçu à l’école entre 1964 et 1976. Ce soir-là on trouvait aux côtés de M. Mölzer et Mme Rosenkranz, Wolfgang Dvorak-Stocker (éditeur proche des milieux négationnistes) et Lothar Höbelt, historien de l’université de Vienne proche du FPÖ.
Dernier point (relevé nulle part à ma connaissance), le journaliste qui a enregistré M. Mölzer le 18 février est un journaliste allemand qui travaille pour le Süddeutsche Zeitung. Comment expliquer le fait qu’aucun journaliste autrichien n’ait signalé l’énormité des propos ? Il en allait de même en 2009 lorsqu’un graffiti antisémite présent depuis des mois était découvert sur le monument à la mémoire des pères fondateurs de la Première république autrichienne (cf. ce billet). Heureusement que l’Autriche héberge quelques étrangers !

Lire la suite

26 mars 2014 Posted by | Extrême droite, France, Uncategorized | , , , | 10 commentaires

De la politique culturelle française à l’étranger ou quand la gabegie le dispute à l’incurie

Palais_Clam-Gallas_Vienna_April_2007-pt« Cette fois-ci c’est du sérieux, ils vont le vendre ». Depuis des années, à Vienne, la rumeur d’une vente du Palais Clam-Gallas, siège de l’Institut français, refait surface. Effectivement, il y a quelques semaines, le personnel de l’Institut a été officiellement informé d’une décision venue « d’en haut » : la mise en vente du palais. Il faut préciser ici que des missions d’experts (?) du Quai d’Orsay sont régulièrement envoyées de Paris à Vienne pour voir s’il ne serait pas possible de faire rentrer ainsi quelques deniers dans les caisses de l’État. Le bien est précieux : construit entre 1834 et 1835, orné d’un parc de 4,6 ha et propriété de l’État français depuis 1952, le palais de style néo-classique attire les convoitises de fonctionnaires qui ne pensent qu’à récupérer facilement de grosses sommes sans voir à plus long terme, puisqu’une location est envisagée, ni à la nature de ce qu’est une action culturelle établie dans une grande capitale européenne. Lire la suite

22 mars 2014 Posted by | Autriche, France | , , , | Un commentaire

Ensemble ou séparément ?

© Thilo Rothacker

Après 15 ans dans l’espace germanophone, je reste étonné par cette question systématiquement posée par le serveur (ou la serveuse) au moment d’apporter l’addition dans les cafés ou les restaurants : « ensemble ou séparément ?’ (Zusammen oder getrennt?). Que l’on soit avec quelques amis ou en couple (lors d’une première rencontre ou fêtant un anniversaire de mariage !), on n’échappe pas à la question. En France, s’il s’agit d’un café, le serveur  pose l’addition sur la table – les clients se débrouillent – et dans le cas d’un restaurant, l’addition est posée à l’intérieur d’un étui. En Allemagne comme en Autriche, il faut que ce soit bien clair : qui paye quoi ?!

Notons d’ailleurs – pour mes lecteurs qui découvrent les cultures germanophones – qu’on ne laisse pas d’argent sur la table pour le service. C’est au moment de payer qu’on annonce Lire la suite

14 mai 2012 Posted by | Autriche, France, Uncategorized | , , | 5 commentaires

(Petit apport aux débats sur l’identité nationale) Die Gefahr der Verknüpfung von nationaler Identität und Migrationspolitik

Cliquer pour zommer Frisch erschienen, « Ätzende Wolken über Europa – Die Gefahr der Verknüpfung von nationaler Identität und Migrationspolitik  in Frankreich und Österreich », Raison, Dezember 2009 (3), S. 11-17 (mit Louise Beltzung geschrieben) S. 11, 12-13, 14-15 u. 16-17.

8 décembre 2009 Posted by | Autriche, Europe, France, Immigration | , , , , | Un commentaire