Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

En Autriche, pas besoin de dédiabolisation ?

Jus2Cette fois-ci, ce sont des jeunes étudiants en droit d’un syndicat proche des conservateurs (parti ÖVP) qui « s’amusent » (!) à faire des blagues sur Anne Frank – présentée « nue » sous la forme d’un tas de cendres – ou qui diffusent le dessin d’une jeune fille, le bras levé, avec des œufs de Pâques enveloppés dans des drapeaux nazis et un commentaire sexiste. Il y a quelques années c’était un maire conservateur, Karl Simlinger, qui s’exclamait, à propos de journalistes qu’il jugeait un peu trop envahissants, « Faudrait les pendre, ils sont comme les Juifs ». C’était aussi, peu après, un homme politique de ce même parti chrétien-conservateur (uni avec Les Républicains à Bruxelles), Sven Skjellet, qui ne trouvait rien de mieux que « Arbeit macht frei » pour décorer la devanture de son armurerie, en guise d’enseigne.

Le 10 mai dernier, l’hebdomadaire Der Falter et le quotidien Der Standard révélaient que dans un groupe privé de Facebook intitulé « collectif masculin de la faculté de droit » („Fakultätsvertretung Jus Männerkollektiv“) rassemblant une trentaine de personnes, ainsi que dans un groupe sur WhatsApp analogue, des « blagues » (?) à caractère négationniste, ouvertement nazi ou infamant envers les handicapés étaient régulièrement échangées. Lire la suite

Publicités

15 mai 2017 Posted by | Autriche, Nazisme, Racisme, Sexisme | , , | Laisser un commentaire

« Le garçon sera circoncis » ou du théâtre comme agora

Volkstheater_Der_Junge

L’affiche de la pièce

Une femme qui approche la quarantaine est sur scène avec neuf enfants ; ils prennent tour à tour la parole. « Pour moi, circoncire mon fils c’était honorer la mémoire de mon grand-père déporté », « On nous mettait des robes pour la cérémonie de circoncision alors certains couraient et allaient se cacher au village d’à côté pour espérer y échapper, mais on les trouvait toujours », « C’est l’alliance avec Dieu, ok, mais les filles en sont exclues ? », « Il y en qui disent que c’est à cause de leur circoncision que les jeunes musulmans, trahis par leur mère, ont un rapport si malsain avec les femmes… », « Dans le village voisin, en Turquie, il y a eu un mort suite à la circoncision, une infection », « Dans le discours des opposants à la circoncision on sent de l’antisémitisme et du racisme contre les musulmans », « Les adultes n’ont rien à faire sur les parties génitales des enfants ! »

Tels sont, de mémoire, quelques-uns des propos que l’on entend lors de la pièce de théâtre intitulée Le garçon sera circoncis (Der Junge wird beschnitten). Il s’agit de la première pièce mise en scène par Anja Salomonowitz, jusqu’ici connue en Autriche pour ses films documentaires. Elle a fait le choix audacieux de traiter, essentiellement avec des enfants, d’un sujet pour le moins délicat : la circoncision. Lire la suite

5 avril 2016 Posted by | Autriche, Judaïsme, Religion, Sexisme, signes religieux | , , | Un commentaire

Cent ans plus tard, encore des combats à mener…

Frauentag 1911

Vienne, 1911 (source : Österreichische Nationalbibliothek)

Le première fois que la Journée internationale des droits de la femme a fait l’objet d’une manifestation, c’était le 19 mars 1911, dans quatre pays simultanément : au Danemark, en Allemagne, en Suisse… et à Vienne, alors capitale de l’Autriche-Hongrie. On avait compté environ 20 000 personnes sur le ‘Ring’, ce boulevard circulaire qui délimite le coeur de la ville. Cent ans plus tard, l’affluence n’était que d’un tiers… alors que de nombreux combats sont encore à mener (comme en France). En Autriche, le travail précaire à temps partiel touche deux fois plus les femmes que les hommes (cf. ces données) et on estime qu’à travail égal, les femmes ont 25% de salaire en moins. Elles ne sont que 3,9% dans les conseils d’administration des 20 plus grosses entreprises cotées en bourse (8,5% dans les conseils de surveillance). Neuf de ces entreprises n’ont aucune femmes dans leur conseils de surveillance (bwin Interactive Entertainment AG, Flughafen Wien AG, Intercell AG, Mayr-Melnhof Karton AG, RHI AG, Schoeller Bleckmann oilfield equipment AG, Semperit AG Holding, Voestalpine AG, Zumtobel AG).

Il y a bien quelques femmes au gouvernement mais comme le faisait remarquer Irma Schwager, une grande résistante très active dans les mouvements féministes, « A quoi bon six femmes au gouvernement, si elles ne font pas de politique pour les femmes ? » (voir référence ci-dessous). A titre d’exemple,

Lire la suite

20 mars 2011 Posted by | Autriche, Féminisme, Sexisme | , , , , | Un commentaire

L’homophobie déclarée d’un « Promi »

N. Lauda s’est officiellement excusé le 26/1 sur Facebook. Craignait-il les appels au boycott qui avaient été lancés ?

Les « Promis », en Autriche, ce sont les « celebs » anglo-saxonnes ou les « VIP » du global world. Ancien pollueur professionnel (champion de formule « vroum-vroum »), Niki Lauda en fait incontestablement partie, il a d’ailleurs déjà eu un timbre à son effigie (ci-contre) et vend son crâne comme espace publicitaire pour plus d’1,2 million d’euros par an (même en France, un article était consacré au changement de logo sur son éternelle casquette). C’est un homme qui est régulièrement consulté par les médias, dans tous les domaines, surtout ce qui concerne le sport ou l’aviation (depuis qu’il a créé sa compagnie aérienne). Il a d’ailleurs eu les honneurs de ce blog l’an dernier, lorsqu’il reprenait un vocabulaire nazi pour parler d’un pilote polonais. Aujourd’hui (24/1/11), il s’est permis de critiquer le fait que dans une émission de variété (« Dancing stars »), le modérateur prévoyait de danser avec un homme.

Voyons un peu ce qu’a déclaré Lauda, repris dans tous les journaux :

Lire la suite

24 janvier 2011 Posted by | Autriche, Sexisme, Sport, Uncategorized | , , | 3 commentaires

L’armée austro-macho

Comment peut-on filmer ça pour une institution autrichienne si contrôlée ? Cela a été ma première réaction en voyant la vidéo visant à attirer des nouvelles recrues au sein de l’armée fédérale. Je l’ai montrée à un collègue autrichien qui m’a dit, « mais non, c’est un faux ». Mais quelques heures plus tard, 25 articles dans les actualités Google étaient consacrées à l’événement.

Jugez par vous même

Pas besoin de sous-titres, si ?

Lire la suite

28 janvier 2010 Posted by | Autriche, Sexisme | , , , | 9 commentaires