Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

De la politique culturelle française à l’étranger ou quand la gabegie le dispute à l’incurie

Palais_Clam-Gallas_Vienna_April_2007-pt« Cette fois-ci c’est du sérieux, ils vont le vendre ». Depuis des années, à Vienne, la rumeur d’une vente du Palais Clam-Gallas, siège de l’Institut français, refait surface. Effectivement, il y a quelques semaines, le personnel de l’Institut a été officiellement informé d’une décision venue « d’en haut » : la mise en vente du palais. Il faut préciser ici que des missions d’experts (?) du Quai d’Orsay sont régulièrement envoyées de Paris à Vienne pour voir s’il ne serait pas possible de faire rentrer ainsi quelques deniers dans les caisses de l’État. Le bien est précieux : construit entre 1834 et 1835, orné d’un parc de 4,6 ha et propriété de l’État français depuis 1952, le palais de style néo-classique attire les convoitises de fonctionnaires qui ne pensent qu’à récupérer facilement de grosses sommes sans voir à plus long terme, puisqu’une location est envisagée, ni à la nature de ce qu’est une action culturelle établie dans une grande capitale européenne. Lire la suite

22 mars 2014 Posted by | Autriche, France | , , , | Un commentaire

L’université technique de Vienne honorait un négationniste notoire en décembre 2009

Le 11 décembre dernier, le recteur de l’université technique de Vienne, Peter Skalicky, a honoré un négationniste notoire. Ni plus ni moins. Un diplôme d’ingénieur en or (!), « Goldenes Ingenieurdiplom », a été remis à Walter Lüftl, l’auteur du rapport qui prétend mettre en doute, selon des arguments scientifiques et techniques, les exterminations de masse qui ont eu lieu au camp d’Auschwitz-Birkenau.  Ce rapport, rédigé en 1991, est devenu une bible des négationnistes. Une recherche en anglais en entrant « Luftl-report« , montre bien dans quels milieux ce rapport est cité.

Le 17 décembre dernier, le quotidien de centre-gauche, Der Standard, a signalé ces faits dans un article intitulé « La TU honore un négationniste« . En réponse, Peter Skalicky s’est défendu à travers un communiqué de presse paru sur le site de la TU, dans lequel il affirme que s’il se souvient bien que Walter Lüftl avait déjà dû démissionner de la Chambre des ingénieurs en 1992, il avait oublié (!) que c’était en raison de ce rapport négationniste. Le plus CHOQUANT est qu’il écrit ensuite simplement regretter que cette histoire nuise à son université : « Je regrette profondément que la remise de diplôme à M. Lüftl puisse jeter une mauvaise lumière sur l’université technique de Vienne, ce qui n’est en aucun cas justifié. » De vives réactions ont été formulées par la Mairie de Vienne, par le représentant officiel de la communauté juive et autres associations, mais M. Skalicky ne voit qu’un problème d’image pour son établissement.

Lire la suite

16 janvier 2010 Posted by | Autriche, Mémoire, Nazisme | , , , , | 3 commentaires

Pas moins de deux ambassadeurs de France au service des curés !

A Vienne on s’adapte aux mœurs locales : pas moins de deux ambassadeurs de France ouvertement au service des curés !

La France de 2008, celle où un tribunal valide l’annulation d’un mariage pour défaut de virginité, est vraiment bien représentée en Autriche, et particulièrement à Vienne où les principes les plus élémentaires de la laïcité sont allègrement bafoués.

Cliquez pour agrandir

Comme le montre cette photo de ce site, le 13 juin 2008, c’est « Marc Perrin de Brichambaut, secrétaire général de l’OSCE » (« S.E. » – Son Excellence – dans le courriel d’invitation) qui ouvrira une conférence intitulée « L’univers : Qu’en dit la science? Qu’en dit la théologie? ». Mais où aura donc lieu cette conférence ? Au séminaire bien sûr, « Priesterseminar » en V.O. !

Lire la suite

31 mai 2008 Posted by | Autriche, Catholicisme, Laïcité | , , , , , , , | 11 commentaires