Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Jörg Haider pour comprendre le populisme

Haider Dans son dernier film, Fang den Haider, dont la sortie est prévue en Autriche le 29 mai, la réalisatrice belge Nathalie Borgers s’attaque à un monument de la politique autrichienne, rien de moins que Jörg Haider, le gouverneur du Land de Carinthie dont le parti d’extrême droite fut au pouvoir de 2000 à 2006 en coalition avec les chrétiens-démocrates de l’ÖVP. Les questions que se pose la réalisatrice sont simples en apparence mais méritent le traitement délicat proposé. Comment Haider est-il devenu si populaire ? En quoi incarne-t-il le populisme ? Quels ont été ses soutiens ? Quel est aujourd’hui son héritage ? Quelles traces a-t-il laissées en Autriche après sa mort accidentelle à l’automne 2008, en état d’ébriété avancée ? La scène d’ouverture du film dévoile des Autrichiens qui, bravant la pluie battante, déposent par milliers (!) des bougies à l’endroit précis où, six ans plus tôt, sa voiture est sortie de la route, le tuant sur le coup.  Lire la suite

Publicités

26 mai 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | 2 commentaires

Trois groupes populistes sur six au parlement autrichien

Stronach

« Bruxelles ne doit pas nous diriger »


Frank Stronach
, âgé de 80 ans, fait beaucoup parler de lui en Autriche. Ce milliardaire austro-canadien qui parle allemand avec un fort accent anglais vient de s’offrir un groupe parlementaire. Jusqu’à présent, le parlement autrichien comptait cinq groupes : celui du SPÖ (les sociaux-démocrates, 29% des suffrages aux dernières élections législatives de 2008), celui de l’ÖVP (les chrétiens conservateurs, 26%), le FPÖ (extrême droite tendance « Strache », 18%), le BZÖ (extrême droite tendance « Haider », 11%) et les Verts (10%). Débauchant cinq députés du BZÖ et un du SPÖ, Stronach a obtenu la création d’un nouveau groupe, ce qui va rapporter 1,4 million d’Euro à son nouveau parti, « Equipe Stronach » (source). Comme le faisait remarquer le journaliste Hans Rauscher à la Une du Standard le 8 novembre dernier, la création de ce groupe porte à TROIS sur SIX le nombre de groupes populistes. Lire la suite

30 novembre 2012 Posted by | Autriche, Extrême droite, Uncategorized | , , | Un commentaire

Un gratuit qui « offre »… de la xénophobie !

Heute est le principal journal « gratuit » à Vienne. Il est « gratuit » dans le sens où il n’a pas de prix de vente, le lecteur s’engage simplement à avaler de nombreuses publicités… et subit les effets d’un populisme de la pire espèce.  Le jour de la signature du programme commun entre les sociaux-démocrates et les Verts, pour gouverner Vienne suites aux récentes élections régionales, Heute titre « Les allocations familiales pour 200 000 étrangers !« .

Sous-titre : « Augmentation de 8%, dans les 9 ans à venir, des sommes versées aux citoyens européens et aux Turcs. Cela nous coûte chaque année 312 millions d’Euros. Le FPÖ [parti d’extrême droite de M. Strache] pour une réduction immédiate, p. 4-5 ». Comme le souligne Robert Misik, journaliste et auteur indépendant, cette manchette repose sur une confusion entre les allocations familiales et l’instauration d’un revenu minimal (auquel s’ajoute 200 € par enfant). Au passage, on note également l’europhobie primaire. Une telle une est abjecte et nuit gravement au climat politique autrichien. Lire la suite

16 novembre 2010 Posted by | Autriche | , , , | Un commentaire

Entre la croix et l’ampoule, plus d’un tiers des votes aux populistes

« L’AUTRICHE FAIT PEUR – Pourquoi l’extrême droite autrichienne a-t-elle triplé ses voix ? », publié dans L’Humanité le 9 juin 2009 (l’article en JPEG ou en html)

8 juin : Amené à formuler quelques idées pour l’émission Et pourtant elle tourne, au lendemain des élections européennes, j’en profite pour vous en faire part, d’autant plus que ce que j’ai fait pour France Inter était vraiment très court (ici le mp3 de mon intervention en direct à 18h30).

On craignait plus de 25% à l’extrême-droite, avec le parti « libéral » de Strache (FPÖ) et le parti « Alliance pour l’avenir de l’Autriche » du défunt Jörg Haider (BZÖ). Or, le FPÖ obtient 13,1% et le BZÖ (créé en 2005), se positionne à 4,7%. Au total, 17,8% pour l’extrême droite, contre 6,3% en 2004. C’est un triplement, déjà inquiétant, mais on craignait bien pire.

Lire la suite

8 juin 2009 Posted by | Autriche | , , , , | Laisser un commentaire