Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Des piscines interdites aux réfugiés en Autriche

Mödling

Pour les personnes avec un contexte migratoire, seules celles qui sont accompagnées peuvent entrer à la piscine municipale de Mödling

La crise européenne liée à l’arrivée de nombreux demandeurs d’asile depuis l’été 2015 a fortement clivé la société autrichienne (voir « L’Autriche face à la tentation hongroise »,  Le Droit de Vivre, n° 659, déc. 2015, p. 26). L’extrême droite qui a obtenu en octobre 31% des suffrages exprimés aux élections régionales dans la capitale autrichienne et 30% en Haute-Autriche deux semaines plus tôt, est de loin le premier parti du pays. La ministre de l’intérieur, Mme Mikl-Leitner, du parti chrétien-conservateur, s’est montrée partisane d’une ligne dure, appelant à une « culture de la raison » plus qu’à une « culture de l’accueil » (lors d’une réunion à Sofia des ministres de l’intérieur, le 18 novembre dernier, elle avait opposé la « Willkommenskultur » à la « Kultur der Vernunft »).

 

Au sein de la « Große Koalition » – c’est ainsi qu’on nomme le gouvernement regroupant les sociaux-démocrates du SPÖ et les chrétiens-conservateurs de l’ÖVP –, un consensus a été trouvé le 20 janvier dernier pour limiter le nombre de demandeurs d’asile en 2016 à 37 500 personnes, contre 90 000 en 2015 (et 28 000 en 2014). Sur ces 90 000 demandes (*), on en compte 25 000 émanant d’Afghans, presque autant de Syriens et 13 000 d’Irakiens (moins de 10 000 demandeurs pour les autres pays). Lire la suite

Publicités

30 janvier 2016 Posted by | Asile, Autriche, Uncategorized | , , | 10 commentaires

Un racisme omniprésent, dans tous les commentaires

lampedusa-ptPlus de 95% de commentaires racistes ! La Kronen Zeitung a déjà trop souvent fait l’objet de billets sur ce blog mais le drame de Lampedusa (plus de 300 morts noyés) exige que l’alerte soit à nouveau lancée, encore et toujours. Quotidien le plus lu au monde (si l’on mesure en taux de pénétration dans la population, ici 36,2 % en octobre 2013), la Kronen Zeitung a toujours été le fer de lance de la xénophobie (cf. ce billet sur les réactions face aux incendies en Israël). Pour tous les articles traitant du drame des réfugiés africains il est extrêmement difficile de trouver un seul commentaire qui ne soit pas explicitement raciste. Sur quelques articles, les commentaires ont été désactivés mais on en trouve encore de nombreux (comme ici). La sélection ci-contre est traduite ci-dessous. Dernière précision, le forum est officiellement modéré.

Lire la suite

10 octobre 2013 Posted by | Uncategorized | , | 4 commentaires

Quand les villages sont inondés le racisme refait surface

flutBon, le Danube est sorti de son lit, la Salzach et de nombreuses autres rivières aussi. Tout le monde a été au courant de cette tragédie. Que ce soit en Autriche, en Slovaquie, en Hongrie ou en Allemagne, on a vu ces mêmes photos de routes inondées, de villages presque engloutis. On ne peut que se solidariser avec les victimes et a priori je ne comptais pas écrire sur le sujet, même après les réactions de l’extrême droite autrichienne, le 3 juin dernier. Une deuxième affaire de même nature m’a toutefois incité à rompre le silence bienveillant (!) qui caractérise ce blog. Lundi 3 juin, alors que les niveaux d’eau étaient à leur plus haut niveau, l’association « jeunesse musulmane d’Autriche » (MJÖ) a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour venir aider les victimes. L’appel était sobre, « L’Autriche a besoin de toi maintenant » (‘Österreich braucht dich jetzt’). Réaction du principal parti d’extrême droite, dans sa section de Traismauer, en Basse-Autriche : « je crois que les Autrichiens s’en sortent très bien sans vous !!! et se (sic) dans tous les domaines ! » (cf. copie d’écran). Plus grave encore, car on aurait pu croire à l’initiative d’un membre ras-du-bulbe du parti, le chargé de presse du groupe parlementaire FPÖ a twité « C’est très simple, [les habitants] doivent tout nettoyer tout seuls, sans le MJÖ, mais je suis sûr qu’ils vont y arriver. » Lire la suite

11 juin 2013 Posted by | Autriche | , , , | 12 commentaires

Espoir et désespoirs

Nelly

Nelly N., jetée sur les voies du métro le 5 janvier dernier

UPDATE à la fin de l’article

La dernière semaine fut très mitigée en Autriche. D’abord, il y eut les élections régionales du 3 mars, en Basse-Autriche et en Carinthie, fief de l’extrême droite depuis la fin des années 1980. Dans ce dernier Land, bonne surprise, le FPK lié au sémillant Heinz-Christian Strache est passé de 45 à 17% mais il ne faut pas oublier que l’autre parti d’extrême droite, le BZÖ, a obtenu 6% des voix et que le parti populiste « Team Stronach » (le nom de son chef est dans le titre du parti) a remporté 11% des suffrages (résultats). Cela fait tout de même 34% pour les populistes de droite (cf. sur ce blog, un billet à ce sujet) ou d’extrême droite (11 points de moins qu’en 2009). Le gouverneur du Land sera donc social-démocrate et non plus d’extrême droite, ce qui est une bonne chose. Seulement, les électeurs se sont-ils vraiment détournés de l’idéologie xénophobe ou souhaitaient-ils seulement sanctionner un parti lourdement impliqué dans différents scandales financiers ? Le même jour, le FPÖ de Strache passait de 10 à 8% en Basse-Autriche (résultats).
profil_103_2013-pt
Pas sûr qu’il y ait de quoi signaler la fin de l’extrême droite, comme le fait en ce dimanche 10 mars l’hebdomadaire profil qui d’ailleurs légitime implicitement ces partis avec l’appellation « Rechte » ou lieu de « Extremrechte ».

Alors que certains bien-pensants se réjouissent de cette cuisante défaite électorale, on ne les entend pas commenter l’actualité judiciaire. Le 7 mars, un homme de 51 ans qui avait jeté sur les voies du métro une Kényane après avoir prononcé des insultes racistes… a été condamné à un an de prison avec sursis ! Lire la suite

10 mars 2013 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Judaïsme, Mémoire, Nazisme | , , | Un commentaire

« Pourquoi veulent-ils nous manger ? »

Montage publié par Marika Schmiedt

En octobre, je signalais une forme insidieuse de racisme dans les appellations gastronomiques (voir mon billet sur le « Negerbrot« ). La branche gastronomie de la chambre du commerce autrichienne a publié peu après dans sa lettre d’information quelques recommandations pour mettre fin aux appellation comme « Nègre en chemise » (Mohr im Hemd) pour un gâteau au chocolat accompagné de crème Chantilly ou « escalope tzigane » (Zigeunerschnitzel). Sur les forums à la fin des articles (comme celui-ci ou celui-là), beaucoup d’Autrichien-ne-s se sont emportés contre ce qu’ils estiment être une nouvelle avancée du politiquement correct, pendant que l’organisation SOS-Mitmensch qui lutte contre le racisme a publié un intéressant dossier sur le sujet. La réaction la plus vive a été celle d’une jeune Romni (femme rom), Marika Schmiedt, engagée contre les persécutions qui visent son peuple. A propos des Zigeuner Schnitzel, elle a publié quelques photos (ici reproduites) pour interpeller les consommateurs.

Sources :

3 avril 2012 Posted by | Autriche, Roms, Uncategorized | , , , , , , , | 5 commentaires

Un racisme parfois insidieux

Le 1er octobre dernier, je signalais l’ouverture d’une exposition consacrée à Angelo Soliman (1721-1796), insistant sur l’importance de cet événement comme initiative pour mener une réflexion plus approfondie sur la façon dont les Africains sont considérés en Autriche. Or, peu de temps après, la journaliste du Standard Irene Brickner a illustré de façon on ne peut plus emblématique la situation actuelle. Une entreprise de confiserie s’était vue reprochée par l’association qui lutte contre le racisme, ZARA (Zivilcourage und Anti-Rassismus-Arbeit), de vendre un gâteau chocolaté sous l’appellation « Negerbrot » (pain de nègre, cf. illustration ci-dessus). Par pure provocation, ils ont sorti ce mois-ci un nouveau produit « Nägerbrot » (ce qui se prononce pareil mais n’utilise plus le mot « Neger »)… poussant le défi jusqu’à ajouter un smiley derrière le mot, « 🙂 ». Pour mémoire, et par souci de comparaison, c’est en 1977 que l’entreprise Bananaia a dû renoncer à son slogan « Y’a bon Banania » prononcé par un tirailleur sénégalais. Ce n’est toutefois que très récemment que l’expression « Y’a bon » a été interdite comme slogan. L’article idoine de Wikipédia rappelle que « Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) a obtenu le 19 mai 2011 devant la cour d’appel de Versailles que Nutrimaine, société titulaire de la marque Banania, fasse cesser la vente de produits portant le slogan « Y’a bon ». » Espérons que la justice autrichienne puisse s’inspirer de cette jurisprudence…

25 octobre 2011 Posted by | Uncategorized | , , , , | 3 commentaires

Pour tous les Soliman d’aujourd’hui !

Le but de l’histoire, son sens profond, n’est-ce pas, comme le rappelait Fernand Braudel, « l’explication de la contemporanéité » ? C’est dans cette optique presque militante 🙂 que l’historien et journaliste Philipp Blom a monté au Wien Musem, avec  Eva-Maria Orosz, une exposition sur Angelo Soliman (1721-1796). Il s’agit de cet Africain qui, à Vienne, au XVIIIème siècle, est devenu un personnage important de l’aristocratie… avant d’être, à sa mort, empaillé et « rangé » dans un musée à côté de bêtes sauvages. Lors de l’inauguration, le 28 septembre, Philippe Blom a insisté sur les paradoxes de la société européenne, à la fois ouverte et excluante, à l’époque des Lumières naissantes comme aujourd’hui. Soliman est né en Afrique occidentale, il a été amené comme esclave en Europe par la Libye actuelle et l’Italie… comme aujourd’hui les travailleurs victimes de l’esclavage moderne. La seule issue, pour Soliman, était l’assimilation totale, ce qui est aujourd’hui réclamé à de nombreux migrants dans le pays dit « d’accueil ».

Lire la suite

1 octobre 2011 Posted by | Autriche, Immigration, Uncategorized | , , , , | Un commentaire

Ce n’est hélas pas une parodie

Voilà l’affiche du parti d’extrême droite FPÖ aux élections professionnelles dans le Land de Salzbourg, pour le collège des paysans. L’écriteau noir sur fond jaune, « Bien racé et authentique », s’applique bien sûr à la vache…

C’est dans un pays de l’Union europénne, en février 2010. 😦

15 février 2010 Posted by | Autriche, Uncategorized | , , | 5 commentaires