Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

A Vienne la France exige la fermeture d’un restaurant pour vendre son palais au Qatar

Pauline-Clam-pt

Dessin de Pauline Binoux (avec son autorisation et mes remerciements)

n7 « Ein Deal mit falscher Symbolik« , Der Standard, 25.11.2015, S. 31 (traduction en français, « Un contrat avec une mauvaise symbolique »)

L’ambassadeur de France en Autriche, Pascal Teixeira da Silva, fait la tournée des médias autrichiens avec la devise “les terroristes ne doivent pas gagner” déclinée sous différentes formes. C’est très louable et c’est là son rôle. Cependant, à l’heure où le simple mode de vie français est attaqué – aller à un concert de rock, prendre un verre en terrasse (d’où le succès sur les réseaux sociaux de “Je suis en terrasse”) – personne ne lui demande pourquoi la France exige à Vienne la fermeture d’un petit restaurant installé en bordure du parc du palais Clam-Gallas.

Il se trouve que c’est à l’émirat du Qatar que la France a vendu il y a quelques jours, apparemment pour 32 millions d’euros, ce palais Clam-Gallas, propriété de la France depuis 1952 devenue en partie une annexe du lycée français situé sur le même terrain. Le journaliste français Blaise Gauquelin avait consacré fin août un article détaillé à cette vente qui choquait autant les Français de Vienne que les Autrichiens. Il citait notamment le sénateur socialiste, Jean-Yves Leconte, qui osait prendre des termes très durs envers le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international : “Sacrifier un institut culturel et laisser s’installer au même endroit le quartier général du financement du terrorisme, c’est n’importe quoi”.

Après les attentats de Paris, cette vente mérite d’être commentée, d’autant plus qu’un article publié ce jour (16 novembre 2015) dans le quotidien Kurier explique la pression qui a été mise sur le restaurant « Flein » par l’ambassade de France pour qu’ils renoncent tout simplement à exister. Lire la suite

16 novembre 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | 3 commentaires

Même à Vienne, la France (se ?) vend au Qatar

Pauline-Clam-pt

Dessin de Pauline Binoux (avec son autorisation et mes remerciements)

La France vend au Qatar le Palais Clam-Gallas qu’elle possédait depuis plus de 60 ans. C’est le lieu de l’Institut français ? Tant pis ! C’est une annexe pour le Lycée français adjacent ? Tant pis ! Son parc est le terrain de sport du lycée ? Tant pis ! C’est la voie de sortie des 1500 enfants du lycée en cas d’incendie ? Tant pis ! C’est le lieu d’expression privilégié et historique de la culture française en Autriche ? Tant pis ! La France va perdre de l’argent en allant s’installer ailleurs, dans un lieu excentré ? Tant pis ! Vous l’aurez compris, l’essentiel c’est que le Qatar achète des armes pour bombarder aisément au Proche-Orient. « Des armes, des armes, oui, mais des armes françaises ! »

Voir l’excellent article de K. Kneissl, « Frankreich Anbiederung an arabische Geldbeutel« , Die Presse, 3 juin 2015

Et en complément :

5 juin 2015 Posted by | Uncategorized | , | 2 commentaires

De la politique culturelle française à l’étranger ou quand la gabegie le dispute à l’incurie

Palais_Clam-Gallas_Vienna_April_2007-pt« Cette fois-ci c’est du sérieux, ils vont le vendre ». Depuis des années, à Vienne, la rumeur d’une vente du Palais Clam-Gallas, siège de l’Institut français, refait surface. Effectivement, il y a quelques semaines, le personnel de l’Institut a été officiellement informé d’une décision venue « d’en haut » : la mise en vente du palais. Il faut préciser ici que des missions d’experts (?) du Quai d’Orsay sont régulièrement envoyées de Paris à Vienne pour voir s’il ne serait pas possible de faire rentrer ainsi quelques deniers dans les caisses de l’État. Le bien est précieux : construit entre 1834 et 1835, orné d’un parc de 4,6 ha et propriété de l’État français depuis 1952, le palais de style néo-classique attire les convoitises de fonctionnaires qui ne pensent qu’à récupérer facilement de grosses sommes sans voir à plus long terme, puisqu’une location est envisagée, ni à la nature de ce qu’est une action culturelle établie dans une grande capitale européenne. Lire la suite

22 mars 2014 Posted by | Autriche, France | , , , | Un commentaire