Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Vienne, capitale d’Europe centrale

Cliquer pour zoomer

Cliquer sur la photo pour zoomer

C’est à la vue de tels panneaux, au cœur de Vienne (ici la Währinger Gürtel, à l’angle de Sechsschimmelgasse), que l’on se rend compte de la position géographique de la capitale autrichienne et des traces de l’Empire austro-hongrois. Budapest est à 240 km et Prague à 330 km. Partant de Vienne on est très rapidement en République tchèque (je recommande par exemple Znojmo, direct en 1h30 de train), à une heure de la Slovaquie (pour découvrir sa capitale, Bratislava), mais on peut aussi aisément se rendre en Hongrie ou en Slovénie.

Depuis la fin de l’Empire, en 1918, l’Autriche est tenue de respecter les dénomminations locales des anciennes villes de l’Empire. Ainsi, on ne lit pas « Prag » pour Prague mais le nom tchèque, « Praha ». De même, Brno s’est pendant longtemps appelée « Brünn » mais c’est le nom tchèque qui est utilisé et la ville n’est qu’à 125 km de Vienne.

La position géographique de Vienne est encore(*) une raison de venir y vivre 🙂

(*) cf. précédent billet.

Publicités

26 juin 2014 Posted by | Uncategorized | , , , | Laisser un commentaire

Populismes viennois – Wienerische Populismus

Hier unten auf Deutsch!

La mairie de Vienne, fief social-démocrate du pays, organise du 11 au 13 février une consultation électorale pour savoir quel est l’avis des Viennois sur cinq questions qui concernent le quotidien des habitants (pour ou contre le métro toute la nuit le week-end, pour ou contre l’introduction de permis pour les chiens dangereux, le retour des concierges, un péage urbain, l’école toute la journée…). Au niveau national, le parti est pour le droit de vote des étrangers aux élections locales, mais pour cette consultation, seuls les Autrichien-ne-s ont le droit de se prononcer. D’où le groupe idoine sous Facebook, « Nous aussi nous sommes Viennois-es« . Le SPÖ viennois cherche-t-il, avec cette hostilité affichée vis-à-vis des étrangers, à flatter l’électorat  xénophobe qui a tendance à voter FPÖ (parti d’extrême-droite) ? La campagne électorale (les élections au Landtag de Vienne sont prévues en octobre) commence-t-elle par une concurrence entre deux programmes populistes ?

Entsetzt haben wir festgestellt, dass das Wiener Rathaus uns bei der kommenden Volksbefragung nicht als mitbestimmende BürgerInnen anerkennt.  « Blinde Hetze gegen AusländerInnen! »: Das war die prompte SPÖ-Reaktion auf das freiheitliche Nein zum Wahlrecht für Ausländer von Integrationssprecher Kai Jan Krainer. « Wien will’s wissen », wir möchten’s wissen: ist es die neue Strategie der SPÖ ausländerfeindliche Zeichen zu setzen? Auch wir fühlen uns von dieser Befragung betroffen!
SETZT EIN ZEICHEN UND TRETET DIESER GRUPPE BEI! Wenn die Gruppe groß genug ist, informieren wir das Rathaus.

2 février 2010 Posted by | Autriche | , , , | Laisser un commentaire

Une image terrible… dans une revue à Vienne

Die Gemeinde, janvier 2009, dernière page

Die Gemeinde, janvier 2009, dernière page

Une honte, de la propagande de la pire espèce ! (* am Ende auf Deutsch)

Dans le dernier numéro de « La Communauté » (Die Gemeinde), organe officiel de la Communauté juive en Autriche, on voit en dernière page cette photo : le gentil soldat israélien qui abreuve des détenus que l’on présume palestiniens. Qu’est-ce qu’ils sont sympas les militaires israéliens ! En couverture, il y a une autre photo, de la manifestation du 12 janvier en solidarité avec Israël. Sur Facebook, j’avais reçu une invitation à m’y joindre, à laquelle j’avais répondu (en allemand), « Solidarité avec Israël, oui, bien sûr, mais aussi avec les civils bombardés à Gaza, non ? ». En guise de réponse, j’ai reçu un flot d’insultes. Dans ce numéro de Die Gemeinde, on trouve un décompte précis, jour après jour, des roquettes tombées sur Israël, des photos de plafonds éventrés par lesdites roquettes, des enfants en pleurs à Ashkelon, et pas la moindre ligne sur les atrocités à Gaza. Dans le numéro précédent, il y avait une attaque aussi vile que stupide à l’encontre du Festival du film juif de Vienne (cf. mon billet à ce sujet). Les Juifs vivant en Autriche méritent mieux que cette feuille de choux !

Pour les lecteurs francophones, je ne peux que recommander cet excellent article de Jean-Christophe Attias, « Israël n’est pas le judaïsme » paru ce matin (27/01/2009)  dans La Croix. (page 1, page 2)

(*) Auf Deutsch kann ich z.B. auf diesen Videocast von Robert Misik hinweisen, « Islamistische Scheichs und pro-israelische Hardliner sorgen auch hierzulande für schönste Kriegsstimmung« .

27 janvier 2009 Posted by | Autriche, Judaïsme | , , , , , | 2 commentaires

Vienna for ever

Mr. Marcus (génial!)

Mr. Marcus (génial!)

30 avril 2009 : Vienne est classé en première position du classement évoqué ci-dessous !

Allez un p’tit billet 100% positif pour tous les grincheux qui me reprochent le ton trop critique de certains billets.
Vienne est classée 2ème ville au monde où il fait bon vivre ! Ce classement annuel est bien sûr critiquable mais il me semble déjà plus intéressant que ceux qui classent les universités (finement analysés par Christophe Charle dans cet article du Monde diplomatique de sept. 2007, et voir plus récemment, sur le classement des chercehurs, cet article amusant autant qu’instructif). Pour les villes, on peut objectivement compter le pourcentage d’espaces verts, les niveaux de pollution, les taux de criminalité (là c’est déjà moins objectif), le taux de garde des enfants en bas âge dans des structures publiques, le nombre de piscines par habitant, le nombre de kilomètres de pistes cyclables, le taux de chômage… et en pondérant tout cela, on peut imaginer un classement intéressant.

Bref, dans ce classement, Vienne arrive juste derrière Zurich et les Viennois ont une façon admirable de parler de cette ville rivale :  « Zurich? ah oui, la ville qui est deux fois plus petite que notre cimetière (Zentralfriedhof) et deux fois moins amusante que celui-ci ! » (« Zentralfriedhof, halb so groß wie Zürich, aber doppelt so lustig »).

Lire la suite

4 janvier 2009 Posted by | Autriche | , , | Un commentaire

Un tramway pas vraiment nommé désir

Appel à rejoindre les jeunesses hitlériennes (Wien 1938, 1988, p.173)

Appel à rejoindre les jeunesses hitlériennes ("Wien 1938", 1988, p.173)

Wien 1938

Wien 1938, "Adolf Hitler donne du pain et du travail"

La veille de la fête nationale, le 25 octobre dernier, quelques lignes de tramways ont été modifiées, notamment les lignes 1 et 2 qui faisaient le tour du Ring. Lors du dernier tour, le chauffeur du tram commentait ce moment historique avec son tram « en orbite » autour du Steffl (nom viennois du Stephansdom)… et il a clos son intervention par un « SIEG HEIL » bien audible.

Lire la suite

28 octobre 2008 Posted by | Uncategorized | , , , | 4 commentaires

Im Schatten der Euro2008 (à l’ombre de l’Euro2008)

Einfach klicken!

Mal wieder was auf Deutsch! Es ist ja höchste Zeit, Gegenstimmen zu leisten.

[lecteurs fancophones, il y a déjà, en français, cet entretien que j’ai donné à l’AFP]

Beim klicken auf diesem Ausschnitt gelangt man zu dem Artikel, den ich am 12. Juni in Ärzte Woche veröffentlicht habe.

NEW 🙂 Am 16. Juni gibt es bei uns am ICCR « Streitgespräche » zum Thema « Österreich vs. Deutschland – nur ein Fußballspiel? Identifikationsmythos und Alltagskultur ». Hier die Einladung, man soll sich online anmelden. Ich brauche Unterstützung!

Heute habe ich einen « Aufruf zur Beteiligung am Finale der Euro2008 » bekommen (siehe unten). Mit drei « Probenzeiten » (sic.) und natürlich Buffet usw.

Schrecklich. Meine Antwort war « Vor 70 Jahren waren die Fahnen nicht so bunt aber sonst waren die Propagandamitteln genau die gleichen. Joseph G. wäre ganz froh. »

Lire la suite

11 juin 2008 Posted by | Anti-foot | , , , , , | Un commentaire

La contestation de l’Euro2008 : « Scheiss EM2008 »

Plakat in Wien... April-Mai 2008

Après avoir bénéficié d’une petite couverture médiatique pour mes propos contre le foot professionnel, à l’occasion de la préparation de l’Euro 2008 (APA, Die Presse, Der Standard et FM4), je me suis aperçu qu’il y existait aussi une critique qui émanait à la fois de quelques groupuscules situés bien à gauche de l’échiquier politique et des groupes de supporters « ultras » (comme les Ultras Rapid à Vienne). Leur critique (ci-dessous) n’est pas spécifique u football mais leur slogan a cependant le mérite de la concision et les affichettes qu’on trouve aux stations de tram ou dans le métro méritent d’être vues 🙂

Lire la suite

9 mai 2008 Posted by | Anti-foot | , , , , , | Laisser un commentaire