Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Le 8 mars 2016 vu d’Autriche…

TS8mars

R. Lugar : « Une victime avec une arme n’en est plus une ! »

Dès le 7 mars, devant le parlement autrichien, des militants de « l’équipe Stronach », le parti fondé par le milliardaire austro-canadien Frank Stronach, ont distribué à toutes les femmes présentes des sprays d’autodéfense (bombes lacrymogènes). Robert Lugar, président du groupe parlementaire de ce petit parti proche de l’extrême droite, a expliqué sur place qu’il fallait faciliter l’acquisition des armes car les gens se sentent, selon lui, « de moins en moins en sécurité ». Le fait qu’il y ait, année après année, de moins en moins de plaintes déposées ne traduirait, toujours selon lui, que le fait que les statistiques seraient truquées. Il a en outre ajouté : « chaque personne ayant un casier judiciaire vierge devrait pouvoir posséder une arme », liant ensuite explicitement ce sentiment d’insécurité à la présence de réfugiés dans le pays.

Le 8 mars, devant l’université technique de Vienne, au contraire, une action plus symbolique et plus réfléchie a eu lieu. Lire la suite

8 mars 2016 Posted by | Féminisme, Uncategorized | , , | Un commentaire

Une maison close s’ouvre sur la ville

Cliquer pour agrandir

Vienne, 29 août 2014 (photo JS)

Rien ne va plus dans la très distinguée capitale autrichienne avec ce qu’on appelle ici les « Bordelle ». La prostitution est autorisée dans le pays mais les prostituées sont contraintes d’exercer dans des zones bien délimitées ou dans des maisons closes qui se contentent en général de publicité dans les journaux populaires comme la Kronen Zeitung ou les gratuits du métro (Heute, Österreich, cf. cet exemple). Or, depuis le début du mois d’août, cinq camionnettes immatriculées en Hongrie font de la publicité, sur les quatre côtés de leur carrosserie, pour un établissement « only for gentlemen » (cf. photo). Pour toucher le public cible idéal, ces petits camions sont situés devant des lieux très passagers, ici devant l’Albertina, un des principaux musées de peinture de la ville. A la mairie comme au niveau fédéral, les services sont pris au dépourvu et dans un premier temps, seules des contraventions de 48 euros pour stationnement illégal ont été déposées (car le stationnement est limité à deux heures dans le centre et ces véhicules y stationnent pendant des jours). Lire la suite

31 août 2014 Posted by | Féminisme, Vienne | , , | 5 commentaires

Le FPÖ et les femmes

FPÖ-femmesLe principal parti d’extrême droite, le FPÖ, fait rarement dans la finesse pour ses campagnes électorales. On se souvient de sa campagne d’affichage contre les « voleurs marocains », pour la « sécurité », avec la coopération de la police nationale, pour un candidat  « bien racé et authentique » ou encore pour la défense du « sang viennois ». Cette fois-ci le FPÖ fait campagne pour la chambre qui représente les employés (Arbeiterkammer). En Autriche, il n’y a pas que les syndicats qui représentent les employés, il y a aussi cette « chambre des travailleurs », très puissante, avec des représentants élus par tous les employés. Le FPÖ entend être présent en force avec la liste dirigée par Bernhard Rösch, par ailleurs membre d’une corporation étudiante pangermaniste, Gothia (interdite aux femmes et pratiquant le duel initiatique au sabre jusqu’à ce que le visage soit marqué). Cet homme aux traits virils est considéré comme le « marteau » qui doit être représenté dans cette chambre, d’où l’allitération en allemand, « Der Hammer in der [arbeiter]Kammer ». Sur l’affiche on voit une jeune femme dévêtue (mais portant un casque de chantier). Dans la vidéo ci-dessous ce ne sont pas moins de cinq jeunes femmes en petite tenue qui sont libérées par Bernard Rösch. Ce dernier est d’ailleurs un ancien membre du syndicat étudiant d’extrême droite, le Ring Freiheitlicher Studenten.  Lire la suite

14 avril 2014 Posted by | Autriche, Féminisme | , , , | 2 commentaires

Les femmes… vues aujourd’hui par le parti chrétien-démocrate autrichien

OeVP-pt

C’était dans les années 1970….

Les fidèles lectrices et lecteurs se souviendront peut-être d’un billet posté sur ce blog il y a trois ans, montrant à quel point, dans une vidéo de promotion censée attirer de nouvelles recrues, l’armée autrichienne véhiculait les clichés les plus éculés qui soient sur les rapports entre hommes et femmes. Un jeune abruti au crane rasé frimait sur le capot de sa grosse voiture avec quatre jeunettes autour de lui, dont deux dans ses bras (zoom obligé sur les décolletés). Arrivait alors un char de l’armée autrichienne, un militaire en sortait et les jeunes écervelées quittaient le gros macho pour courir derrière le char. Aujourd’hui, je vous propose le clip de promotion du parti chrétien-démocrate ÖVP, plus précisément, la section féminine de l’ÖVP du Tyrol. Attention, « c’est du lourd » ! Et.. suspens suspens… tout de suite après « celle qui lit des histoires / die Vorleserin », à 1’09 dans la vidéo, il y a « l’érotique » à 1’12 ! Ne pas manquer non plus la scène sur l’importance de la transmission des valeurs (et de l’aspirateur), à 1’50 Lire la suite

15 mars 2013 Posted by | Autriche, Féminisme | , , , , , | 4 commentaires

Archiduc, archi-catho-intégriste, archi-raciste… et archi-adulé en Autriche !

Otto Habsbourg (1912-2011) ressassant le mythe de « l’Autriche première victime du nazisme », en mars 2008

Après Jörg Haider en octobre 2008 et Hans Dichand en juin 2010, voilà à nouveau un décès qui fait couler beaucoup d’encre, avec des obsèques nationales retransmises en direct à la télévision le 16 juillet prochain. L’archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine est mort le 4 juillet 2011. Né en 1912, il était le fils aîné du dernier empereur de l’empire Austro-hongrois, Charles Ier (mort en 1922). Avec ce décès, l’Autriche semble prendre à nouveau conscience de la fin de son empire. Les Habsbourg, dont la dynastie s’est développée dès le 13ème siècle, ont profondément marqué l’histoire du pays. A la fin de la Première guerre mondiale, seule la dynastie des Habsbourg fut effacée de l’histoire lorsque la république de « l’Autriche allemande » fut créée. Depuis cette date, l’Autriche n’est plus que la tête hypertrophiée d’un corps sans membres. Au lieu de s’intéresser à l’héritage d’une Autriche supranationale, telle qu’elle put exister du temps des Habsbourg, c’est avant tout la nostalgie d’un pouvoir disparu qui prend le dessus.

Lire la suite

8 juillet 2011 Posted by | Autriche, Féminisme, Mémoire, Nazisme | , , , | 9 commentaires

Cent ans plus tard, encore des combats à mener…

Frauentag 1911

Vienne, 1911 (source : Österreichische Nationalbibliothek)

Le première fois que la Journée internationale des droits de la femme a fait l’objet d’une manifestation, c’était le 19 mars 1911, dans quatre pays simultanément : au Danemark, en Allemagne, en Suisse… et à Vienne, alors capitale de l’Autriche-Hongrie. On avait compté environ 20 000 personnes sur le ‘Ring’, ce boulevard circulaire qui délimite le coeur de la ville. Cent ans plus tard, l’affluence n’était que d’un tiers… alors que de nombreux combats sont encore à mener (comme en France). En Autriche, le travail précaire à temps partiel touche deux fois plus les femmes que les hommes (cf. ces données) et on estime qu’à travail égal, les femmes ont 25% de salaire en moins. Elles ne sont que 3,9% dans les conseils d’administration des 20 plus grosses entreprises cotées en bourse (8,5% dans les conseils de surveillance). Neuf de ces entreprises n’ont aucune femmes dans leur conseils de surveillance (bwin Interactive Entertainment AG, Flughafen Wien AG, Intercell AG, Mayr-Melnhof Karton AG, RHI AG, Schoeller Bleckmann oilfield equipment AG, Semperit AG Holding, Voestalpine AG, Zumtobel AG).

Il y a bien quelques femmes au gouvernement mais comme le faisait remarquer Irma Schwager, une grande résistante très active dans les mouvements féministes, « A quoi bon six femmes au gouvernement, si elles ne font pas de politique pour les femmes ? » (voir référence ci-dessous). A titre d’exemple,

Lire la suite

20 mars 2011 Posted by | Autriche, Féminisme, Sexisme | , , , , | Un commentaire

Une pilule qui passe mal

(illustration réalisée sur http://www.nintendo-town.fr/martine/)

C’est dans le cadre du Festival du film juif de Vienne (au centre d’une polémique évoquée dans ce billet), qu’a eu lieu une projection du documentaire de Eberhard Büssem sur la vie de Carl Djerassi, le chimiste qui a découvert le principe actif de la pilule contraceptive, en 1951. Carl Djerassi, né à Vienne en 1923, a été contraint à l’exil en 1938. Il a fait carrière aux États-Unis et au Mexique, avant de devenir également, écrivain et dramaturge. Le film, Carl Djerassi, le fils perdu de Vienne, évoque la difficulté qu’il a eue (et a encore) à renouer avec Vienne, et plus encore avec l’Autriche. Son pays natal a été le dernier d’Europe, avec l’Albanie et le Portugal (*), à lui donner le titre de docteur honoris causa dans une université. C’est l’université technique de Graz qui a comblé cette lacune le 3 décembre. Que ce soit dans l’article qui annonce cette distinction ou dans le débat qui a suivi le film, Djerassi a été qualifié de père de la « Anti-Baby-Pille », littéralement « Pilule anti-bébé« . Cette dénomination, très marquée par le catholicisme omniprésent, traduit une opinion : la pilule serait contre les bébés, alors que – comme Djerassi l’a dit lors du débat – la contraception ne permet que d’éviter des « bébés non désirés ». J’ai parlé de cet incident avec un ami autrichien progressiste, il me disait (sans être choqué) « ah oui, en Autriche on appelle ça comme ça. »

Lire la suite

6 décembre 2010 Posted by | Autriche, Féminisme, Uncategorized | , , , , | Un commentaire

Un petit pas vers l’égalité des sexes

« AVANT »

« APRES »

A Vienne, la régie des transports en commun cherche à faire évoluer les mentalités. Pour indiquer les places réservées aux femmes enceintes, aux personnes avec des enfants en bas âge, aux malvoyant(e)s et aux personnes âgées, les dessins ont évolué. C’est maintenant un père qui porte un enfant sur ses genoux et la personne âgée n’a plus de barbe. Bien vu !

Lire la suite

19 octobre 2010 Posted by | Féminisme | , , , , , | 4 commentaires

Religion and Secularism, an Austrian Evening…

Religion contre Laïcité : 1-0 avant même que le match ne commence, mais il faut dire que les deux joueurs soutenaient la religion catholique et que l’arbitre était un ami du pape !

Le 9 juin, une soirée typiquement autrichienne se tenait sur les liens entre religion et sécularisation. Le philosophe canadien Charles Taylor (né en 1931) s’entretenait avec le cardinal Christoph Schönborn autour de la question « Vivons-nous dans un âge séculaire? ». Dans un institut de recherche comme l‘Institut des sciences de l’homme (IWM), on aurait pu espérer qu’il ne serait pas seulement question de la défense de la religion … mais à vrai dire, si l’on connaît un peu les qualités du modérateur, il n’était pas étonnant que la religion ne soit jamais remise en question (Krzysztof Michalski, qui est également recteur de l’IWM, était un bon ami de Karol Wojtyla, le pape Jean-Paul II).

Der Falter hat meine drei Fragen am Ende des Berichtes wiederholt 🙂

Religion vs. Säkularisierung: 1-0 bevor es überhaupt anfängt, beide Spieler waren für die katholische Religion und der Schiedsrichter war ein Freund des vorherigen Pabst!

Am 9. Juni fand ein typischer österreichischer Abend über Religion und Säkularisierung statt. Der kanadische Philosoph Charles Taylor (geb. 1931) diskutierte mit dem Kardinal Christoph Schönborn über die Frage „Are We Living in a Secular Age?“. An einem Forschungsinstitut wie dem Institut für die Wissenschaften vom Menschen (IWM) hätte man hoffen können, dass es nicht nur um die Verteidigung von Religion gehen würde… aber eigentlich, wenn man ein bisschen (Entschuldigung, ‚ein bissl‘) den Background des Moderators kennt, ist es kein Wunder, dass Religion überhaupt nie ins Frage gestellt wurde (Krzysztof Michalski, der auch Rektor des IWM ist, war ein guter Freund von Karol Wojtyla, aka Johannes Paul II.).

Lire la suite

10 juin 2010 Posted by | Catholicisme, Féminisme, Uncategorized | , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les élections présidentielles approchent…

Comme indiqué le mois dernier, les élections présidentielles approchent (25 avril). La fonction est surtout représentative mais ces élections méritent tout même l’attention. Heinz Fischer (du parti social-démocrate, SPÖ) est candidat à sa succession. Le principal parti d’opposition, le parti conservateur qui gouverne actuellement avec le SPÖ, n’a pas voulu lui faire l’affront de proposer un candidat. Cependant, le parti de Heinz-Christian Strache (extrême droite) a lancé en fanfare la campagne de Barbara Rosenkranz, dont les positions sur l’héritage du nazisme sont si peu claires qu’elle a accepté de se soumettre à la volonté du Krone Zeitung et déclarer sur l’honneur, devant un parterre de journalistes, ne pas remettre en cause la loi qui empêche de faire l’éloge du nazisme.

Le troisième et dernier candidat a avoir recueilli les signatures nécessaires, Rudolf Gehring, du parti des Chrétiens (sic), a déclaré dans un entretien paru ce jour que l’homosexualité était une « aberration », un « égarement » (‘Verirrung’), ou encore que l’avortement avait eu pour conséquence le « Babycaust », tout à fait comparable à « l’Holocauste ». On dirait du Zemmour !

Lire la suite

1 avril 2010 Posted by | Autriche, Féminisme | , | 8 commentaires