Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’Autriche communie au Red Bull

La personne la plus riche d’Autriche en 2022, Dietrich Mateschitz, est décédée le 22 octobre dernier avec 25 milliards d’euros. Il était connu au-delà des frontières du pays pour la boisson que son entreprise commercialisait : le Red Bull. La classe politique a rendu un hommage unanime au grand homme d’affaires, exactement comme lorsque Hand Dichand ou Jörg Haider sont morts (le premier était le patron du tabloïd le plus lu au monde en mesurant le taux de lecteurs dans la population, le second la figure de proue du FPÖ, principal parti d’extrême droite).

Le président autrichien Alexander van der Bellen a eu ces mots :  « Dietrich Mateschitz a construit en partant de l’Autriche une entreprise qui a connu un succès mondial. Avec lui c’est aussi un sponsor des sports nationaux et des sports extrêmes qui s’en est allé. Mateschitz a marqué le paysage économique et sportif de l’Autriche comme aucun autre dans notre pays. Sa vie était pour beaucoup d’Autrichiennes et d’Autrichiens tout simplement impressionnante. En ces heures de deuil mes pensées vont à sa famille et ses ami.e.s. »

Lire la suite

23 octobre 2022 Posted by | Autriche | , | Laisser un commentaire

Alexander Van der Bellen réélu dès le premier tour avec 57 % des suffrages

A l’Est de l’Europe des 27, et plus précisément en Autriche, rien de nouveau, le président soutenu par les Verts, Alexander Van der Bellen, rempile pour six ans. Si sa fonction est, comme en Allemagne, surtout honorifique, il est non seulement le chef des armées mais il peut aussi dissoudre le Parlement ou destituer le gouvernement. C’est également lui qui nomme le chancelier et valide le choix de ce dernier lorsqu’il forme un gouvernement, une attribution qui s’est révélée essentielle lors de la période d’instabilité politique qui a suivi l’affaire d’Ibiza, en mai 2019, puis la démission du chancelier Kurz, en octobre 2021 suite à des corruptions avérées.

Fin 2016, le vote avait été serré. Au premier tout l’extrême droite représentée par Norbert Hofer menait avec 35% des suffrages exprimés, contre 21% pour Alexander van der Bellen. Au second tour, le candidat écologiste ne l’avait emporté que par 54% des suffrages. Le score de 46% pour l’extrême droite était inédit dans l’histoire européenne… Cette année, les deux principaux partis de gouvernement, les sociaux-démocrates du SPÖ et les conservateurs de l’ÖVP avaient préféré ne pas présenter de candidats. Même les libéraux (NEOS) avaient renoncé à toute candidature. Il était donc assez certain que van der Bellen allait être réélu et tenant compte des nombreux votes par correspondance, il l’a été dès le premier tout avec 57% des voix.

Lire la suite

12 octobre 2022 Posted by | Autriche | , , , | Laisser un commentaire

Vienne capitale européenne du véganisme ?

Fast-food 100% végane à Vienne

La capitale autrichienne déjà répertoriée comme la ville où il fait le mieux vivre dans le monde est aussi depuis cet été celle où le commerce végane explose. Le nombre de véganes était déjà en augmentation constante dans le pays. Selon un sondage réalisé en 2021, on comptait 106 000 véganes et 840 000 végétariens dans la république alpine de près de 9 millions d’habitants, soit des augmentations respectives de 32,5 et 9,5% en trois ans. Les effets économiques sont importants et de plus en plus de supermarchés proposent un large choix de produits végétariens ou véganes. La porte-parole du groupe Spar, très implanté en Autriche, Nicole Berkmann, estime, études à l’appui, que 80 % des produits végétariens sont achetés par des consommateurs qui mangent de la viande et que ce sont même 95 % des produits véganes qui sont achetés par des non-véganes.

Cet été, à la mi-juillet, une première filiale 100% végane d’une grande chaîne de fast-food a été inaugurée, une première en Europe. Plus intéressant, cette même chaîne (Burger King) a décidé que dans sa cinquantaine d’autres filiales, le burger végane serait la norme ! Si un client veut de la viande, il doit le préciser, par défaut on coincera dans son pain un burger végétal.

Lire la suite

8 septembre 2022 Posted by | Autriche, Vienne | , , | Laisser un commentaire

Corruption et manipulation mènent à la démission

kurzistweg2

Une descente avant de remonter ?

Samedi 9 octobre au soir, le jeune chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé sa démission après trois journées mouvementées depuis la perquisition du siège de son parti, l’ÖVP (parti populaire autrichien), le mercredi 6 au petit matin, par le parquet anticorruption. Des documents saisis, il apparaît que dans le cadre d’un plan aussi ambitieux que détaillé visant à faire élire M. Kurz au poste de chancelier (bien décrit par l’hebdomadaire Falter), ses affidés ont mis en place une pratique régulière de corruption et manipulation avec le tabloïd Österreich.

Ce « Projekt Ballhausplatz » qui aurait en France pour équivalent un « projet Elysée », reposait en partie sur le placement d’encarts importants achetés dans ce journal, au nom des ministères dirigés par l’ÖVP (notamment celui de l’Intérieur), en échange de quoi ce quotidien devait publier des sondages biaisés en faveur de M. Kurz et se montrer très laudateur dans les commentaires sur ses déclarations (voir les SMS accablants reproduits dans le Standard). Lire la suite

10 octobre 2021 Posted by | Autriche | , | Laisser un commentaire

Recrutement à Vienne d’une ultranationaliste ukrainienne néonazie

Le 11 janvier dernier, l’Institut des sciences de l’homme (IWM), à Vienne, affichait la liste des nouveaux lauréats recrutés comme chercheurs pour une durée de six mois. Parmi les „Junior visiting Fellows“, le nom d’Olena Semenyaka apparaissait, avec une fiche précisant qu’elle allait travailler sur « Jan Patočka au sujet de la dialectique des Lumières d’Ernst Jünger et “l’Europe après l’Ukraine” ». Les réactions furent vives sur les réseaux sociaux car cette femme embauchée pour occuper l’unique place offerte par le programme « L’Ukraine dans le dialogue européen », est bien connue pour son rôle dans plusieurs mouvements d’extrême droite, en Ukraine et dans le reste du monde. Rien que sur ce présent blog, sous-titré « L’Autriche vue par un universitaire français », Mme Semenyaka apparaissait sur une photo la représentant tenant un drapeau autrichien orné d’une grosse croix gammée et faisant le salut hitlérien (voir « De Christchurch à l’Autriche, la même “bête immonde” », 5 avril 2019).
Les représentants de l’IWM en charge des chercheurs invités ne prennent donc pas le temps de googler les noms des lauréats ? Cet institut Lire la suite

12 janvier 2021 Posted by | Autriche, Europe, Extrême droite, Nazisme, Vienne | , , , | 2 commentaires

Xénophobie banale du chancelier autrichien

L’Autriche a été plutôt épargnée par la première vague de Covid-19 du printemps dernier. Aujourd’hui, la situation est bien pire que celle qui prévaut en France ou en Allemagne (cf. graphe ci-dessous). A peine plus habile que Donald Trump accusant le « virus chinois » et appelant à ingérer de l’eau de Javel, le chancelier Sebastian Kurz a déclaré que la seconde vague était due aux immigrés qui vivent dans le pays ! Mercredi 2 décembre, dans un point presse sur l’épidémie, il a déclaré « Nous avons surtout ramené des infections dans le pays avec des gens qui sont partis dans leur pays d’origine pendant l’été. » (Wir uns insbesondere durch Menschen, die in ihren Herkunftsländern den Sommer verbracht haben, Ansteckungen wieder ins Land hereingeschleppt haben). Plus précisément, Kurz a évoqué les pays de l’ex-Yougoslavie, puisque (selon le service de statistiques) les Serbes, Croates et les Bosniaques sont respectivement 122 000, 84 000 et 97 000 dans le pays, soit 302 000 au total, devant les Allemands (200 000), suivis par les Roumains (123 000) et les Turcs (118 000).

Le service de fact-cheking de la ville de Vienne a mené l’enquête, les personnes revenant des Balkans à l’été 2020 comptent pour 2,85% parmi les personnes infectées à cette époque. La majorité d’entre elles étaient des touristes autrichiens. Mais bon, pour le chancelier, il faut bien tenter de siphonner le réservoir important de vote extrême droite…

Lire la suite

4 décembre 2020 Posted by | Autriche, Racisme | , , | Laisser un commentaire

Renforcement de la droite grâce aux Verts

droite / sociaux-dém. / verts / extr. droite / libéraux

En France, Yannick Jadot lance une opération de séduction vers la frange nationaliste réactionnaire Macron-compatible, sur le mode « Oui oui, il faut de la 5G, mais européenne et pas chinoise » (Cf. « [J]e suis convaincu que même la 5G pourrait contribuer à la transition écologique (…) Moi je ne veux pas de Huawei en Europe ») ! Rien sur le coût écologique de la 5G, sur les déserts numériques délaissés au profit des gogos qui pourront ainsi voir leur porno en 4k sur leur smartphone, rien sur les millions de téléphones qui vont être jetés, les autres millions qui vont être construits pour être compatibles, aux milliers d’antennes qui vont être montées, avec des effets sanitaires encore mal connus…
Pour voir à quoi ressemblerait un accord de gouvernement entre la droite (menée par E. Macron depuis son élection) et les Verts, il suffit de regarder en Autriche où une telle alliance préside aux destinées du pays depuis le début de l’année 2020.
Ce lundi 14 septembre, une session extraordinaire avait lieu au Parlement. Le site kontrast.at Lire la suite

15 septembre 2020 Posted by | Autriche, Réfugiés | , , | 3 commentaires

L’état emblématique des cimetières juifs en Autriche

« Nous sommes en 2020 en Autriche. La majorité des cimetières juifs sont toujours à l’abandon. Tous ? Non ! Une association d’irréductibles volontaires agit toujours et encore… ».

Il y a exactement dix ans, un article de ce blog intitulé « Des cimetières juifs toujours à l’abandon… » relatait la façon dont l’Autriche peinait à faire face à son passé, plus précisément son antisémitisme. L’accord de Washington signé par l’Autriche le 17 janvier 2001 prévoyait dans son point 8 une restauration et un entretien des cimetières juifs mais ce n’est qu’en 2010 que l’État fédéral a débloqué 20 millions d’euros sur 10 ans, à condition que la Communauté juive (IKG) trouve des fonds propres à la même hauteur. La ville de Vienne a soutenu l’IKG dans cet objectif avec 340 000 euros par an jusqu’en 2013, puis 860 000 par an. Au total, entre 2011 et 2016, plus de deux millions d’euros ont été versés. Cette somme importante a surtout servi à restaurer des cimetières en province – il y a une soixantaine de cimetières juifs en Autriche, dont six à Vienne – mais aussi a établir une base de données en ligne visant à répertorier et localiser toutes les tombes (objectif qui n’est pas encore atteint). Lire la suite

6 septembre 2020 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Religion | , | Laisser un commentaire

Néolibéralisme 2 – démocratie 0 ou « De la banalisation du racisme politique »

Nepp4

Il y a cinq ans déjà, lors de la dernière campagne pour les élections régionales de Vienne, je notais que l’extrême droite avait le droit d’acheter la une d’un des quotidiens les plus lus du pays. C’est un effet direct du néolibéralisme qui peut être défini, simplement, comme l’extension du libéralisme aux domaines de l’activité humaine a priori non-marchands (ici les campagnes électorales, mais aussi les casiers à l’école, les musées, les théâtres, les centres pour demandeurs d’asile ou même la location de la Hofburg).

Des économistes autrichiens comme Friedrich von Hayek ont largement contribué au développement du néolibéralisme à travers l’Ecole de Chicago et, de façon très schématique, la doctrine pourrait se résumer à « moins d’Etat, plus de liberté pour laisser le marché réguler tous les secteurs de la société ». De ce fait, en Autriche, le financement des partis politiques et leur expression sont bien moins encadrés qu’en France. Pour commencer, les partis peuvent occuper tous les espaces publicitaires et se vendre dans l’espace public comme des lessives.

Aujourd’hui, rentrant d’un séjour en France, je vois sur une affiche publicitaire une publicité particulièrement haineuse envers les musulmans, à côté d’une publicité pour un marchand de meubles (ci-dessus). Avec les sociaux-démocrates, les conservateurs et les Verts : islam radical, avec l’extrême droite, « Notre patrie ».

Lire la suite

30 août 2020 Posted by | Autriche, Extrême droite | , | Un commentaire

En Autriche, on épelle encore les mots comme les nazis l’ont décidé

NWBLorsqu’on épelle un mot au téléphone en France, on est souvent amenés à utiliser un alphabet radio de référence (1). En Autriche, il y a aussi un alphabet radio mais il conserve les modifications imposées par les nazis en 1933 ! Le 22 mars de cette année, un certain Herr Schliemann, de Rostock, écrit pour qu’on enlève les prénoms juifs de la liste. Au lieu de dire « David », « Jacob », « Nathan » et « Samuel », respectivement pour les lettres « D », « J », « N » et « S », on dira dès lors « Dora », « Jot », « Nordpol » et le prénom très wagnérien « Siegfried » ! En 1948 les Allemands ont au moins remis « Samuel » dans la liste (norme DIN 5009), mais pas les Autrichiens (dans leur norme A 1081). Lire la suite

13 mai 2020 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Uncategorized | | Un commentaire