Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Une alternative à la grève

En Autriche comme en Allemagne, le dialogue social est pris au sérieux. Alors qu’en France, il est d’usage de se mettre en grève avant toute négociation, dans les pays germaniques la grève est considérée comme le dernier recours. Récemment, des conducteurs de tram ont été agressés à Vienne. Bien que les chiffres restent très en-deçà de ce qu’on peut connaître à Paris, Lyon ou Marseille, des actions intéressantes on été mises en place (même si le réseau est plus réduit, on a compté officiellement à Vienne « que » 77 agressions de conducteurs en 2013, agressions qui vont de crachats ou insultes aux coups et blessures).

En avril 2014, une réunion interne avait été organisée, créant pour la première fois depuis 10 ans que je vis à Vienne un long (?) dysfonctionnement du service aux voyageurs : de 4h à 6h30 du matin, une grande partie des bus, trams et métros étaient restés aux dépôts pour permettre aux employés de se rendre à cette réunion (à 5h du matin la réunion !). La veille, un affichage exhaustif prévenait les voyageurs et un service minimal était organisé avec des compagnies de bus privées, assurant aux usagers des intervalles de 7,5 à 15 minutes. Tous les journaux avaient décrit en détail les alternatives proposées aux usagers et le mot ‘grève’ était absent des articles (voir par exemple dans le Standard).

Suite à cette réunion, deux millions ont été débloqués pour la sécurité dans les transports en commun mais les conducteurs de matériel roulant ont tout de même tenu à mettre en place une nouvelle action, soutenue d’ailleurs par la maire-adjointe aux transports. Le vendredi 13 juin à 11h, conformément à l’affichage présent depuis les trois jours précédents (cf. ci-dessous), tous les bus, trams et métros se sont figés pendant trois minutes (oui, 180 secondes !) aux arrêts les plus proches et cette annonce a été diffusée : Lire la suite

25 juin 2014 Posted by | Uncategorized | , , , , | 4 commentaires

Une politique rouge-verte des transports… bien décevante !

Pendant la campagne électorale pour les élections à Vienne (à la fois ville et Land), les Verts annonçaient une carte annuelle pour les transports en commun à 100 € (au lieu des 449 € actuels – cf. illustration ci-contre).  A mon avis, les transports en commun devraient être gratuits (comme l’éducation et la santé, cf. l’action du RATP à Paris et cet article), mais cette mesure allait dans le bon sens (notons qu’à Berlin le parti des Pirates récemment entré au Parlement s’est aussi prononcé en ce sens – prenant en exemple la ville de Hasselt en Belgique, 70 000 habitant, qui a déjà des transports en commun gratuits).

Les Vert sont actuellement au pouvoir à Vienne, avec les sociaux-démocrates, et c’est en grande pompe qu’ils ont annoncé les nouveaux tarifs qui entreront en vigueur en mai 2012 : 365€ la carte annuelle payée comptant (+10€ pour les personnes à revenus modestes qui payent en dix fois), 45 € pour la carte mensuelle (contre 49 actuellement) et augmentation des tarifs pour la carte à la semaine (de 14 à 15€), la carte ‘Klima’ utilisable sur huit journées au choix (de 28,80 à 33,80€, +17%), le ticket simple 2€ (au lieu de 1,80€), etc. Celui ou celle qui est habitué à prendre son vélo et n’utilise le métro que les jours de grand froid ou de forte pluie (comme votre serviteur)… se retrouve pénalisé par cette politique prétendument écologique. Pire encore, l’amende pour les voyageurs sans ticket passe de 70 à 100 € ! Il faut savoir qu’un automobiliste qui passe un feu au rouge ne paye en Autriche que 36 € (cf. ce tableau), alors qu’il met en jeu la vie d’autrui. A Vienne, voyager sans ticket coûte environ trois fois plus cher que brûler un feu rouge… cela donne à réfléchir.

6 décembre 2011 Posted by | Autriche | , , | 5 commentaires

Quelques remarques sur le budget de la ville de Vienne

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Encore, une très belle initiative, concernant cette fois-ci le budget de la ville de Vienne. Le détail du budget étant accessible à tous, des chercheurs ont mis en ligne une représentation intéressante des dépenses. Ainsi, sur l’illustration ci-contre, on se rend compte que le budget consacré à la culture (285,5 millions) est inférieur à celui qui est alloué aux services de la voirie (289,5 millions) ! Les transports en communs, les Wiener Linien, sont financés à hauteur de 729,5 millions d’Euros.

Lire la suite

14 juin 2011 Posted by | Uncategorized | , , , | 3 commentaires

Un petit pas vers l’égalité des sexes

« AVANT »

« APRES »

A Vienne, la régie des transports en commun cherche à faire évoluer les mentalités. Pour indiquer les places réservées aux femmes enceintes, aux personnes avec des enfants en bas âge, aux malvoyant(e)s et aux personnes âgées, les dessins ont évolué. C’est maintenant un père qui porte un enfant sur ses genoux et la personne âgée n’a plus de barbe. Bien vu !

Lire la suite

19 octobre 2010 Posted by | Féminisme | , , , , , | 4 commentaires