Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Pourquoi si peu de vaccinations en Autriche ?

Le taux de vaccination en Autriche est « honteusement bas », c’est le nouveau chancelier Alexander Schallenberg lui-même qui l’a reconnu avant d’annoncer précipitamment, vendredi 19 novembre, un quatrième confinement pour une durée de 20 jours à compter du lundi 22 novembre. La communication du gouvernement a été pour le moins erratique. Le 25 juin dernier, le chancelier Sebastian Kurz (pas encore démissionnaire) lançait une nouvelle campagne d’affichage à la gloire de son action, annonçant « Nous avons maîtrisé la pandémie ». Pendant l’été, la campagne de vaccination n’a pas été très médiatisée et, fin octobre, A. Schallenberg promettait qu’il n’y aurait pas de confinement pour les vaccinés, espérant sans doute ainsi relancer le taux de vaccination. Effectivement, un mois plus tard, un confinement était décidé pour les non-vaccinés en Haute-Autriche et dans le Land de Salzbourg, mais au cinquième jour de ce confinement particulier, c’est tout le pays qui allait passer sous cloche.

Aujourd’hui si 23% des Français ne sont pas vaccinés, ce sont 31% des Autrichiens qui sont dans ce cas. Une infographie en date du 9 novembre concernant la population des plus de 12 ans, susceptible donc d’être vaccinée, était plus explicite encore :

Les trois pays germanophones présentent des similarités et le cas de l’Italie le confirme : c’est la région du Tyrol du Sud, en partie germanophone, qui est la moins vaccinée du pays. Comment expliquer cela ?

Lire la suite

24 novembre 2021 Posted by | Uncategorized | , | 2 commentaires

Face à l’Europe des égoïsmes qui se dessine…

StraSalv

Le vice-chancelier autrichien H.-C. Strache avec le ministre de l’intérieur italien M. Salvini, tous les deux d’extrême droite, à Rome le 21 juin 2018

« Ceux qui luttent peuvent perdre, ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu » (Brecht)

 

A l’occasion de la présidence autrichienne du conseil de l’Union européenne, j’ai donné un entretien à Ouest France un autre à La Libre Belgique (Comment l’extrême droite autrichienne laissera son empreinte sur l’Union européenne) et j’ai aidé Jihane Bergaoui, journaliste d’Europe 1, à réaliser six brefs reportages (70 secondes !) diffusés entre le 29 juin et le 2 juillet 2018 (les liens ci-dessous renvoient vers les fichiers mp3).

L’entretien de 16 minutes avec Michael Genner, président d’Asyl in Not (Asile en danger) mérite Lire la suite

3 juillet 2018 Posted by | Uncategorized | , , | Laisser un commentaire

Homo Austriacus eroticus

pornatDes études statistiques concernant le trafic sur un des sites mondiaux de vidéos pornographiques apportent un nouvel éclairage sur l’Homo Austriacus, au-delà des quelques billets sur ce blog ayant pris la prostitution pour objet. D’abord, le premier terme recherché en Autriche est « german » et non « Austrian ». Dans le pays de Freud et Hitler, y aurait-il un tropisme pangermaniste inavoué subsistant ? En France, le terme le plus recherché est bien « French ». Ensuite, et là c’est plus inquiétant, le deuxième mot clef le plus utilisé par les internautes autrichiens est « teen », ce qui traduit une attirance certaine pour la pédo-pornographie au pays de l’affaire Fritzl. Pourtant, les hommes d’Eglise – dont cette attirance est attestée par de nombreuses affaires – ne sont pas si nombreux que ça pour biaiser les statistiques sur le pays. En France, il semblerait que ce soit le métissage et l’ouverture sur le monde qui soit à l’honneur car « teen » n’est qu’en 8ème position, loin derrière « beurette », « hentai » (mangas pornographiques) ou « lesbian ». D’ailleurs, « française »  et « maman française » sont sur le podium tricolore.

Des statistiques sont aussi faites, toujours à partir des adresses IP des utilisateurs, sur les régions. Lire la suite

21 mars 2017 Posted by | Autriche, Uncategorized | , , , , | Laisser un commentaire

Ruwan ou le courage d’entreprendre

DSC_6600

Ruwan Jeewantha Fernando

Meidling, le douzième arrondissement de Vienne, est historiquement un quartier ouvrier mais il est aujourd’hui marqué par une grande variété de populations immigrées. Un article de ce blog, « The Babelian part of Meidling » dressait ainsi le portrait de Gajendra, un Indien, ancien joueur national de hockey sur gazon devenu marchand de salaisons sur le marché. Dans un autre article, je faisais l’éloge de la boulangerie turque Diwan, ouverte tous les jours jusqu’à minuit et qui propose les meilleurs simits (anneaux de sésame) que je connaisse (meilleurs qu’à Istanbul) ; le texte « From the Kerala to Vienna, a multicultural success story » racontait encore le parcours d’Indiens du Kerala et se penchait sur le cas de Yu Yun, de la minorité chinoise Hakka au nord de l’Inde..

Ruwan Jeewantha Fernando (né en 1984) a une histoire non moins riche. Ce n’est pas vraiment un réfugié mais plutôt un migrant : s’il a quitté son pays natal, le Sri Lanka, en 2003, ce n’est pas à cause de la guerre civile qui y régnait dans le nord (affrontement entre l’armée et les Tamouls). Appartenant à la minorité catholique du pays (6% de la population sri-lankaise), Ruwan est arrivé en Autriche pour des études de théologie à la célèbre abbaye d’Heiligenkreuz (célèbre pour son vin mais aussi pour ses viols sur un handicapé, révélés en 2007). En 2006 il a choisi (justement ?) de quitter cette voie sacerdotale et de commencer des études de biologie, abandonnées au bout de quelques semestres. N’ayant pas encore le droit de travailler, il a passé deux ans à faire des petits boulots au noir (plonge dans des restaurants, livraison de pizzas), et une fois qu’il a obtenu le droit de travailler, il a été employé dans un fast-food et a suivi une première formation de responsable, parallèlement à ses nouvelles études : théologie catholique pour devenir professeur de religion en collège. Lire la suite

26 avril 2016 Posted by | Autriche, Uncategorized | , | 2 commentaires

Le virage de l’Autriche sur la question de l’asile

Ben-Jennings-pt

(c) Ben Jennings / The Guardian

L’Autriche a changé du tout au tout sa politique vis-à-vis des demandeurs d’asile. Quelle que soit la situation en Syrie ou ailleurs dans le monde, la décision est prise et en 2016 le 37501ème demandeur d’asile sera refoulé, tout comme les suivants. Au rythme actuel, cette situation devrait survenir au printemps. Il n’est plus non plus question d’autoriser le transit vers l’Allemagne et « durchwinken », signifiant « laisser passer avec un petit signe de la main », est le terme très idiomatique le plus utilisé par les responsables politiques. Le « durchwinken » c’est fini et l’Autriche refuse de laisser passer librement les demandeurs d’asile à ses frontières, même si ces derniers n’aspirent qu’à traverser le pays pour se rendre en Allemagne. Avec cette politique très restrictive, l’Autriche s’est rapprochée des quatre pays du groupe de Visegrád (Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne), hostile aux Syriens, Irakiens ou Afghans fuyant les zones de guerre. Lire la suite

26 février 2016 Posted by | Asile, Autriche, Europe, Uncategorized | , , , | 4 commentaires

Des Autrichiens pour un « Austro-exit »

EU-Austritt

Inge Rauscher (3ème en partant de la droite) et les organisateurs de ce référendum

Dans la semaine du 24 juin au 1er juillet 2015, pendant qu’une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro était discutée dans toute l’Europe, plus de 260 000 Autrichiens se sont déplacés dans leur mairie pour déposer leur nom sur la liste des citoyens demandant à ce qu’une sortie de leur pays de l’Union européenne soit discutée au parlement. Ces référendums d’initiatives populaires – où les citoyens ne peuvent que voter pour le texte proposé, ou sinon ne pas se déplacer – n’ont pas l’importance des votations citoyennes dans la Suisse voisine, mais elles donnent un bon aperçu du climat politique. Si plus de 100 000 personnes inscrites sur les listes électorales déposent leur nom, le sujet doit être discuté au parlement. Il y a eu 37 référendums de ce type depuis 1964, dont 32 qui ont donné lieu à une discussion parlementaire. Ces référendums qui correspondent plutôt à des appels, sont souvent l’occasion pour les partis d’extrême droite de faire connaître leurs idées et les tester. Lire la suite

2 juillet 2015 Posted by | Autriche | , , | 5 commentaires

Jörg Haider pour comprendre le populisme

Haider Dans son dernier film, Fang den Haider, dont la sortie est prévue en Autriche le 29 mai, la réalisatrice belge Nathalie Borgers s’attaque à un monument de la politique autrichienne, rien de moins que Jörg Haider, le gouverneur du Land de Carinthie dont le parti d’extrême droite fut au pouvoir de 2000 à 2006 en coalition avec les chrétiens-démocrates de l’ÖVP. Les questions que se pose la réalisatrice sont simples en apparence mais méritent le traitement délicat proposé. Comment Haider est-il devenu si populaire ? En quoi incarne-t-il le populisme ? Quels ont été ses soutiens ? Quel est aujourd’hui son héritage ? Quelles traces a-t-il laissées en Autriche après sa mort accidentelle à l’automne 2008, en état d’ébriété avancée ? La scène d’ouverture du film dévoile des Autrichiens qui, bravant la pluie battante, déposent par milliers (!) des bougies à l’endroit précis où, six ans plus tôt, sa voiture est sortie de la route, le tuant sur le coup.  Lire la suite

26 mai 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | 2 commentaires

Quand la police autrichienne attaque encore, neuf ans plus tard, un Africain qu’elle a torturé

poli2Malgré l’actuelle dévotion nationale pour le concours de chansonnettes en playback, un observateur vraiment attentif des médias autrichiens aura pu découvrir un cas d’intimidation exercée par la « police des étrangers » (Fremdenpolizei) à l’encontre d’un Africain déjà torturé en avril 2006 par quatre fonctionnaires de ces services. Comme je l’avais relaté dans ce billet, Bakary J. s’était à l’époque rebellé pour éviter d’être reconduit dans son pays d’origine, criant son innocence dans une affaire où il était mis en cause pour trafic de stupéfiants (dans laquelle en fin de compte il n’a jamais été condamné). Au lieu d’être reconduit en cellule, il avait été littéralement  torturé dans un hangar désaffecté par les policiers chargés de son escorte expliquant « on déteste les Juifs et les noirs ». Fait extraordinaire dans l’histoire de la justice autrichienne, cette fois-ci les policiers avaient été reconnus coupables d’actes de torture, Bakary J. avait reçu 110 000 EUR de dédommagement… mais cela n’avait pas empêché l’Etat autrichien de poursuivre la procédure d’expulsion (cf. ce billet).

Le 21 avril dernier, vers 16 heures, quatre hommes en civil se sont présentés à son domicile comme policiers et ont mis son appartement à sac. Lire la suite

24 mai 2015 Posted by | Autriche, Expulsions | , , | Un commentaire

Le choc des cultures – Immersion au sein de lycées autrichiens

gymaburgeEn réaction au précédent billet sur la formation des enfants autrichiens, j’ai le plaisir d’accueillir dans ces colonnes le témoignage de Jennifer, une assistante de français en Autriche. 

Je suis depuis deux ans assistante de français en Autriche dans le Burgenland, généralement dans des lycées/collèges, même si j’ai pu faire l’expérience du lycée professionnel pendant quelques mois. J’accompagne les professeurs dans les cours : pour animer un cours sur la civilisation, faire parler les élèves ou jouer autour de la langue. Étant étudiante en sociologie, je me suis intéressée au système scolaire autrichien.

Tout d’abord, l’organisation est complètement différente. En Autriche, les collèges et les lycées sont un seul et même établissement, on distingue ‘Unterstufe’ pour le collège et ‘Oberstufe’ pour le lycée. Comme en France, il y a également des lycées professionnels et là c’est un gros point positif car ils ont beaucoup plus de succès. En Autriche, on part de la 1ère à la 8ème qui correspond donc au Matura (baccalauréat) qui est également très différent du baccalauréat français. Lire la suite

21 avril 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | 6 commentaires

Un Français vote en Autriche

wahllokalJ’ai à nouveau (*) le plaisir de présenter un invité sur ce blog, Sébastien Mabille, Français résidant en Basse-Autriche. 

Le 25 janvier 2015 a eu lieu d’importantes élections. En effet, la Grèce a voté ! Toute l’Union Européenne l’a suivi…

Plus localement pour moi, en Basse-Autriche, région dans laquelle j’habite depuis cinq ans, il y a surtout eu des élections municipales. C’est l’occasion de revenir sur quelques-unes des petites différences entre les traditions démocratiques à la française et celles à l’autrichienne. Lire la suite

28 janvier 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | Laisser un commentaire