Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Renforcement de la droite grâce aux Verts

droite / sociaux-dém. / verts / extr. droite / libéraux

En France, Yannick Jadot lance une opération de séduction vers la frange nationaliste réactionnaire Macron-compatible, sur le mode « Oui oui, il faut de la 5G, mais européenne et pas chinoise » (Cf. « [J]e suis convaincu que même la 5G pourrait contribuer à la transition écologique (…) Moi je ne veux pas de Huawei en Europe ») ! Rien sur le coût écologique de la 5G, sur les déserts numériques délaissés au profit des gogos qui pourront ainsi voir leur porno en 4k sur leur smartphone, rien sur les millions de téléphones qui vont être jetés, les autres millions qui vont être construits pour être compatibles, aux milliers d’antennes qui vont être montées, avec des effets sanitaires encore mal connus…
Pour voir à quoi ressemblerait un accord de gouvernement entre la droite (menée par E. Macron depuis son élection) et les Verts, il suffit de regarder en Autriche où une telle alliance préside aux destinées du pays depuis le début de l’année 2020.
Ce lundi 14 septembre, une session extraordinaire avait lieu au Parlement. Le site kontrast.at Lire la suite

15 septembre 2020 Posted by | Autriche, Réfugiés | , , | 3 commentaires

L’état emblématique des cimetières juifs en Autriche

« Nous sommes en 2020 en Autriche. La majorité des cimetières juifs sont toujours à l’abandon. Tous ? Non ! Une association d’irréductibles volontaires agit toujours et encore… ».

Il y a exactement dix ans, un article de ce blog intitulé « Des cimetières juifs toujours à l’abandon… » relatait la façon dont l’Autriche peinait à faire face à son passé, plus précisément son antisémitisme. L’accord de Washington signé par l’Autriche le 17 janvier 2001 prévoyait dans son point 8 une restauration et un entretien des cimetières juifs mais ce n’est qu’en 2010 que l’État fédéral a débloqué 20 millions d’euros sur 10 ans, à condition que la Communauté juive (IKG) trouve des fonds propres à la même hauteur. La ville de Vienne a soutenu l’IKG dans cet objectif avec 340 000 euros par an jusqu’en 2013, puis 860 000 par an. Au total, entre 2011 et 2016, plus de deux millions d’euros ont été versés. Cette somme importante a surtout servi à restaurer des cimetières en province – il y a une soixantaine de cimetières juifs en Autriche, dont six à Vienne – mais aussi a établir une base de données en ligne visant à répertorier et localiser toutes les tombes (objectif qui n’est pas encore atteint). Lire la suite

6 septembre 2020 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Religion | , | Laisser un commentaire

Néolibéralisme 2 – démocratie 0 ou « De la banalisation du racisme politique »

Nepp4

Il y a cinq ans déjà, lors de la dernière campagne pour les élections régionales de Vienne, je notais que l’extrême droite avait le droit d’acheter la une d’un des quotidiens les plus lus du pays. C’est un effet direct du néolibéralisme qui peut être défini, simplement, comme l’extension du libéralisme aux domaines de l’activité humaine a priori non-marchands (ici les campagnes électorales, mais aussi les casiers à l’école, les musées, les théâtres, les centres pour demandeurs d’asile ou même la location de la Hofburg).

Des économistes autrichiens comme Friedrich von Hayek ont largement contribué au développement du néolibéralisme à travers l’Ecole de Chicago et, de façon très schématique, la doctrine pourrait se résumer à « moins d’Etat, plus de liberté pour laisser le marché réguler tous les secteurs de la société ». De ce fait, en Autriche, le financement des partis politiques et leur expression sont bien moins encadrés qu’en France. Pour commencer, les partis peuvent occuper tous les espaces publicitaires et se vendre dans l’espace public comme des lessives.

Aujourd’hui, rentrant d’un séjour en France, je vois sur une affiche publicitaire une publicité particulièrement haineuse envers les musulmans, à côté d’une publicité pour un marchand de meubles (ci-dessus). Avec les sociaux-démocrates, les conservateurs et les Verts : islam radical, avec l’extrême droite, « Notre patrie ».

Lire la suite

30 août 2020 Posted by | Autriche, Extrême droite | , | Un commentaire

Homo Austriacus titulus (II)

post3Il y a près de 10 ans, en septembre 2011, je consacrais un billet de ce blog à la folie des titres qui fait encore rage en Autriche. Il s’agit essentiellement de titres universitaires, mais pas seulement, les fonctionnaires méritant peuvent aussi recevoir un titre. Ces jours-ci, cherchant à suivre un colis qui devait arriver par la poste autrichienne, j’ai dû m’enregistrer sur le site. Et là, rebelote, on me demande mon titre premier (« vorangesteller Titel ») et mon titre second (« nachgesteller Titel ») ! Avec pas moins de 33 possibilités pour le premier titre et dix pour le second, Lire la suite

12 juin 2020 Posted by | Uncategorized | Un commentaire

En Autriche, on épelle encore les mots comme les nazis l’ont décidé

NWBLorsqu’on épelle un mot au téléphone en France, on est souvent amenés à utiliser un alphabet radio de référence (1). En Autriche, il y a aussi un alphabet radio mais il conserve les modifications imposées par les nazis en 1933 ! Le 22 mars de cette année, un certain Herr Schliemann, de Rostock, écrit pour qu’on enlève les prénoms juifs de la liste. Au lieu de dire « David », « Jacob », « Nathan » et « Samuel », respectivement pour les lettres « D », « J », « N » et « S », on dira dès lors « Dora », « Jot », « Nordpol » et le prénom très wagnérien « Siegfried » ! En 1948 les Allemands ont au moins remis « Samuel » dans la liste (norme DIN 5009), mais pas les Autrichiens (dans leur norme A 1081). Lire la suite

13 mai 2020 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Uncategorized | | Un commentaire

France-Autriche, une comparaison riche d’enseignements sur la gestion de la crise Covid-19

affiche

Vienne, 16 mars, dans un immeuble

Jusqu’au dimanche 15 mars au soir, j’étais en France, à Paris et en proche banlieue. J’ai vu la place de la Nation noire de monde, les passants profitant du soleil, se partageant des bières. Rentré à Vienne, en Autriche, par le dernier vol autorisé, j’ai vu la situation bien différente en Autriche, où les citoyen.ne.s se comportent de façon bien plus responsable. Les parcs sont fermés, les gens se tiennent à distance dans les supermarchés ou au marché, alors que le pays est bien moins atteint que la France ! La carte dynamique établie par Johns Hopkins University indique le 16 mars à 18h, 127 morts en France, contre 3 en Autriche, soit 5 fois plus de morts pour 1000 habitants.

Alors que le système de santé autrichien est bien meilleur que le système français (par exemple 7,4 lits d’hôpital pour 1000 habitants, contre 6,0 en France (données OCDE), les Autrichiens aménagent déjà un nouvel hôpital de campagne dans leur centre des congrès (880 lits seront prêts le 23 mars). Lire la suite

16 mars 2020 Posted by | Autriche, Vienne | , | Un commentaire

Hallstatt : des effets du tourisme de masse sur un petit village autrichien

2020-02-04_TF1-aHallstatt est un des plus beaux villages d’Autriche, peuplé de 750 habitants. Seulement, depuis que ce village est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco (1997) et surtout depuis que, fin 2011, un milliardaire chinois a reproduit ce village dans la province de Guangdong, le flux de touristes est devenu trop important. Pire encore, une fièvre s’est répandue sur Instagram avec le hashtag « #hallstatt » et énormément d’Asiatiques veulent venir faire leur selfie sur place. Cet engouement s’explique par la ressemblance entre ce village et celui du dessin animé La Reine des neiges II. Lire la suite

5 février 2020 Posted by | Autriche, Uncategorized | | 2 commentaires

Nouveau gouvernement en Autriche : « Protéger les frontières et l’environnement »

kurz koglerDepuis le 7 janvier, et suite aux élections législatives du 29 septembre 2019, l’Autriche a un nouveau gouvernement marqué par une coalition entre les chrétiens démocrates et les Verts. Le jeune Sebastian Kurz redevient ainsi chancelier puisqu’il l’était déjà, allié avec l’extrême droite, du 18 décembre 2017 au 28 mai 2019, lorsque son gouvernement avait éclaté suite à l’Ibiza Gate.

Ce type de coalition n’est pas nouveau en Autriche. En 2003, la Haute-Autriche avait été la première région d’Europe à être gouvernée par une coalition entre la droite et les écologistes (jusqu’en 2015). Au Tyrol, un autre des neuf Länder autrichiens, une telle coalition est en place depuis 2013 (coalition tripartite avec également les libéraux de Neos depuis 2018). De 2013 à 2018 les Verts étaient aussi partenaires minoritaires d’une coalition entre les chrétiens conservateurs et les sociaux-démocrates. C’est toutefois en 2020 la première fois que les écologistes participent au gouvernement fédéral selon un programme de gouvernement décidé entre deux partis. Lire la suite

5 février 2020 Posted by | Uncategorized | Laisser un commentaire

Des tomates bio et écolo, en plein hiver ? Oui, en Autriche !

Blumauertomaten

Surprise au supermarché du coin de la rue : de belles petites tomates bien rouges, « de Blumau », petite ville située à 150km au sud de Vienne. Or, Bad Blumau est connue pour ses thermes (décorés par Hundertwasser) et là, tout de suite, on comprend le côté génial de l’opération : l’eau chaude qui sort de terre à 124°C est utilisée pour faire pousser des tomates et des poivrons ! Actuellement l’entreprise frutura qui a développé ce système produit 1000 tonnes en bio et 8500 en agriculture dite conventionnelle. Comparé aux produits qui viennent d’Espagne (car sinon 70% des tomates et 60% des poivrons sont importés en Autriche), cela économise un million de kilomètres parcourus en camion et évite l’émission de 28 000 tonnes de CO2. Comme quoi on peut faire parfois du bio, local et saisonnier en tirant profit de la géothermie !

PS/ Avec des forages plus profonds encore, il y a de l’énergie géothermique d’une autre ampleur. Comme je le signalais déjà en 2012, l’Autriche est en pointe dans ce domaine.

20 décembre 2019 Posted by | Autriche, Uncategorized | , , | Laisser un commentaire

Homo Austriacus et Barbara

hlbelainzer2

“Sainte Barbara”

En Autriche, si les indigènes(*) ont construit des édifices imposants dans les moindres villages pour honorer leur dieu et les différents éléments de leur mythologie, il n’est pas rare de trouver dans des lieux très reculés des traces de dévotions aussi surnaturelles que pluriséculaires. Au cœur des forêts, on peut ainsi découvrir des constructions en bois de près de deux mètres de haut, souvent abritée des intempéries à l’aide d’un petit auvent, ornées d’une sculpture représentant un homme habituellement assez dévêtu, avec un pagne en guise de cache-sexe. Cet homme, principal personnage de la mythologie la plus partagée dans le pays est appelé « Jésus-Christ ». Il est représenté les bras écartés, cloués sur des planches, et le souci du réalisme de la scène amène souvent les artistes à peindre du sang sur les mains ou dans une plaie sur le flanc. Les indigènes ont aussi l’habitude de placer des croix aux sommets des montagnes, en général sans l’homme susmentionné.

Mais à Vienne, courant autour du Lainzer Tiergarten, le plus grand parc de la ville (**), j’ai découvert sur ce bloc de béton une trace de l’adoration plus discrète, portée par les indigènes à une fée ou déesse appelée « sainte Barbara ». Lire la suite

2 décembre 2019 Posted by | Uncategorized | Laisser un commentaire