Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Quand les villages sont inondés le racisme refait surface

flutBon, le Danube est sorti de son lit, la Salzach et de nombreuses autres rivières aussi. Tout le monde a été au courant de cette tragédie. Que ce soit en Autriche, en Slovaquie, en Hongrie ou en Allemagne, on a vu ces mêmes photos de routes inondées, de villages presque engloutis. On ne peut que se solidariser avec les victimes et a priori je ne comptais pas écrire sur le sujet, même après les réactions de l’extrême droite autrichienne, le 3 juin dernier. Une deuxième affaire de même nature m’a toutefois incité à rompre le silence bienveillant (!) qui caractérise ce blog. Lundi 3 juin, alors que les niveaux d’eau étaient à leur plus haut niveau, l’association « jeunesse musulmane d’Autriche » (MJÖ) a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour venir aider les victimes. L’appel était sobre, « L’Autriche a besoin de toi maintenant » (‘Österreich braucht dich jetzt’). Réaction du principal parti d’extrême droite, dans sa section de Traismauer, en Basse-Autriche : « je crois que les Autrichiens s’en sortent très bien sans vous !!! et se (sic) dans tous les domaines ! » (cf. copie d’écran). Plus grave encore, car on aurait pu croire à l’initiative d’un membre ras-du-bulbe du parti, le chargé de presse du groupe parlementaire FPÖ a twité « C’est très simple, [les habitants] doivent tout nettoyer tout seuls, sans le MJÖ, mais je suis sûr qu’ils vont y arriver. » Lire la suite

11 juin 2013 Posted by | Autriche | , , , | 12 commentaires

Un chancelier à l’image de son parti

GusenbauerChef du parti social-démocrate autrichien (SPÖ) de 2000 à 2008, Alfred Gusenbauer a été chancelier de l’Autriche de janvier 2007 à décembre 2008, lorsqu’une « grande coalition » régnait sur le pays (le SPÖ gouvernait avec les chrétiens démocrates). C’est donc une figure de proue du SPÖ… et ses récentes fonctions en disent long sur l’orientation de son parti.

M. Gusenbauer est d’abord dans le conseil de surveillance de Novomatic, la première entreprise à gérer les jeux d’argent en Autriche. Le camarade est donc fortement impliqué dans les profits tirés de ces jeux qui entraînent les plus pauvres dans la spirale de la misère, parfois de la violence et de la drogue. Pour sa défense, l’ancien chancelier se justifie en expliquant que « l’Église catholique est aussi impliquée dans les jeux avec Casino Austria »… comme si l’Église catholique avait une quelconque vertu morale !

Pire encore, le camarade Gusenbauer est officiellement conseiller du dictateur Nazarbayev qui règne d’une main de fer depuis 23 ans sur le Kazakhstan (cf. corruption et manquements aux Droits de l’homme).

Lire la suite

11 juin 2013 Posted by | Uncategorized | , , , | 2 commentaires