Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Espoir et désespoirs

Nelly

Nelly N., jetée sur les voies du métro le 5 janvier dernier

UPDATE à la fin de l’article

La dernière semaine fut très mitigée en Autriche. D’abord, il y eut les élections régionales du 3 mars, en Basse-Autriche et en Carinthie, fief de l’extrême droite depuis la fin des années 1980. Dans ce dernier Land, bonne surprise, le FPK lié au sémillant Heinz-Christian Strache est passé de 45 à 17% mais il ne faut pas oublier que l’autre parti d’extrême droite, le BZÖ, a obtenu 6% des voix et que le parti populiste « Team Stronach » (le nom de son chef est dans le titre du parti) a remporté 11% des suffrages (résultats). Cela fait tout de même 34% pour les populistes de droite (cf. sur ce blog, un billet à ce sujet) ou d’extrême droite (11 points de moins qu’en 2009). Le gouverneur du Land sera donc social-démocrate et non plus d’extrême droite, ce qui est une bonne chose. Seulement, les électeurs se sont-ils vraiment détournés de l’idéologie xénophobe ou souhaitaient-ils seulement sanctionner un parti lourdement impliqué dans différents scandales financiers ? Le même jour, le FPÖ de Strache passait de 10 à 8% en Basse-Autriche (résultats).
profil_103_2013-pt
Pas sûr qu’il y ait de quoi signaler la fin de l’extrême droite, comme le fait en ce dimanche 10 mars l’hebdomadaire profil qui d’ailleurs légitime implicitement ces partis avec l’appellation « Rechte » ou lieu de « Extremrechte ».

Alors que certains bien-pensants se réjouissent de cette cuisante défaite électorale, on ne les entend pas commenter l’actualité judiciaire. Le 7 mars, un homme de 51 ans qui avait jeté sur les voies du métro une Kényane après avoir prononcé des insultes racistes… a été condamné à un an de prison avec sursis ! Lire la suite

10 mars 2013 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Judaïsme, Mémoire, Nazisme | , , | Un commentaire

Pour tous les Soliman d’aujourd’hui !

Le but de l’histoire, son sens profond, n’est-ce pas, comme le rappelait Fernand Braudel, « l’explication de la contemporanéité » ? C’est dans cette optique presque militante 🙂 que l’historien et journaliste Philipp Blom a monté au Wien Musem, avec  Eva-Maria Orosz, une exposition sur Angelo Soliman (1721-1796). Il s’agit de cet Africain qui, à Vienne, au XVIIIème siècle, est devenu un personnage important de l’aristocratie… avant d’être, à sa mort, empaillé et « rangé » dans un musée à côté de bêtes sauvages. Lors de l’inauguration, le 28 septembre, Philippe Blom a insisté sur les paradoxes de la société européenne, à la fois ouverte et excluante, à l’époque des Lumières naissantes comme aujourd’hui. Soliman est né en Afrique occidentale, il a été amené comme esclave en Europe par la Libye actuelle et l’Italie… comme aujourd’hui les travailleurs victimes de l’esclavage moderne. La seule issue, pour Soliman, était l’assimilation totale, ce qui est aujourd’hui réclamé à de nombreux migrants dans le pays dit « d’accueil ».

Lire la suite

1 octobre 2011 Posted by | Autriche, Immigration, Uncategorized | , , , , | Un commentaire