Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Incitation à la haine, un cas d’école

DSC04001-pt

Cliquez sur la photo pour voir les autres photos et vidéos

Chronique de la haine ordinaire ce jeudi 8 octobre à Vienne. Malgré une petite pluie persistante, la place de la cathédrale Saint-Etienne, une des plus emblématiques de Vienne, était bien remplie pour le meeting final du FPÖ, le principal parti d’extrême droite en Autriche. Le numéro deux du parti aux élections de Vienne, Johann Gudenus, a par exemple déclaré

« A l’hôpital général de Vienne un enfant cancéreux a été renvoyé à la maison juste avant son opération parce que des immigrés illégaux ont eu la préférence. » (vidéo ci-dessous à 18s)

Dans la foule les applaudissements sont nourris. On distingue quelques cranes rasés mais surtout des petites gens, qui parfois sortaient de leur blouson des « mignonnettes », ces petites bouteilles d’alcool de quelques centilitres, ou sirotaient des verres de bière (donnés gratuitement par les militants du parti). Parfois quelques bras droits tendus se lèvent, mais ils sont rarement fixes. Le discours est toujours offensif, clairement national plus que local, et une grande partie de thèmes abordés concernent les « immigrés illégaux », même dans les propos d’Ursula Stenzel, la maire du premier arrondissement qui a quitté le parti chrétien-conservateur pour rallier HC Strache (cf. ce billet). Le suspens demeure entier pour les élections du 11 octobre, le FPÖ pourrait bien passer la barre des 30%. 

Voir les photos et vidéos prises pendant ce meeting et l’article paru sur VICE (avec photo de saluts nazis).

L’histoire de l’hôpital évoquée par M. Gudenus n’est pas encore expliquée (il y a souvent au départ un fait qui donne naissance à une rumeur, par exemple une opération effectivement décalée au Wilhelminenspital et l’arrivée de réfugiés, sans que le lien de causalité soit établie). HC-Billa-WEGAFin septembre, M. Strache avait reposté un message qu’il qualifiait de “trouvaille” (Fundstück) affirmant que des réfugiés installés dans une maison de retraite qui n’avait pas encore ouvert se seraient dit qu’ils pouvaient dévaliser gratuitement le superché de type “discounter” situé à côté, appartenant à la chaîne Hofer.  Le gérant aurait fermé sa filiale à temps et dépité, les réfugiés se seraient alors rués sur le magasin d’à côté, de la chaîne Billa. En quelques heures, les sièges des deux compagnies ont diffusé un communiqué de presse affirmant que ceci n’avait aucun fondement. Il ne s’est rien passé de tel à Döbling, le quartier de Vienne cité par M. Strache. Le plus triste est que lisant les démentis, les admirateurs de “HC” – le nom donné à M. Strache par ses militants, ce sont les initiales de son prénom- ont refusé de croire les déclarations des deux chaînes. Parmi les réactions “HC l’a confirmé! Lisez! Ou bien vous voulez dire qu’HC diffuse des mensonges?”, ayant lu les démentis “Et alors ? Je ne crois pas non plus que c’est frais quand j’achète au Billa”, ou encore “il s’est passé la même chose au au Penny Markt de Krumpendorf, on a dit aux employés de la fermer” (voir les détails dans cet article « Straches Fundstück: Erstunken und erlogen!« ).

Compléments (au sujet de J. Gudenus)

Et sur ce blog

8 octobre 2015 - Posted by | Autriche, Extrême droite, FPÖ | , ,

2 commentaires »

  1. Quelle merde !

    Commentaire par Anonyme | 8 octobre 2015 | Répondre

  2. Il y a une crise identitaire qui traverse toute l’Europe.
    Continuez à l’ignorer et vous aurez les plus radicaux au pouvoir.

    Il ne faudra pas s’en plaindre.

    Commentaire par Olivier Orsel | 9 octobre 2015 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :