Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Alerte brune en (Haute-)Autriche

Strache_27septComme on pouvait le craindre depuis le début de la crise européenne concernant l’accueil des réfugiés (cf. billet précédent), le parti d’Heinz-Christian Strache a doublé son score aux élections régionales de Haute-Autriche avec plus de 30% des suffrages exprimés ! Ce sont clairement les enjeux nationaux relatifs aux réfugiés qui ont mobilisés les électeurs. Dans son commentaire à chaud, le leader du FPÖ s’est félicité d’avoir décuplé en dix ans le score de son parti et, concernant les élections de Vienne prévues le 11 octobre, il a déclaré « Et on va voir ce qu’on peut faire à Vienne dans 14 jours. Je crois qu’aujourd’hui au plus tard, on voit bien que là nous pouvons devenir la première force politique, pour la première fois depuis 70 ans » (*)

70 ans ? Pas besoin de calculer longtemps pour tomber sur 1945 ! La continuité avec le NSDAP est ouvertement affichée voir clairement revendiquée. 😦

Lire la suite

28 septembre 2015 Posted by | Autriche, Extrême droite, FPÖ | | 8 commentaires

L’extrême droite au plus haut dans les sondages avant la « Révolution d’octobre »

Strache_Kanzler

Cliquer pour agrandir

Du jamais vu dans l’histoire du pays : les derniers sondages indiquent, en cas de législatives anticipées, que 33% des suffrages exprimés iraient pour le principal parti d’extrême droite, le FPÖ du sémillant Heinz-Christian Strache (les sociaux-démocrates seraient seconds avec 23% des voix). Le leader du FPÖ s’était montré discret après la découverte du camion-charnier le 27 août dernier, mais il savait sans doute que les bénéfices n’allaient pas tarder à se manifester. Une vidéo datant du 19 septembre dernier, montrant quatre policiers autrichiens à la frontière avec la Slovénie, débordés par quelques centaines de réfugiés a fait le tour des réseaux sociaux. Des internautes qui n’étaient pas du tout sympathisants du FPÖ ont été choqués de voir la souveraineté nationale ainsi bafouée.

Lire la suite

21 septembre 2015 Posted by | Autriche, Extrême droite, FPÖ | , , , | 3 commentaires

Demande à tes voisins !

SoSa

Rencontre entre voisins

Encore un billet qui traduit mon enthousiasme pour mon pays d’accueil 🙂  Depuis le début de l’année un nouveau réseau social a fait son apparition en Autriche, « Fragnebenan« , ce qui littéralement se traduit par « demande à côté ». Il s’agit de mettre en relation des voisins, au sein d’un quartier. Au début, durant le deuxième semestre 2014, 1200 personnes réparties dans 850 immeubles ont joué le jeu pour un test grandeur nature qui s’est avéré très concluant. Des centaines de services ont été rendus car le principe est aussi simple qu’efficace. « Qui peut arroser mes plantes cet été ? », « Est-ce que quelqu’un a une perceuse à prêter ? », « Où trouver une bonne boulangerie ? », « Je cherche quelqu’un pour nourrir mon chat la semaine prochaine » etc. mais aussi des dépannages ponctuels « je n’ai plus de farine, il est 22h, qui peut me dépanner ? ». Dans une visée moins individualiste, ce réseau a aussi été utilisé pour venir en aide aux réfugiés. En moins de 24h, des voitures entières ont été remplies pour livrer nourriture et vêtements au camp de Traiskirchen, en Basse-Autriche (cf. ce billet sur le blog de Fragnebenan). Lire la suite

19 septembre 2015 Posted by | Autriche | | Laisser un commentaire

La semaine où l’Europe a cessé d’exister

Dessins

Dessins d’enfants, Hauptbahnhof, Vienne

Lundi 14 septembre je suis parti avec une autre équipe d’un journal télévisé français, pour préparer des sujets sur ce qu’on appelle « la crise des réfugiés », même s’il s’agit de personnes qui malheureusement ne sont pas encore réfugiées. Je devais retrouver à Salzbourg l’équipe en provenance de Munich – où j’étais, plein d’espoir, la semaine dernière. J’ai donc vu les contrôles aux frontières, les trains vers l’Allemagne pour la plupart annulés et les demandeurs d’asile agglutinés dans le hall espérant monter à bord, alors que des cordons de policiers les en empêchaient ; les tentes de l’armée et de la Croix rouge sur la place de la gare, les regards tendus et épuisés. L’Europe se disloque appelant au mieux à des quotas de répartition dont le fonctionnement est tout à fait illusoire (*). Le peu que nous avions, ce sentiment d’appartenance à un destin commun, tout cela se délite.

J’ai pu mener quelques entretiens. Ainsi, dans le train partant de Vienne j’ai fait la connaissance de Mohammed qui m’a confié son histoire avant que l’on se mette à jouer aux échecs sur mon téléphone. Il est né en Syrie mais il est « réfugié palestinien » (**) : c’est son père qui a été chassé de ses terres en 1948. Ce dernier a passé quelque années à Ramallah avant de se retrouver dans un camp syrien, à Yarmouk, un quartier de Damas (recherches faites, il semblerait que ce camp n’existe que depuis 1957).  Lire la suite

17 septembre 2015 Posted by | Uncategorized | 3 commentaires

Vienne, moment de répit sur la route des Balkans

Centre de dépôt de dons Caritas

Tous les dessins sont de Pauline Binoux

Marquée par son passé, l’Autriche s’engage sans hésiter auprès des réfugiés. Dans la gare où les réfugiés affluent, à Westbahnhof, c’est une jeunesse colorée qui se mobilise auprès des associations et institutions.

Des employés des chemins de fer autrichiens (ÖBB) distribuent à la gare de l’ouest (Westbahnhof) des dépliants en trois langues, allemand, anglais et arabe, commençant par « si vous avez besoin de manger, de boire, d’un soutien médical, de toilettes ou d’hébergement, adressez-vous s’il vous plaît à nos agents ». Au dos, un plan explique comment se rendre à la distribution de nourriture organisée par la Caritas. Stephan, employé de cette organisation caritative catholique très bien implantée en Autriche, est responsable de l’accueil des migrants. Le lundi 31 août, pas moins de 3650 réfugiés sont arrivés à la Westbahnhof (gare de l’ouest), en provenance de Budapest. Lire la suite

12 septembre 2015 Posted by | Autriche, Vienne | , , | Laisser un commentaire

Mohammed, réfugié kurde de Kobané : un sourire, un espoir, « Paris »

Mohammed2-ptAccompagnant pendant trois jours une équipe du journal télévisé de TF1 sur la route des Balkans, de la frontière hongroise à la Bavière en passant par l’Autriche, j’ai pu faire un bref entretien à Munich, avec deux frères qui s’apprêtaient à partir pour la France.

Devant l’affluence des milliers d’exilés venant principalement de Syrie et d’Irak et désireux de trouver un refuge en Europe, les autorités françaises se sont décidées à ramener de Munich vers la France un petit millier de demandeurs d’asile, alors qu’environ 37 000 personnes dans ce cas sont arrivées en Allemagne pendant les seuls huit premiers jours de septembre ! C’est donc sur place, dans le camp de Messe-Stadt de la banlieue de Munich, un immense parc des expositions, que les entretiens préalables à l’attribution du statut de réfugié se déroulent pour une éventuelle entrée en France. A cet effet, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) avait installé un bureau pour sélectionner des personnes intéressées par la France. Mohammed et son frère remplissaient les conditions requises : Kurdes syriens de Kobane, ils ont tout perdu sur place et actuellement leur avenir ne peut être qu’en Europe.  Lire la suite

10 septembre 2015 Posted by | Autriche, France, Immigration | , | Laisser un commentaire

Un cas de néolibéralisme appliqué

Upeco-ptAvec Fritz Machlup et surtout Friedrich von Hayek, l’Autriche a fortement influencé la pensée économique néolibérale. L’extension de la sphère marchande au domaine public crée des profits importants pour quelques entreprises mais repose aussi sur une exploitation des plus faibles. Le cas du plus grand camp de réfugiés en Autriche, à Traiskirchen, est éloquent : la gestion a été confiée pour 11 millions par an (chiffres pour l’année 2014) à une entreprise dont le siège est en Suisse, ORS gmbH, qui « gère » sur un plan uniquement comptable et au combien inhumain les « clients » que lui confie l’Etat (cf. ce billet). Devant la détresse des réfugiés, il peut paraître indécent d’évoquer la situation dans les écoles viennoises, mais il s’agit ici de dénoncer les méfaits du néolibéralisme, dont peu de médias se font l’écho. Il y a sept ans (!), à l’entrée d’un de mes fils à l’école publique autrichienne, je consacrais déjà un billet de ce blog à la description de la publicité sournoisement introduite à l’école publique autrichienne : le nom du « sponsor » sur le tableau de la maîtresse et des pubs pour des laits chocolatés à l’intérieur du carnet de correspondance… et je passe sur les petits jésus crucifiés dans toutes les salles de classe.

Depuis la rentrée 2014, le rectorat de l’académie de Vienne incite les établissements scolaires à faire expertiser leur système de casiers par une société privée, UPECO. Lire la suite

6 septembre 2015 Posted by | Uncategorized | , | Laisser un commentaire

Reportage à la gare principale

sasoir-ptSamedi 5 septembre j’ai passé quelques heures à la gare pour trier des vêtements, faire un peu de logistique et aussi prendre quelques photos pour témoigner de cette extraordinaire mobilisation. 10 000 réfugiés sont arrivés à Vienne le 5 septembre, la plupart sont repartis vers l’Allemagne.

6 septembre 2015 Posted by | Uncategorized | Laisser un commentaire

J+7

Frontex

« Liberté de mouvement pour tous » (Gare centrale de Vienne, 2.9.15)

Sept jours déjà, ce jeudi 3 septembre, que le charnier roulant a été retrouvé en Autriche. L’enquête se poursuit et les journaux annoncent les arrestations de passeurs, les chiffres concernant les réfugiés arrivant dans le pays – 3650 à la gare de l’ouest, lundi 31, reçus à bras ouverts, même la société nationale de chemins de fer a aidé les bénévoles, cf. annonce ci-contre, à droite.ÖBB

Ce qui est moins commenté, c’est la division qui s’opère dans le pays. D’un côté, on observe une immense vague de solidarité. Une personne seule, qui aidait déjà les réfugiés du camp de Traiskirchen, a pris l’initiative d’organiser une manifestation en soutien aux réfugiés et pour réclamer des moyens légaux pour entrer dans le pays (cf. fin du billet précédent). Ce ne sont pas moins de 20 000 personnes qui ont répondu présent, ce qui pour l’Autriche correspond à une très forte mobilisation car la culture des mouvements sociaux n’est pas la même (cf. mes photos de cette manifestation). Lire la suite

3 septembre 2015 Posted by | Autriche, Réfugiés | 5 commentaires