Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Déjà vu

DSC03154-pt« Déjà vu » est une expression qu’on utilise aussi en allemand et en ce mois de juin 2015, c’est une manifestation du principal parti d’extrême droite, le FPÖ, qui est entrée en résonance avec un événement datant d’avril 1938. L’installation de Ruth Beckermann « L’image manquante » (mise en place en mars dernier et présentée dans ce billet) montrait les visages des Autrichiens se moquant des Juifs en train de brosser le sol avant le référendum validant l’Anschluss. Il s’agissait pour l’artiste d’illustrer et surtout de donner à voir ce sentiment de haine et de supériorité qui s’affichait sur les visages. Reprenant les photos du journaliste John Sobek des manifestants d’extrême droite opposés à l’arrivée des réfugiés au centre d’accueil de Vienne, dans le troisième arrondissement, Ruth Beckermann a modifié pendant 24 heures son installation, utilisant pendant ce court laps de temps le titre « déjà-vu » pour montrer ces visages-là (cf. ces photos). Le parallèle peut choquer puisqu’on sait aujourd’hui que ces séances d’humiliation ont servi de préludes à une extermination systématique des Juifs d’Europe (« Shoah« ). Aujourd’hui, la colère des militants du FPÖ ne s’adressait pas directement à l’encontre des demandeurs d’asile et il n’y a pas volonté d’anéantir les réfugiés, ni de les considérer comme des ‘Untermenschen‘… quoi que… lorsqu’on entend (vidéo ci-dessous) la député du FPÖ en charge des affaires sociales, Dagmar Belakowitsch-Jenewein, demander le 17 juin dernier au parlement que les expulsions se fassent en avions militaires pour ne pas que le pilote puisse refuser d’embarquer des demandeurs d’asile récalcitrants, on peut se mettre à douter. Avec les avions Hercules, expliquait-elle, « ils peuvent hurler autant qu’ils veulent », cela ne changera rien.Dagmar Belakowitsch-Jenewein

Notons que Mme Belakowitsch-Jenewein reprend presque mot pour mot un discours du leader du parti, Heinz-Christian Strache, qui prônait lui aussi l’utilisation d’avions militaires pour les expulsions, en 2006, ajoutant « là ils peuvent crier autant qu’ils veulent et s’uriner dessus, cela ne dérange personne, ils seront expulsés » (@2’40 dans la vidéo ci-dessous. Notons encore, au passage, les bras tendus (@2’59).

Le projet présenté par Ruth Beckermann (PDF)

19 juin 2015 - Posted by | Uncategorized | , , , ,

8 commentaires »

  1. C’est l’histoire qui se repète d’une certaine manière. La facilité des propos xénophones et racistes en Autriche s’explique comme suit: contrairement à l’Allemagne d’après guerre, l’Autriche n’a pas été « dénazifiée » car considérée à tort comme victime du nazisme alors qu’elle en a été plutôt de plein gré actrice à part entière. En Allemagne du 21. Siècle, on est peu fier d’être nazi contrairement à l’Autriche où l’on affiche au grand jour avec fièrté son appartenance à cette idéologie (Burschenschaft).Au parlement, c’est à qui tiendra le discours le plus xénophobe (Strache, Dagmar Belakowitsch… and Co).
    Il faut enseigner l’histoire aux générations présentes pour éviter les dérives extrémistes initiées par les politiciens.
    vive la fraternité universelle !

    Commentaire par Patrick ATTA | 20 juin 2015 | Répondre

  2. OO, el faschionista, n’a encore rien commenté ?? Nous ferait-il une Crise d’identité ?

    Commentaire par Fashion Viktim | 20 juin 2015 | Répondre

  3. Les Burschenschaft ne sont pas des nazis.C’est un syndicat étudiant vieux de plusieurs siècles.
    Il défendaient l’unité allemande et la liberté dont la liberté de la presse.

    Commentaire par Olivier Orsel | 20 juin 2015 | Répondre

    • Oui Olivier, les Burschenschaften ne sont pas TOUS des nazis. Il y a même eu des Burschenschaften juives, mais celles qui ont subsisté sont souvent celles qui ont introduit un « arierparagraph » : paragraphe de leur statut réservant aux seuls « aryens » la possibilité de devenir membre. Il y a sur mon blog une quinzaine d’articles à ce sujet, cf. https://jsegalavienne.wordpress.com/?s=burschenschaft

      Commentaire par segalavienne | 24 juin 2015 | Répondre

  4. Cette histoire de « migrants » pue l’agitation à des kilomètres. En réalité on ne demande pas ça aux Américains, ou à peine, et on ne demande surtout pas ça à Israël. Il y a fort à penser que ces deux derniers pays sont à la manœuvre pour pourrir la région européenne. Tout cela à cause d’un messianisme qui, outre qu’il est anachronique, n’a jamais démontré sa propension à faire le bien-être des nations ! C’est même l’exact contraire !

    Commentaire par Delphine | 21 juin 2015 | Répondre

  5. L’état islamique a promis de nous pourrir la vie par l’envoie de millions de clandestins, ils le font.

    C’est de la démagogie irresponsable que de dire qu’on peut tous les accueillir.

    Commentaire par Olivier Orsel | 22 juin 2015 | Répondre

  6. Lisez « Le camp des Saints » de Jean Raspail.

    La situation actuelle y est décrite : la veulerie des gouvernements, le piège des bonnes intentions et d’une approche sentimentaliste de la politique.

    Commentaire par Olivier Orsel | 23 juin 2015 | Répondre

    • Dites-moi OO, vous l’avez lu c livre ou vous avez vu la bande-annonce sur youtube ?

      Commentaire par Fashion Viktim | 24 juin 2015 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :