Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Déjà vu

DSC03154-pt« Déjà vu » est une expression qu’on utilise aussi en allemand et en ce mois de juin 2015, c’est une manifestation du principal parti d’extrême droite, le FPÖ, qui est entrée en résonance avec un événement datant d’avril 1938. L’installation de Ruth Beckermann « L’image manquante » (mise en place en mars dernier et présentée dans ce billet) montrait les visages des Autrichiens se moquant des Juifs en train de brosser le sol avant le référendum validant l’Anschluss. Il s’agissait pour l’artiste d’illustrer et surtout de donner à voir ce sentiment de haine et de supériorité qui s’affichait sur les visages. Reprenant les photos du journaliste John Sobek des manifestants d’extrême droite opposés à l’arrivée des réfugiés au centre d’accueil de Vienne, dans le troisième arrondissement, Ruth Beckermann a modifié pendant 24 heures son installation, utilisant pendant ce court laps de temps le titre « déjà-vu » pour montrer ces visages-là (cf. ces photos). Le parallèle peut choquer puisqu’on sait aujourd’hui que ces séances d’humiliation ont servi de préludes à une extermination systématique des Juifs d’Europe (« Shoah« ). Aujourd’hui, la colère des militants du FPÖ ne s’adressait pas directement à l’encontre des demandeurs d’asile et il n’y a pas volonté d’anéantir les réfugiés, ni de les considérer comme des ‘Untermenschen‘… quoi que… lorsqu’on entend (vidéo ci-dessous) la député du FPÖ en charge des affaires sociales, Dagmar Belakowitsch-Jenewein, demander le 17 juin dernier au parlement que les expulsions se fassent en avions militaires pour ne pas que le pilote puisse refuser d’embarquer des demandeurs d’asile récalcitrants, on peut se mettre à douter. Lire la suite

19 juin 2015 Posted by | Uncategorized | , , , , | 8 commentaires