Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Vienne le paradis du logement social

Vienne, c’est une qualité de vie exceptionnelle (comme je l’expliquais ici) mais c’est aussi une ville assez égalitaire, dans le sens où les logements sociaux sont partout. Ce n’est pas comme à Paris, où les pauvres sont relégués en banlieue ou dans quelques arrondissements de l’est-parisien, ni comme aux Etats-Unis où, au contraire, les quartiers centraux sont délaissés aux moins fortunés tandis que les plus riches vivent dans des résidences ‘sécurisées’ à l’extérieur. Ici, les logements sociaux sont partout et de nombreux immeubles arborent fièrement la date de leur construction en précisant qu’il s’agit d’un programme de construction municipal, dans les années 20, 30, ou après-guerre. Le complexe Karl-Marx-Hof, sur la photo ci-contre, constitue avec ses 1100m de longueur (sans interruption) le plus long immeuble  locatif du monde ! Des rues le traversent par un système ingénieux d’arcades.

Courant il y a quelques jours le long de ce complexe, en descendant de la forêt viennoise, je n’ai pu résister à prendre le café Karl Marx en photo. « Vienne la rouge », ce n’est pas une légende, il en reste de nombreuses traces. Les transports en commun sont d’une efficacité remarquable (métro toute la nuit le week-end, quasi-gratuité pour les enfants, 7€ par mois pour les enfants scolarisés à Vienne), les piscines municipales ne coûtent pas cher non plus (1,60 € pour les 7-14 ans, gratuit en-dessous et il y a tant de piscines en plein air l’été !)…

Bref, il y fait bon vivre, même si certains billets de ce blog peuvent parfois (souvent ?) pointer des aspects inquiétants.

Complément : le reportage de Sophie Collet pour RFI, ici. La ville de Vienne est propriétaire de 220 000 logements, un record !

3 mars 2011 - Posted by | Uncategorized | , , ,

3 commentaires »

  1. cela donne envie d’aller s’y promener au moins!

    Commentaire par mao | 7 mars 2011 | Répondre

  2. Bonjour,

    Je fais des articles sur un groupe de résistants autrichiens qui avaient trouvé refuge dans les Pyrénées entre 1940 et 1943.

    Je cherchais des photos sur Vienne la Rouge quand je suis tombé sur votre blog

    Commentaire par Association des amis de Cazaux-Debat | 3 avril 2012 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :