Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Genug ist genug!

Cliquez sur cette photo pour voir toutes celles que j'ai prisesLe mot d’ordre de la manifestation du 1er juillet était « Genug ist genug », quelque chose comme « quand ça suffit, ça suffit ! ». Environ 10 000 personnes étaient rassemblées sur la Ballhaus Platz, devant la chancellerie. Fin avril, la rafle de sans-papiers sur un terrain de foot avait déjà provoqué quelques manifestations (évoquées sur ce blog). Des représentants de cette fameuse ‘autre Autriche’, celle qui ne lit pas le journal de Hans Dichand (cf. billet précédent), avaient su faire preuve de courage civil pour tenter d’empêcher l’expulsion de deux Nigérians. Depuis, l’un des avocats qui avait aidé un expulsé dans ses démarches, Tim Außerhuber, a fait l’objet d’un plainte pour ‘aide à étranger en situation irrégulière’ ! On dirait du Besson, pas les mauvais films de Luc mais les lois scélérates d’Eric (évoquées dans le très beau film Welcome de Philippe Lioret. Cf. cet article du Standard, au sujet de ce scandale).

La manif’ du 1er juillet, organisée par des personnalités intellectuelles de gauche et l’association SOS-Mitmensch, visait à rassembler le maximum de citoyens derrière ces deux phrases « Arigona Zogaj et sa famille doivent rester. Pour une politique d’asile humaine. ». Arigona Zogaj, c’est cette jeune Kosovare qui avait fait la une des journaux du monde entier, en 2007, lorsqu’elle avait pris la fuite en expliquant qu’elle préférait se suicider plutôt que de se laisser expulser avec sa famille au Kosovo (cf. cet article de Maurin Picard ou Le Monde du 7 octobre 2007). Une dizaine de procédures ont depuis été engagées, l’hebdomadaire profil a élu la jeune fille comme ‘personnalité de l’année 2009’ mais rien n’y a fait, le tribunal constitutionnel a tranché en juin : elle doit quitter l’Autriche immédiatement, dès la fin de son année scolaire. Dans l’affaire des panneaux bilingues, cela fait des années que les décisions de cette cour ne sont pas respectées (Haider et ses sbires refusent de respecter la minorité slovène), mais là bien sûr, tout doit se faire très vite. Pour la soprano Anna Netrebko, l’administration autrichienne a d’ailleurs été rapide, elle a tout simplement été naturalisée. Mais une famille de kosovars, franchement ? Dans un cynisme absolu, la ministre de l’intérieur Maria Fekter avait annoncé qu’elle ne se laisserait pas amadouer par les « yeux de biche » d’Arigona Zogaj. Récemment encore, Mme Fekter expliquant qu’en épousant un Autrichien, la jeune Kosovare pourrait revenir.

La manifestation de soutien ne concernait bien sûr pas que le ‘cas Zogaj’, devenu symbolique. Des nouvelles des derniers expulsés furent communiqués, notamment de Cletus, Nigérian homosexuel qui risque pour cela la peine de mort dans son pays. Un texte d’Elfriede Jelinek, lue par l’auteure, a été diffusé (la version écrite est ici), quelques chanteurs engagés sont montés sur scène et de nombreux intellectuels ont pris la parole.

Pour Arigona et les autres étrangers menacés d’expulsion, ces quelques mots entendus en français lors de la manifestation spontanée qui a suivi : « solidarité avec les sans papiers ! » (mp3 pris avec mon téléphone).

PS/ Ici, le rassemblement et la manifestation… en images avec notamment une histoire à peine croyable dont j’ai été témoin : un policier prenant l’identité d’un homme coupable de s’être reposé avec un pied plié en arrière sur la chancellerie ! Un PV devrait lui être adressé pour avoir endommagé un bâtiment public ! J’ai assisté à la scène et me suis porté témoin pour défendre le dangereux malfaiteur : aucune marque sur le bâtiment, rien, un bel exemple de harcèlement policier. Police partout, même pour surveiller les murs, justice nulle part, surtout pas pour les demandeurs d’asile.😦

 

 

 

2 juillet 2010 - Posted by | Autriche, Expulsions, Immigration | , , , ,

2 commentaires »

  1. Je suis contente de savoir qu’il y a des gens qui soutiennent la cause des sans papiers en Autriche aussi!

    Commentaire par MAO | 2 juillet 2010 | Répondre

  2. Même combat en Autriche et chez nous !
    La solidarité n’ a pas de frontières…

    Commentaire par PAO | 2 juillet 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :