Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Peu de chômage, certes, mais…

Marché aux esclaves légal ?L’Autriche fait partie des quelques pays européens qui n’ont pas introduit de salaire minimum et les Verts sont d’ailleurs en campagne pour en établir un (cf. cet article). Le taux de chômage est bas (4,7% au dernier trimestre 2009) mais travail à temps partiel est fréquent (25% en 2009), surtout pour les femmes (83% des temps partiels !). Le pays compte en outre de nombreux travailleurs pauvres, même si la pauvreté n’est pas du tout aussi importante qu’en France ou en Allemagne.

Ci-contre, une affiche permanente, dans le métro.

Lorsqu’il neige, il y a sept lieux à Vienne où l’on peut être embauché pour déneiger, pourvu qu’on dispose d’une carte d’assuré social (en gras sur l’affiche), qu’on soit âgé de plus de 18 ans, qu’on amène un certificat de résidence (obligatoire pour tous, cf. ces billets) et une pièce d’identité avec photo. Le salaire mérite d’être mentionné : si vous embauchez à 6h, vous serez payé 5,74 €/h en travaillant 8h payées 7h30 ! Et si vous préférez le travail de nuit (par exemple pour déblayer la neige là où passent les trams), c’est 6,60 €/h, également pendant 8h, avec 30 minutes obligatoires de pause, non payées (travail de 22h à 6h mais vous devez être présent à 19h pour le recrutement, soit, d’un point de vue réaliste, 11h payées 7h30). Cela ressemble un peu à un marché aux esclaves officiel, non ?

PS/ Curieusement, dans un pays où les questions de genre sont normalement prises aux sérieux, cette affiche ne s’adresse qu’aux travailleurs (et pas aux travailleuses, Schneearbeiter et non SchneearbeiterInnen)

PPS/ Pas la peine de m’écrire pour me signaler qu’il y a des cas semblables en France, je le sais ! Sur le chômage en France, voir par exemple ACDC (Autres chiffres du chômage). Siné Hebdo N°78 – 03/03/2010, « Pierre Concialdi parle des chiffres du chômage. Pour l’ économiste de Siné Hebdo, ça tournerait autour des 5 millions [officiellement 2,7] ».

7 avril 2010 - Posted by | Autriche, travail | , ,

Un commentaire »

  1. au royaume de la flexibilité qui pour certains permettrait de répondre aux besoins de chacun, c’est un bien..
    En fait c’est un leurre qui permet d’accroître l’exploitation…
    C’est hélas déjà connu et devenu courant!

    Commentaire par mao | 7 avril 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :