Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

A quand le « Saint-Jörg de Carinthie » ?

(c) Orkan

(c) Orkan

Par le jeu des associations d’idées, j’évoquais dans mon dernier billet consacré aux déserteurs autrichiens, le procès en béatification puis canonisation du cardinal Bellarmin,  célèbre pour avoir condamné Galilée. Et bien, environ un an après la mort de Jörg Haider, c’est un procès en béatification pour ce dernier qui est débuté, avec un beau site pour soutenir cette initiative, de la part de la « Ligue de prière pour Jörg Haider » (« Dr. Jörg Haider Gebetsliga »). Vous y trouverez notamment trois prières, « pour que Dieu [leur] donne la force qui [les] mènera au but, mais aussi pour que l’intercession en faveur de Jörg puisse toucher [leurs] âmes ». Ils ajoutent : « Plus nous prions, plus il y aura de miracles (et c’est également important pour la béatification et la canonisation) ! » C’est vrai qu’on a du mal à trouver les miracles dans l’œuvre du leader néo-fasciste.

Depuis la mort du gouverneur de Carinthie, qui fut l’occasion d’un véritable deuil national (cf. premier « complément » ci-dessous), plusieurs manifestations avaient donné l’occasion de vénérer le grand homme. Ainsi, le plus haut pont de Carinthie avait été renommé… Jörg-Haider-Brücke dès le mois de janvier 2009.

En ce week-end du 10-11 octobre, un an tout juste après sa mort, la dévotion au chef du parti d’extrême-droite fut encore impressionnante  :

  • Trop mignon !?

    Trop mignon !?

    Inauguration le 10 d’un « musée Haider », dans un ancien bunker nazi de la Seconde guerre mondiale. On y voit le cheval à bascule du héros, mais on ne sait pas si le jeune Jörg y chantait déjà des chants SS, puisque c’est bien plus tard qu’il s’est mis à chanter les louanges de la politique de l’emploi du Troisième Reich. L’exposition comporte trois parties : l’homme et sa famille, l’homme politique et enfin sa mort, mais on se garde bien de signaler qu’il est mort avec 1,8 g/l d’alcool dans le sang, à 142 km/h sur une route limitée à 70. Pas un mot non plus, dans la partie sur « l’homme », au sujet de sa bisexualité (après tout, pourquoi pas). La ville de Klagenfurt a financé l’exposition à hauteur de 85 000 € mais les 40 000 € pour conserver l’épave de la voiture du héros ont été pris en charge par le BZÖ, le parti fondé par Haider.

  • Ruban noir sur tous les drapeaux du Land, im memoriam.
  • Deux messes publiques, l’une au dôme de Klagenfurt, l’autre, un requiem à l’église d’Ossiach.
  • Les photos ci-dessous, du 11/10/09, parlent d’elles-mêmes…

Compléments :

ciel

Les défenseurs de la théorie du complot étaient dans les airs !

Le lieu de l'accident, un an après...

Le lieu de l'accident, un an après...

Sympa !

Sympa !

joerg11oct

PS/ Bravo à Guido Tartarotti, qui ose en première page du Kurier, dénoncer ce culte, allant jusqu’à considérer la culture politique allemande comme « plus adulte », alors que les Allemands sont peu appréciés en Autriche. Il signale que les Allemands ont pu élire une femme à leur tête de leur pays, que parmi les principaux représentants politiques, les homosexuels comme le président des libéraux ou le maire de Berlin, n’ont aucunement besoin de cacher leur orientation, que la grande coalition n’est pas considérée comme un idéal politique et que les cinglés qui conduisent à 140 en état d’alcoolémie largement dépassée ne font pas l’objet de cultes démesurés.

11 octobre 2009 - Posted by | Autriche

2 commentaires »

  1. ben, mon vieux, ça fait frémir !
    voilà un musée que je ne visiterai pas et un tatouage insupportable !
    Mathilde

    Commentaire par Anonyme | 12 octobre 2009 | Répondre

  2. Je suis tombée sur votre blog par hasard. Je suis également une Francaise d’Autriche mais de Graz.
    je voulais juste marquer mon passage en signalant que les bougies à l’éffigie de Jörgi pour l’anniversaire de sa mort ont été pour la plupart fabriquées en Slovénie. jolie ironie du sort, je trouve…

    Commentaire par julie | 29 décembre 2009 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :