Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Vienne capitale européenne du véganisme ?

Fast-food 100% végane à Vienne

La capitale autrichienne déjà répertoriée comme la ville où il fait le mieux vivre dans le monde est aussi depuis cet été celle où le commerce végane explose. Le nombre de véganes était déjà en augmentation constante dans le pays. Selon un sondage réalisé en 2021, on comptait 106 000 véganes et 840 000 végétariens dans la république alpine de près de 9 millions d’habitants, soit des augmentations respectives de 32,5 et 9,5% en trois ans. Les effets économiques sont importants et de plus en plus de supermarchés proposent un large choix de produits végétariens ou véganes. La porte-parole du groupe Spar, très implanté en Autriche, Nicole Berkmann, estime, études à l’appui, que 80 % des produits végétariens sont achetés par des consommateurs qui mangent de la viande et que ce sont même 95 % des produits véganes qui sont achetés par des non-véganes.

Cet été, à la mi-juillet, une première filiale 100% végane d’une grande chaîne de fast-food a été inaugurée, une première en Europe. Plus intéressant, cette même chaîne (Burger King) a décidé que dans sa cinquantaine d’autres filiales, le burger végane serait la norme ! Si un client veut de la viande, il doit le préciser, par défaut on coincera dans son pain un burger végétal.

La filiale 100% végane ouverte en juillet 2022 :

Le 8 septembre, c’est une des grandes chaînes de supermarché du pays, Billa, qui a ouvert sa première filiale 100% végane sous le nom de « Pflanzilla » en référence à ‘Gorilla’ (le puissant primate herbivore en allemand, partant de ‘Pflanze’ qui signifie ‘plante’). Sur 200 m², ce seront bientôt 2500 produits qui seront proposés mais le choix est déjà conséquent. Verena Wiederkehr, en charge du « Plant-Based Business Developement » de la marque, explique : « On sait depuis longtemps que la consommation d’aliments végétaux n’est plus une simple tendance mais reflète bien un développement durable dans la société. »

Cet engouement pour la nourriture végétalienne s’accompagne aussi d’une campagne en faveur de l’écologie et des animaux, à l’intérieur même du supermarché. Un graphique explique ainsi qu’alors que 30% des émissions nationales de CO2 sont dues à l’alimentation, une personne végane en émet trois fois moins qu’une personne qui mange de la viande. Une autre affiche rappelle qu’on peut être fort en s’alimentant à base de plantes, comme un gorille de deux tonnes ou un éléphant de 6 tonnes, tout en mentionnant que le rhinocéros, lui aussi végétalien, reste capable de courir à 50 km/h ! Enfin, une dernière affiche informe sur les teneurs en protéines de différents aliments, rappelant que la consommation d’un peu de légumineuse suffit à ne pas être carencé en protéines. À différents endroits du magasin, un petit texte intitulé « Good Food » répète ce mantra : « Bon pour moi et pour nous tous. Bon pour le climat et l’environnement. Bon pour les animaux. Manger ça fait du bien. ».

Pour l’aspect écologique, on trouve une presse à noisettes et chocolat pour se faire soi-même sa pâte à tartiner, un large choix de produits en vrac et même de quoi remplir soi-même ses bouteilles de bière avec la célèbre marque viennoise, Ottakringer.  Les autres chaînes de magasins scrutent avec intérêt le développement de cette filiale ouverte au cœur de Vienne. Le véganisme semble bien s’accorder avec les préoccupations écologiques du moment, pour le bonheur des consommateurs… et bien sûr de quelques entreprises.

8 septembre 2022 - Posted by | Autriche, Vienne | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :