Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Un cas de néolibéralisme appliqué

Upeco-ptAvec Fritz Machlup et surtout Friedrich von Hayek, l’Autriche a fortement influencé la pensée économique néolibérale. L’extension de la sphère marchande au domaine public crée des profits importants pour quelques entreprises mais repose aussi sur une exploitation des plus faibles. Le cas du plus grand camp de réfugiés en Autriche, à Traiskirchen, est éloquent : la gestion a été confiée pour 11 millions par an (chiffres pour l’année 2014) à une entreprise dont le siège est en Suisse, ORS gmbH, qui « gère » sur un plan uniquement comptable et au combien inhumain les « clients » que lui confie l’Etat (cf. ce billet). Devant la détresse des réfugiés, il peut paraître indécent d’évoquer la situation dans les écoles viennoises, mais il s’agit ici de dénoncer les méfaits du néolibéralisme, dont peu de médias se font l’écho. Il y a sept ans (!), à l’entrée d’un de mes fils à l’école publique autrichienne, je consacrais déjà un billet de ce blog à la description de la publicité sournoisement introduite à l’école publique autrichienne : le nom du « sponsor » sur le tableau de la maîtresse et des pubs pour des laits chocolatés à l’intérieur du carnet de correspondance… et je passe sur les petits jésus crucifiés dans toutes les salles de classe.

Depuis la rentrée 2014, le rectorat de l’académie de Vienne incite les établissements scolaires à faire expertiser leur système de casiers par une société privée, UPECO. Lire la suite

6 septembre 2015 Posted by | Uncategorized | , | Laisser un commentaire