Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Échange lot de 250 Syriens barbus contre autant de Syriens chrétiens

Bienvenue en Autriche (aux Syriens chrétiens !)

Bienvenue en Autriche (aux Syriens chrétiens !)

C’est presqu’ainsi que l’on pourrait résumer la politique autrichienne en ce qui concerne l’accueil des réfugiés syriens. Le gouvernement a annoncé en septembre vouloir accueillir 500 réfugiés, dont la moitié « proposés par des ONG chrétiennes ». Au même moment, on apprenait qu’en septembre 2013 l’Autriche avait interpelé au Tyrol 573 étrangers en situation irrégulière (passant en général par le tunnel du Brenner). Parmi eux 259 Syriens, souvent des familles et musulmans. Seuls 17 ont pu déposer une demande d’asile et 242 ont donc été expulsés vers Italie, d’où ils venaient. Régulièrement, des Syriens musulmans sont expulsés d’Autriche. Lire la suite

17 octobre 2013 Posted by | Uncategorized | , | Laisser un commentaire

L’Autriche paradis du secret bancaire (suite) : un pays au service des dictateurs

Le président autrichien Heinz Fischer avec Bachar el-Assad (c) AP - Et dire que c'est là que je cours le plus souvent (Parc de Schönbrunn !)

En 2009, de peur de figurer sur la liste noire des paradis fiscaux, l’Autriche avait accepté « de fournir des informations bancaires si des soupçons justifiés et argumentés lui [étaie]nt présentés, y compris en l’absence de procédure pénale», ainsi que l’avait déclaré le ministre autrichien des finances de l’époque, Josef Pröll (cf. ce billet). C’était surtout, à l’époque, l’argent placé par les Russes – souvent sous forme d’investissements immobiliers – qui faisait scandale. Des journalistes s’étaient émus de l’origine des fonds et  l’exemple du « clan Loujkov », du nom de l’ancien maire de Moscou,  avait fait couler beaucoup d’encre dans les rédactions. Seulement, aujourd’hui, avec les révolutions en cours au Moyen-Orient, on réalise que ce sont les familles Kadhafi et Assad qui avaient en Autriche de solides bases arrières. Bien entendu, en Europe, la France, l’Allemagne ou la Grande-Bretagne ont aussi servi pour les investissements de dictateurs de toute sorte (et se sont servis par la même occasion !). Il est cependant intéressant de noter que l’Autriche a aidé à préparer la fuite du clan Kahadafi et imprimé les billets syriens (cf. articles ci-dessous de Blaise Gauquelin, tels qu’on peut les lire sur son site).

Lire la suite

15 septembre 2011 Posted by | Uncategorized | , , , , | Laisser un commentaire