Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’histoire pour tous

Depuis quelques jours, un nouveau site aide les historiens amateurs à répondre à des questions comme « Qu’on fait les gens de ma famille pendant la guerre ? », « Est-ce que ma maison a été aryanisée ? » (questions ci-contre). Le site ns-quellen.at (« sources du national-socialisme ») rassemble d’abord l’essentiel des archives disponibles, dans des domaines très variés (jusqu’au registre des véhicules immatriculés). On y trouve aussi les lois qui ont été votées sur la nationalité ou pour rendre légales les différentes persécutions, une liste très complètes de toutes les institutions traitant aujourd’hui de l’exil ou du travail de mémoire, des liens vers les registres cadastraux ou encore vers des sources en ligne comme les célèbres Lehmann, annuaires qui permettent sur la période 1859-1942 de savoir qui occupait telle ou telle immeuble, quelles étaient les entreprises d’un domaine précis ou simplement l’adresse de n’importe quelle personne.  Espérons que ce site suscitera des vocations pour que des projets comme Servitengasse 1938 se développent.

13 mai 2011 Posted by | Uncategorized | , , , , | Laisser un commentaire

Mondial 2010 : les albums Panini et leurs sombres précédents

(ICI, un PDF plus ‘soft’ de ce billet)

Le 26 avril 2010, ce ne sont pas moins de treize (!) millions de vignettes autocollantes à l’effigie de footballeurs qui étaient livrées en Autriche. Qui a compris que ce jour-là un nuage de criquets venimeux venait de s’abattre sur le pays ? La veille, la Kronen Zeitung, tabloïd populiste le plus diffusé au monde (3 millions de lecteurs pour 8 millions d’habitants) venait de clore sa campagne en faveur de la candidate d’extrême-droite à l’élection présidentielle et offrait à présent l’album conçu pour la collection de ces vignettes. Depuis cette date, ce sont tous les jours un million de vignettes qui sont vendues.

L’entreprise Panini qui diffuse les autocollants depuis 1961 dans une centaine de pays, essentiellement sur le thème du foot, prévoit pour 2010, grâce à la Coupe Immonde, un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros, dont 90 millions dans le petit pays qu’est l’Autriche, où la ‘Stickermania’ – telle qu’on la nomme ici – ­ bat son plein. Chaque année, Panini produit environ 6 milliards de vignettes.

Or qu’est-ce que cette grand-messe qui réunira des millionnaires en short, dopés jusqu’à la moelle, avec leur hordes de supporters avinés ou nazillons, meuglant leur haine de l’équipe adverse ? Trois ouvrages au moins permettent de répondre à cette question.

Lire la suite

29 mai 2010 Posted by | Anti-foot, Sport | , , , , , , , , | 2 commentaires