Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Autriche : un système protecteur pour les droits des Roms

Roms-TF1En novembre 2013, j’ai organisé pour une équipe de TF1 un sujet sur la situation des Roms en Autriche. Il est passé au journal télévisé le 15 avril 2014. Clairement, ce n’était pas prioritaire pour la rédaction mais reconnaissons leur le mérite d’avoir accepté ce sujet.  Le journaliste de TF1 venait avant tout pour un sujet sur l’extrême droite (diffusé le 28 novembre dans le cadre d’une série sur quatre pays). Il devait faire un deuxième long sujet pour rentabiliser le voyage (outre celui sur les maisons en pain d’épices !). Il m’a demandé d’organiser un tournage sur la Wiener Wald, la forêt viennoise, qui devait passer entre Noël et le Jour de l’an. Quand je leur ai fait remarquer que la végétation ne serait pas la même, panique, ils ont appelé Paris. Réponse de la rédaction : « démerdez-vous, il faut trois sujets quand vous revenez ». C’est là que je suis intervenu, proposant trois quatre sujets et ajoutant, « à la Jérôme » (certains comprendront)
– « Mais bon, il y a un sujet vraiment intéressant, mais réservé à des journalistes chevronnés… »
– « Ah bon, quoi ? »
– « Bah les Roms en Autriche. Ici ils sont reconnus comme minorité ethnique depuis plus de 20 ans, ils ont des émissions de télé, de radio, on enseigne le romani dans certaines écoles… mais bon, politiquement, je ne sais pas si vous pouvez… »
– L’autre journaliste (ils étaient deux) a proposé : « on a qu’à appeler Paris… »
Deux minutes plus tard c’était bon, je commençais à passer quelques coups de fils, d’abord à Rudolf Sarközi, le représentant de la communauté rom en Autriche. « Aber klar Jérôme, wann willst du kommen? Heute noch? » (« Mais oui Jérôme, bien sûr, tu veux venir quand ? Dès aujourd’hui ? »). Le sujet était sur les rails. Voici le résultat : Lire la suite

16 avril 2014 Posted by | Autriche, Roms | , , , , , | 2 commentaires

Les Roms en Autriche : un exemple à suivre !

Update avril 2014 :  voir sur le sujet J. Segal, « Roms d’Europe : le cas autrichien », Les Temps Modernes, n°677, 69ème année, janvier-mars 2014, pp. 116-125 (PDF)

Bon, bien sûr, s’il est question d’exemple à suivre, c’est en référence à l’Autriche contemporaine de ces vingt dernières années, et pas à l’Autriche nazie. Aujourd’hui, ce que l’Autriche a accompli pour défendre les droits des Roms est exemplaire. Aucun bidonville dans le pays, il existe des émissions de radio et de télévision régulières, en romani, des enseignements dans cette langue… et des programmes assez efficaces de lutte contre la discrimination.

C’est d’abord une question de reconnaissance : depuis 1993, les Roms sont reconnus comme minorité, au même titre que les Slovènes de Carinthie et de Styrie, les Croates du Burgenland, les Hongrois du Burgenland et de Vienne, ainsi que les Tchèques et les Slovaques de Vienne. Ils disposent de ce fait d’une représentation au niveau gouvernemental et c’est M. Rudolf Sarközi qui dirige le groupe assurant cette fonction (cette homonymie m’avait amené en 2004 à publier un petit billet humoristique, « Longue vie au président Sarko !», Le Poivron, N° 66, décembre 2004, p. 5, reprise dans cet article du Monde). L’Autriche a ratifié en 2001 la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires reconnaissant le romani comme langue vivante du pays (avec cinq autres langues minoritaires). Comme l’Islande et l’Italie, la France a bien signé la Charte mais ne l’a pas ratifiée (cet article permet de faire le point, pays par pays).

Lire la suite

30 septembre 2010 Posted by | Roms | , , , , | 3 commentaires