Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’extrême droite au pouvoir en Autriche, plus forte que jamais

serment

A. van der Bellen, S. Kurz et H.-C. Strache, 18.12.2017

On se souvient encore de la participation du parti de Jörg Haider au gouvernement, de 2000 à 2006, et du concert de protestations que cela avait suscité, tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur, notamment au niveau européen, du moins jusqu’à ce que l’extrême droite se renforce en Italie. Cette fois-ci, suite aux élections législatives du 15 octobre dernier, l’extrême droite représentée par le Parti de la liberté (FPÖ) obtient le poste de vice-chancelier pour le président du parti, Heinz-Christian Strache mais aussi deux ministères régaliens, l’intérieur pour Herbert Kickl, l’idéologue représentant la ligne dure du parti (auteur des slogans comme « plus de courage pour notre sang viennois » ou « la patrie plutôt que l’islam ») et la défense pour Mario Kunasek qui dirigeait jusqu’alors le FPÖ d’une main de fer en Styrie. Et ce n’est pas tout, les affaires étrangères sont confiées à Karin Kneissl, une proche du parti qui explique par le niveau de testostérone des hommes musulmans la géopolitique du Moyen-Orient et le danger que représentent, selon elle, les demandeurs d’asile (voir son livre La testostérone fait de la politique, paru en 2012).  Lire la suite

Publicités

18 décembre 2017 Posted by | Autriche, Extrême droite | , , | 7 commentaires