Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Du NSDAP au FPÖ, au bal des chasseurs

Das neue Deutschland Bauernbündler 26 mars 1938 page 2

Bauernbündler, 26.3.198, p. 2

Le principal parti d’extrême droite autrichien, le Parti de la liberté (FPÖ) a été fondé à Vienne le 7 avril 1956. Selon le politologue Anton Pelinka, tous les membres fondateurs à l’exception d’un seul étaient d’anciens nazis. C’est parmi ces fondateurs qu’on trouve le premier président du FPÖ, Anton Reinthaller, né à Mettmach, en Haute-Autriche, en 1895, et dont l’histoire est typique de l’Autriche. Dès le 11 mars 1938, il est nommé ministre de l’agriculture et des forêts dans le gouvernement d’Arthur Seyß-Inquart chargé de mettre en place « l’Anschluss » (le mois suivant il sera également député au Reichstag puis secrétaire d’Etat à Berlin). Dans l’édition du 26 mars 1938 du journal Bauernbündler, page 2, il est présenté comme ayant adhéré au NSDAP dès 1923, ayant « courageusement » poursuivi, dans une période de « résistance », la politique du parti lorsque le NSDAP était interdit en Autriche, de 1933 à 1938. Sur cette page du journal, la carte du Reich (ci-dessus) est éloquente.

Lorsqu’Anton Reinthaller préside le comité d’honneur du Bal des chasseurs, Lire la suite

Publicités

5 février 2018 Posted by | Autriche, Extrême droite, FPÖ, Uncategorized | , , | Un commentaire