Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

A l’école publique autrichienne, tous les élèves doivent réviser leur première communion !

religionDans le village d’Atzenbrugg-Heiligeneich, près de Tulln en Basse-Autriche, une institutrice du niveau équivalent au CE1 a décidé, avec l’accord de la directrice, qu’elle utiliserait tout le long de l’année le cours de musique pour répéter des chants religieux préparant à la première communion. Un père qui n’a pas déclaré sa fille comme catholique – car en Autriche on doit déclarer sa religion et celle des ses enfants aux services municipaux –, s’en est ému. L’institutrice a continué de faire entonner aux élèves catholiques « Je sens dieu, toute ta force (Spür ich Gotte, Deine ganze Kraft)  » tout en donnant des feuilles d’exercices aux deux élèves non-catholiques, à savoir la fille du papa en question et un élève musulman.

Le père a alors alerté la directrice, qui n’a rien voulu savoir, puis le rectorat. Là encore, puisqu’officiellement l’école autrichienne a pour mission d’éduquer es enfants selon « les valeurs sociales et religieuses », on ne trouvait rien à redire à cet endoctrinement. Courageusement, le responsable du service juridique du rectorat de Basse-Autriche, Fritz Freudensprung, a tout de même reconnu que si des valeurs religieuses pouvaient bien être enseignées, l’institutrice allait trop loin en préparant à la première communion. De même, au ministère, on a confirmé que la préparation à la communion devait se faire dans le cours de religion, intégré dans les emplois du temps et entièrement subventionné par l’État. Lire la suite

Publicités

16 mai 2014 Posted by | Autriche, Catholicisme, Laïcité | , , , | 9 commentaires