Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Le business des passeurs

Es2 ES1Début octobre, j’ai servi de fixeur (*) pour l’émission “Envoyé Spécial” de France 2. La journaliste Virginie Vilar préparait un sujet sur le business des passeurs. En raison de l’actualité en France (13 novembre), le sujet n’a pu passer que le 3 mars. Il prend pour point de départ le camion des 71 victimes retrouvé le 27 août dernier près de Parndorf, à 60 km de Vienne et nous emmène aussi en Turquie et en Bulgarie. Avec la fermeture récente des frontières, ce type de traffic d’êtres humaines reprend son envol le long de la route des Balkans, de la Turquie à l’Autriche. Pour voir l’émission, suivez ce lien.

Voir aussi sur ce blog, écrit au moment du tournage, « Derniers hommages à neuf victimes du camion » et sur le camion, « Ecrire après ‘Parndorf’« .

(*) Un “fixeur” s’occupe de préparer le tournage, d’organiser les journées, de caler les rendez-vous, de proposer des sujets et bien sûr de traduire (traduction simultanée ou consécutive).

4 mars 2016 Posted by | Uncategorized | , , , , | Laisser un commentaire

Le virage de l’Autriche sur la question de l’asile

Ben-Jennings-pt

(c) Ben Jennings / The Guardian

L’Autriche a changé du tout au tout sa politique vis-à-vis des demandeurs d’asile. Quelle que soit la situation en Syrie ou ailleurs dans le monde, la décision est prise et en 2016 le 37501ème demandeur d’asile sera refoulé, tout comme les suivants. Au rythme actuel, cette situation devrait survenir au printemps. Il n’est plus non plus question d’autoriser le transit vers l’Allemagne et « durchwinken », signifiant « laisser passer avec un petit signe de la main », est le terme très idiomatique le plus utilisé par les responsables politiques. Le « durchwinken » c’est fini et l’Autriche refuse de laisser passer librement les demandeurs d’asile à ses frontières, même si ces derniers n’aspirent qu’à traverser le pays pour se rendre en Allemagne. Avec cette politique très restrictive, l’Autriche s’est rapprochée des quatre pays du groupe de Visegrád (Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne), hostile aux Syriens, Irakiens ou Afghans fuyant les zones de guerre. Lire la suite

26 février 2016 Posted by | Asile, Autriche, Europe, Uncategorized | , , , | 4 commentaires