Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Un concert du nouvel an… bien silencieux !

Wilhelm Jerger (1902-1978), à la tête du Philharmonique de Vienne en 1938, membre du NDSAP depuis 1932, de la SS depuis 1938

Quoi de plus emblématique pour Vienne que la grande roue du Prater, les Mozartkugeln, l’école espagnole d’équitation… et le concert du nouvel an donné par l’orchestre philharmonique de Vienne ? Voilà sans doute quatre caractéristiques majeures de la capitale autrichienne, du moins d’un point de vue purement touristique. Ce concert du nouvel an (‘Neujahrskonzert’), généralement consacré à l’œuvre de la famille Strauss, est devenu l’événement le plus diffusé au monde dans le domaine de la musique classique, retransmis dans plus de 70 pays.

Dans la présentation des origines de ce concert, on trouve souvent mention du fait que le premier concert eut lieu le 31 décembre 1939, sans pour autant que les auteurs s’attardent sur le contexte de la période.

Cliquez sur la vignette pour agrandir

Ci-contre, un extrait de journal paru la veille du premier concert permet de se replonger dans l’atmosphère de l’époque (Das Kleine Blatt 30.12.1939). Le titre : « Les faux documents du spectateur juif »

« Le Juif Friedrich Israel Wenger se rendait le 23 octobre à une pièce qui se jouait à la Rolandbühne. Il savait bien que les représentations théâtrales étaient interdites aux Juifs, mais il est entré la tête haute et la démarche assurée dans les allées du théâtre (…). Il déclara être aryen et pour « preuve » présenta un certificat de naissance et un acte de baptême. Le policier ne tomba pas dans le panneau. (…) L’accusé fut reconnu coupable et condamné pour fraude à deux mois de cachot. »

Au sujet du Neujahrskonzert, deux points au moins méritent d’être soulignés : d’une part, l’orchestre philharmonique faisait l’objet dès les années 1920 d’une politique explicitement antisémite et, d’autre part, les origines juives d’une partie de la famille Strauss ont été cachées suite à des décisions prises au plus haut niveau de l’appareil nazi.

Lire la suite

6 janvier 2011 Posted by | Antisémitisme, Art, Autriche, Mémoire, Nazisme | , , , , , | Un commentaire