Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Tensions communautaires à Vienne, la police relève les religions !

 Wien-Meidling, samedi 21 avril vers 15h. Dans la rue piétonne du quartier où j’habite, des Turcs ont organisé une petite fête. Sous une bâche, des femmes, pour la plupart voilées, dégustent avec des enfants des kebabs, des poulets grillés et des pâtisseries. Un vieux monsieur vend du thé. Attiré par ce petit événement dans une rue habituellement dédiée au dieu du commerce, je sors mon appareil photo et prends quelques clichés. Un homme arrive et me demande si j’ai une autorisation. Je lui réponds que je suis dans l’espace public, libre de prendre quelques photos pour mon usage personnel. Il insiste pour que je demande le droit de photographier à un homme plus âgé, qui vend les bons pour la nourriture. Ce dernier me donne son accord, je fais alors un ou deux clichés supplémentaires (quatre en tout). Un homme surgit alors sur le côté, habillé d’une veste de secours orange réfléchissante. Il est assez agressif et, se présentant comme l’organisateur de la fête, il insiste pour que j’efface mes photos. Je refuse et il se montre alors menaçant, voulant casser mon appareil photo. Il me menace ensuite d’appeler la police… et je le prends au mot, appelant moi-même au 133. Je résume la situation et pendant 15 minutes, j’attends avec ma femme l’arrivée des forces de l’ordre, pendant que devant nous un groupe d’une quinzaine de Turcs peu sympathiques se forme. J’ai beau leur dire que je n’ai rien contre leur fête, qu’au contraire, j’apprécie l’animation, ils ne pensent qu’aux photos.

La police arrive et l’un des deux policiers recopie nos cartes d’identité sur son carnet. Lorsque j’explique Lire la suite

23 avril 2012 Posted by | Uncategorized | , , , | 7 commentaires