Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Le mépris des animaux et des femmes condensé dans un calendrier

En Autriche, « l’Alliance des jeunes paysans », très proche du parti conservateur ÖVP, joue un rôle de couveuse pour former des lobbyistes du monde agricole, et plus précisément pour défendre les intérêts des éleveurs. Ils organisent chaque année une grande « fête des moissons » sur la Heldenplatz, la place emblématique de Vienne.  Depuis 2001, ils éditent également un calendrier censé mettre en valeur leurs activités. Nommé le 10 mai dernier nouveau ministre de l’agriculture, Norbert Totschnig n’est d’ailleurs autre que l’inventeur de ce calendrier.

Dans l’édition 2023, ils présentent des femmes dévêtues dans des situations propres à l’élevage intensif avec pour idée de présenter « l’attractivité » du métier. Rarement le parallèle entre le sexisme et le spécisme, entendu comme discrimination fondée sur l’appartenance à l’espèce, n’aura été aussi lisible. Sur le sujet, la lecture du livre de Carol J. Adams s’impose (La politique sexuelle de la viande: une théorie critique féministe végétarienne, L’âge d’homme, 2106) !

Le commentaire sur Twitter de Georg Prinz (de la VGT, Association contre les usines animales) à propos de l’image ci-dessous est éloquent : « D’abord on t’arrache à ta mère, après tu reçois du lait d’un réservoir et dans deux semaines on t’envoie en Espagne » (Zuerst entreißen wir dich deiner Mutter, dann bekommst du Milch aus dem Tank und in zwei Wochen schicken wir dich nach Spanien).

Compléments

15 mai 2022 - Posted by | Uncategorized | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :