Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Xénophobie banale du chancelier autrichien

L’Autriche a été plutôt épargnée par la première vague de Covid-19 du printemps dernier. Aujourd’hui, la situation est bien pire que celle qui prévaut en France ou en Allemagne (cf. graphe ci-dessous). A peine plus habile que Donald Trump accusant le « virus chinois » et appelant à ingérer de l’eau de Javel, le chancelier Sebastian Kurz a déclaré que la seconde vague était due aux immigrés qui vivent dans le pays ! Mercredi 2 décembre, dans un point presse sur l’épidémie, il a déclaré « Nous avons surtout ramené des infections dans le pays avec des gens qui sont partis dans leur pays d’origine pendant l’été. » (Wir uns insbesondere durch Menschen, die in ihren Herkunftsländern den Sommer verbracht haben, Ansteckungen wieder ins Land hereingeschleppt haben). Plus précisément, Kurz a évoqué les pays de l’ex-Yougoslavie, puisque (selon le service de statistiques) les Serbes, Croates et les Bosniaques sont respectivement 122 000, 84 000 et 97 000 dans le pays, soit 302 000 au total, devant les Allemands (200 000), suivis par les Roumains (123 000) et les Turcs (118 000).

Le service de fact-cheking de la ville de Vienne a mené l’enquête, les personnes revenant des Balkans à l’été 2020 comptent pour 2,85% parmi les personnes infectées à cette époque. La majorité d’entre elles étaient des touristes autrichiens. Mais bon, pour le chancelier, il faut bien tenter de siphonner le réservoir important de vote extrême droite…

Lire la suite

4 décembre 2020 Posted by | Autriche, Racisme | , , | Laisser un commentaire