Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Héritages

segal_roter_faden_cover.pngDepuis mon arrivée à Vienne, en août 2004, je trouve régulièrement des traces de ma famille Segal, surtout de la période 1916-1938 où mon grand-père vivait avec sa famille en Autriche, mais aussi de la période antérieure, lorsque les Segal habitaient en Galicie, la province la plus peuplée de l’Empire austro-hongrois aujourd’hui partagée entre la Pologne et l’Ukraine. J’ai aussi découvert un pan entier de mon histoire familiale, sur l’internement de mon grand-père en France, son engagement dans la Légion étrangère et ses activités de résistant pendant la Seconde Guerre mondiale.

De ces recherches, sont nées des réflexions, à la fois sur la transmission de valeurs entre générations et sur la façon dont une histoire familiale s’inscrit dans l’histoire de l’Europe. J’ai alors rédigé un manuscrit, « Héritages », qui a été traduit en allemand grâce à Susanne Pertersen et publié aux éditions Konturen sous le titre Wie ein roter Faden. Eine Familie in den Katastrophen des 20. Jahrhunderts (Comme un fil rouge. Une famille dans les catastrophes du 20ème siècle). Ce livre est aussi l’histoire d’un retour à Vienne, le mien, car mon livre concerne quatre générations.

L’un des deux grands quotidiens autrichiens, Die Presse, a publié une page à ce sujet, dans l’édition du 10 novembre dernier (voir la traduction en français).

Trois présentations sont déjà prévues à Vienne (en allemand) et Paris (en français) :

  • Librairie Orlando, mercredi 4 décembre, 19h : lecture d’extraits par Joachim Wartenberg, discussion avec mon éditeur, Georg Hauptfeld, puis avec le public.
  • Musée juif de Vienne, mardi 10 décembre, 18h30 : discussion avec Claudia Erdheim, écrivaine auteure de Längst nicht mehr koscher, sur le lien entre les histoires familiales, l’histoire de l’Europe et l’écriture de l’histoire.
  • Maison Heinrich Heine, en collaboration avec le Forum Culturel Autrichien, le 22 avril 2020 à 19h : discussion avec Jacques Le Rider.

Je suis preneur de toute aide pour une publication en français (j’ai conservé les droits pour l’édition originale en français). Un document de deux pages présente à cet effet le manuscrit.

1 décembre 2019 - Posted by | Uncategorized

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :