Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Controverse au sujet de la part des Autrichiens dans l’appareil nazi

Wien, Heldenplatz, Rede Adolf Hitler

250 000 personnes enthousiastes accueillent Adolf Hitler le 15 mars à Vienne

Quel est le rôle joué par les Autrichiens dans le nazisme ? Ont-ils vraiment été surreprésentés dans la Wehrmacht, la SS ou le personnel des camps ? L’histoire est une discipline universitaire qui accepte les débats, les controverses, voire les remises en question, du moment que les arguments avancés sont rationnels et les thèses étayées. Très souvent, et même à sept reprises sur ce blog, on trouve les statistiques données par l’historien étasunien David Art : les Autrichiens représentaient 8% de la population du Reich et auraient cependant constituer 13% des SS, 40% du personnel des camps d’extermination… et 75% des services responsables de la logistique de la solution finale sous la direction d’Eichmann (Art, 2005, p. 43). Ces données par exemple été recopiées et diffusées dans le quotidien Le Monde à partir de mon blog (cf. mon article intitulé « L’image manquante » paru le 16 mars 2015, au sujet d’une installation de Ruth Beckermann mettant en évidence la joie des Viennois face aux humiliations subies par les Juifs en mars 1938, puis l’article « L’image manquante de Vienne sous le Reich » paru le 2 avril 2015, recopiant une faute car j’avais écrit 14 au lieu de 13% pour la part des Autrichiens dans la SS). On les trouve encore récemment dans le très beau film de Robert Bober, Vienne avant la Nuit (2017).

Il apparaît aujourd’hui que les historiens spécialisés sur ce sujet remettent en cause les données fournies par David Art. Lire la suite

Publicités

28 mai 2018 Posted by | Uncategorized | Laisser un commentaire