Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Virage à droite… de l’extrême droite autrichienne

padap

A l’extr. droite, M. Strache, à côté, M. Hofer

Le 9 novembre dernier, suite aux élections législatives du 15 octobre dernier (analysées dans ce billet), les députés ont siégé pour la première fois. Ce fut l’occasion pour le Centre de documentation sur la résistance autrichienne, également chargé de la veille sur l’extrême droite dans le pays, de publier quelques statistiques édifiantes. En comparant la composition du bloc parlementaire FPÖ (principal parti d’extrême droite) entre 1999 (lorsque Jörg Haider a négocié avec Wolfgang Schüssel la composition d’un gouvernement entre la droite et l’extrême droite) et 2017 (pendant les négociations actuelles pour une coalition de même nature), on note que la part des hommes reste très largement majoritaires (de 83 à 78%) et que la part des députés membres de corporations pangermanistes flirtant avec les néonazis et les négationnistes est passée de 6 à 31% ! En 1999, sur 52 députés du FPÖ (sur les 183 que comptent le Parlement), on comptait 3 « Burschenschafter » (membres de ces corporations), contre 16 aujourd’hui ! Dans la petite équipe en charge de la formation du nouveau gouvernement, il y a deux membres d’Olympia, l’une des corporations les plus proches des néonazis : dès 1889 ils ont exclu les Juifs, en 1933 ils ont adopté « le principe du Führer », de 1961 à 1970 la corporation était interdite pour cause de terrorisme suite aux « actions » menées pour le rattachement du Tyrol du sud à l’Autriche et en 2003 ils invitaient à l’une de leur soirée le très délicat chansonnier Michael Müller connu pour ce charmant refrain : « Avec six millions on commence seulement à s’amuser, jusqu’à six millions les fours restent allumés (…) on a assez de Zyklon B (…) avec six millions de Juifs c’est loin d’être fini » (cf. ce billet au sujet de ma déposition au Tribunal de grande instance de Paris, Cour d’appel, pôle 2, chambre 7, le 12.11.2015).

Lors de la première réunion de l’Assemblée, le chancelier Christian Kern a fait un discours rappelant l’importance du 9 novembre 1938 (« Nuit de Cristal ») et insistant sur le fait que « l’exclusion, la recherche de boucs émissaires, le racisme et la mobilisation des bas instincts en politique ne devaient pas avoir de place [ici] ». Tous les parlementaires ont applaudi, sauf ceux du FPÖ (photo ci-dessus).

Dans cette ambiance post-électorale marquée par les négociations entre la droite et l’extrême droite, il n’est pas étonnant de lire, le 11 novembre dernier dans l’hebdomadaire profil, que le 26 octobre dernier, lors de l’arrivée d’une course amateur de vélo à Mondsee, en Haute-Autriche, lors de la remise des prix par classe d’âge, un cycliste de 75 ans est monté sur le podium en faisant le salut hitlérien… une expression « légitime » de sa pensée selon le modérateur de ladite course.

 

Sources

Publicités

12 novembre 2017 - Posted by | Autriche, Extrême droite, Mémoire, Nazisme, Uncategorized

6 commentaires »

  1. Ils n’applaudissent pas parce qu’ils prient [rires].

    Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 12 novembre 2017 | Réponse

  2. Bonjour Jérome,
    On voit les FPO arborant un flot rouge-blanc-rouge. Que represente le « cactus » sur le pupitre des autres ?
    Merci.

    Commentaire par caucasusbelli | 12 novembre 2017 | Réponse

    • J’ai oublié d’en parler, je vais préciser. Les députés du FPÖ se sont présentés avec les couleurs de l’Autriche et une edelweiss à la place de l’habituel bleuet qui était la fleur portée par les nazis qd le parti était interdit. Les sociaux-démocrates avec un traditionnel oeillet rouge et les libéraux du NEOS avec un cactus car ils se considèrent comme le « poil à gratter ».

      Commentaire par segalavienne | 12 novembre 2017 | Réponse

  3. Tu laisses un peu sous-entendre que le salut hitlerien du cycliste et la réaction du modérateur ont été ignorés ou acceptés par le public, ce qui ne semble pas être le cas. Ils ont été apparemment hués et il y a bien une plainte qui a été déposée contre eux. Le cycliste est dorénavant interdit de participer à de futures courses.

    Commentaire par Sebastien | 13 novembre 2017 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :