Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’extrême droite politique en Autriche : les richesses insoupçonnées d’un biotope particulier

FLÖPar commodité, le Parti autrichien de la liberté, le FPÖ, est souvent présenté comme « ‘le’ parti d’extrême droite ». C’est historiquement le parti dont un certain Jörg Haider a pris le commandement en 1986 mais, en 2005, soucieux de se débarrasser des éléments qui flirtaient le plus ouvertement avec les néonazis et les négationnistes, M. Haider a créé un autre parti, le BZÖ (Alliance pour l’avenir de l’Autriche). Ce parti a périclité après la mort de son fondateur, en 2008, et il est aujourd’hui plus que moribond : après les 3,5% obtenus aux élections législatives de 2013 – alors que la barre est fixée à 4% pour entrer au Parlement – le parti ne s’est pas présenté aux dernières élections. De 2012 à l’été dernier, il y eut aussi la « Team Stronach », du nom du milliardaire austro-canadien Frank Stronach. Pour la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2016, le président du groupe parlementaire de ce parti, Robert Lugar, avait distribué à toutes les femmes présentes devant le Parlement des sprays d’autodéfense (bombes lacrymogènes) pour, selon lui, résister aux attaques des réfugiés (cf. ce billet). Lire la suite

Publicités

4 novembre 2017 Posted by | Autriche, Extrême droite, Uncategorized | Un commentaire