Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Plongée au sein d’une corporation étudiante autrichienne d’extrême droite

Moldavia

Dans l’arrondissement viennois de Josefstadt, à 400m du théâtre de ce quartier où Ludwig van Beethoven et Richard Wagner dirigèrent de grands concerts, se trouve depuis 1914 la maison de « l’Association allemande pour l’école » (Deutscher Schulverein) et, en son sein, une multitude d’associations pangermanistes fondées pour la plupart à la fin du 19ème siècle pour défendre les intérêts des « Allemands » dans l’Autriche-Hongrie multiethnique. Oui, nous sommes bien en Autriche mais les rapports complexes – parfois complexés – qu’entretient ce pays avec son grand voisin du nord expliquent que l’on trouve par exemple sur la façade de l’une des principales salles de concert de Vienne, la « Konzerthaus », cet impérieux appel : « Honorez vos maîtres allemands, vous préserverez alors les bons esprits » (cf. ce billet de ce blog).

En ce jeudi 23 mars, des hommes en uniforme discutent dans le hall, près d’un vestiaire, réunis pour fumer avant le début de la soirée. Ils portent tous la même petite toque savamment posée de travers sur leur crâne, retenue par un élastique, et sous leur veste noire apparaît une écharpe tricolore… aux couleurs de l’Allemagne. Ce soir c’est le premier « dialogue de Josefstadt » de la saison et l’invité n’est autre que Walter Rosenkranz, député du FPÖ, principal parti d’extrême droite du pays (l’Autriche cette fois-ci), candidat aux prochaines élections régionales de Basse-Autriche. Le sujet : « Envoyez les soixante-huitards à la retraite – Perspectives d’une politique culturelle conservatrice ».

Lire la suite

25 mars 2017 Posted by | Autriche, Uncategorized | , , , , | Un commentaire