Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Diversité au marché de Meidling

DSC_7223Deux femmes à l’honneur aujourd’hui dans la série de portraits de celles et ceux qui font le marché de Meidling. Après Gajendra, un Indien, ancien joueur national de hockey sur gazon dans l’équipe de Yougoslavie devenu marchand de salaisons sur le marché, voici donc Kokeb d’Ethiopie et Anna de France, deux femmes qui partagent le courage d’entreprendre de Ruwan, qui tient lui un restaurant sri lankais à deux pas du marché.

Née en 1958 à Addis-Abeba, Kokeb a commencé à étudier la chimie dans son pays avant de partir, à l’âge de 24 ans, vers la Hongrie pour des études d’architecture. Devenue mère assez jeune, elle n’a pas pu finir ses études et, avec son mari jamaïcain qui est aujourd’hui prêcheur dans une église évangélique, ils ont décidé de s’installer dès 1986 en Autriche. Elle habite à deux pas du marché et parle couramment quatre langues : hongrois, allemand, anglais et bien sûr amharique. Elle a aujourd’hui six enfants, âgés de 20 à 33 ans et travaille dans un fast-food en semaine mais le samedi, depuis un an, elle vend des produits bio au marché : des œufs, du thé, du beurre, du lait, du cacao, du paprika mais aussi des sacs en tissu qu’elle fait elle-même ou du pain (le pain aux noix est fantastique).

Anna vend aussi du pain mais elle n’est pas là que le samedi : son stand, fixe alors que celui de Kokeb est monté sur des tréteaux, est ouvert du mardi au samedi (9-18h). Elle a même une page Facebook pour son magasin. Ancienne élève du Lycée français de Vienne, elle a fait une école hôtelière et a acquis une première expérience chez Lenôtre dans les beaux quartiers parisien. De retour à Vienne, en 2009, elle a travaillé comme employée sur des marchés, notamment le célèbre Lederhaas am Markt (qui vend du savon) ou chez Gegenbauer au Naschmarkt (vinaigre, café avec torréfaction). Ses spécialités sont les fromages de Savoie qu’elle fait venir directement d’une cave d’affinage de Savoie, mais aussi le pain, le café et tout un tas de petits produits qu’on découvrira avec plaisir dans son magasin, où l’on peut aussi déguster des gâteaux avec le café. Je recommande !

Quelques impressions du marché (qui se tient du lundi au samedi – stands de légumes que le matin). Cela vaut le détour et c’est nettement moins touristique que le Naschmrakt.

 

8 juillet 2016 - Posted by | Uncategorized | ,

Un commentaire »

  1. marché en effet très sympa et dépaysant!

    Commentaire par mao | 7 octobre 2016 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :