Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Ruwan ou le courage d’entreprendre

DSC_6600

Ruwan Jeewantha Fernando

Meidling, le douzième arrondissement de Vienne, est historiquement un quartier ouvrier mais il est aujourd’hui marqué par une grande variété de populations immigrées. Un article de ce blog, « The Babelian part of Meidling » dressait ainsi le portrait de Gajendra, un Indien, ancien joueur national de hockey sur gazon devenu marchand de salaisons sur le marché. Dans un autre article, je faisais l’éloge de la boulangerie turque Diwan, ouverte tous les jours jusqu’à minuit et qui propose les meilleurs simits (anneaux de sésame) que je connaisse (meilleurs qu’à Istanbul) ; le texte « From the Kerala to Vienna, a multicultural success story » racontait encore le parcours d’Indiens du Kerala et se penchait sur le cas de Yu Yun, de la minorité chinoise Hakka au nord de l’Inde..

Ruwan Jeewantha Fernando (né en 1984) a une histoire non moins riche. Ce n’est pas vraiment un réfugié mais plutôt un migrant : s’il a quitté son pays natal, le Sri Lanka, en 2003, ce n’est pas à cause de la guerre civile qui y régnait dans le nord (affrontement entre l’armée et les Tamouls). Appartenant à la minorité catholique du pays (6% de la population sri-lankaise), Ruwan est arrivé en Autriche pour des études de théologie à la célèbre abbaye d’Heiligenkreuz (célèbre pour son vin mais aussi pour ses viols sur un handicapé, révélés en 2007). En 2006 il a choisi (justement ?) de quitter cette voie sacerdotale et de commencer des études de biologie, abandonnées au bout de quelques semestres. N’ayant pas encore le droit de travailler, il a passé deux ans à faire des petits boulots au noir (plonge dans des restaurants, livraison de pizzas), et une fois qu’il a obtenu le droit de travailler, il a été employé dans un fast-food et a suivi une première formation de responsable, parallèlement à ses nouvelles études : théologie catholique pour devenir professeur de religion en collège. Lire la suite

26 avril 2016 Posted by | Autriche, Uncategorized | , | 2 commentaires