Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Climat délétère en Autriche

Schlepper

Pas d’asile en Autriche

Le climat devient délétère sur la question des demandeurs d’asile maintenant stoppés sur la Route des Balkans. La campagne d’affichage du ministère de l’Intérieur autrichien, dévoilée ce mardi 1er mars, reprend pour l’essentiel la charte graphique du parti d’extrême droite, le FPÖ.

FPÖ

La fraude sur l’asile n’est pas légale (campagne du FPÖ)

C’est dans le tabloïd populiste Kronen Zeitung que ces encarts ont été publiés. Censés s’adresser aux demandeurs d’asile, ils sont d’abord lus par la population autrichienne encline à voter pour le FPÖ. En gris et en petits caractères, on lit « pour des raisons économiques » et au-dessus « les passeurs mentent ! Informez-vous ! ». Plus tard, une campagne est prévue en Afghanistan, en dari, officiellement pour lutter contre la désinformation contenue dans les offres des passeurs qui promettraient un asile en Autriche. Les affiches rappellent les restrictions récemment votées : l’asile à durée limitée seulement, le regroupement familial interdit avant trois ans etc.

Schlepper2

Campagne officielle du ministère autrichien de l’intérieur

La député verte Alex Korun a présenté en un simple collage toute l’hypocrisie de la politique autrichienne sur ce sujet. A gauche, sur le site du ministère des affaires étrangères, il est demandé à tous les ressortissants qui pourraient se trouver en Afghanistan de quitter le pays immédiatement (niveau de sécurité le pire, « 6 »), à droite, l’affiche dissuadant les Afghans de venir en Autriche, expliquant qu’ils n’ont pratiquement pas de chance d’obtenir l’asile en Autriche, tout au plus pour un temps limité et en aucun cas s’ils sont des « migrants économiques ».

Afgha

Collage posté sur Facebook par Alex Korun

 

Autre fait marquant à l’image de l’ambiance sur ce sujet, le 28 février, le député Marcus Franz, passé en juin 2015 de “l’équipe” du milliardaire Stronach au parti chrétien-conservateur de l’ÖVP, avait écrit que si Angela Merkel s’était montrée si généreuse envers les demandeurs d’asile, c’était tout simplement pour compenser sa frustration de ne pas avoir eu d’enfants.

MarcusFranz

Marcus Franz

Pour être la « Mutti » (Maman)  populaire en Allemagne, il lui fallait des enfants, et inconsciemment elle aurait choisi des réfugiés à défaut d’avoir pu ou voulu en avoir elle-même. Il « a été démissionné » ce mardi 1er mars; sommé de choisir entre une démission ou une procédure d’expulsion de l’ÖVP.

Sources

 

1 mars 2016 - Posted by | Asile, Autriche, Extrême droite, Uncategorized

2 commentaires »

  1. de olus en plus nauseabond….
    quelle tristesse de voir notre apathie!
    mao

    Commentaire par segal marie-laure | 1 mars 2016 | Répondre

    • Vous voulez faire quoi ? accueillir les 100 millions de réfugiés de guerre ? Et le milliard de réfugiés économiques ?

      La solution de la Syrie est en Syrie.
      La solution de l’Afrique est en Afrique

      Commentaire par OO | 2 mars 2016 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :