Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Le virage de l’Autriche sur la question de l’asile

Ben-Jennings-pt

(c) Ben Jennings / The Guardian

L’Autriche a changé du tout au tout sa politique vis-à-vis des demandeurs d’asile. Quelle que soit la situation en Syrie ou ailleurs dans le monde, la décision est prise et en 2016 le 37501ème demandeur d’asile sera refoulé, tout comme les suivants. Au rythme actuel, cette situation devrait survenir au printemps. Il n’est plus non plus question d’autoriser le transit vers l’Allemagne et « durchwinken », signifiant « laisser passer avec un petit signe de la main », est le terme très idiomatique le plus utilisé par les responsables politiques. Le « durchwinken » c’est fini et l’Autriche refuse de laisser passer librement les demandeurs d’asile à ses frontières, même si ces derniers n’aspirent qu’à traverser le pays pour se rendre en Allemagne. Avec cette politique très restrictive, l’Autriche s’est rapprochée des quatre pays du groupe de Visegrád (Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne), hostile aux Syriens, Irakiens ou Afghans fuyant les zones de guerre.

Mercredi 24 février, les ministres conservateurs autrichiens de l’intérieur et des affaires étrangères, Mme Mikl-Leitner et M. Kurz, ont organisé une conférence avec leurs homologues des Balkans pour s’accorder sur des quotas, sans inviter la Grèce. En réaction à cet affront, car la Grèce est bien le premier pays concerné, Athènes a rappelé son ambassadrice dès le jeudi 25 février.

L’Autriche a déjà décidé de limiter le nombre de demandeurs d’asile entrant sur son territoire à 80 par jour au poste de Spielfeld, à compter du 19 février, et comme prévu, cette décision a eu un effet domino sur les autres pays de la route des Balkans. Le 25 février, la Croatie, la Slovénie et la Serbie annonçaient que seuls 580 « réfugiés » seraient autorisés chaque jour à passer les frontières. Partout des murs de barbelés se lèvent et l’Europe de Schengen se meurt. L’Autriche a d’ailleurs commencé à refouler des demandeurs d’asile. Le 21 février, 787 « migrants » sont passés (comme le rapporte le quotidien Der Standard), dont 18 personnes qui ont demandé l’asile dans le pays et 703 n’ont fait que traverser le pays. Ce même jour, au poste frontière de Spielfeld, le plus important, 66 personnes ont été refoulées en Slovénie. Au sein du gouvernement de grande coalition, ce sont clairement les chrétiens-conservateurs qui l’ont emporté et ce nouveau déplacement vers la droite de l’échiquier politique autrichien ne pourra que profiter à l’extrême droite.

En Macédoine, à la frontière avec la Grèce, les Afghans sont refoulés d’office. Pendant ce temps la Turquie bombarde les Kurdes, la Russie les forces syriennes opposées à Assad et les pays occidentaux, officiellement, Daesh. Où trouver un signe d’espoir ?

Sources et compléments

26 février 2016 - Posted by | Asile, Autriche, Europe, Uncategorized | , , ,

4 commentaires »

  1. ce cri est partagé par d’autres journalistes,tel » le monde » daté du samedi 27 février….
    il est urgent de manifester notre inquiétude et notre soutien aux réfugiés:on reste bien démunis

    Commentaire par segal marie-laure | 27 février 2016 | Répondre

  2. article très mesuré qui évoque sobrement le drame…des réfugiés bien sûr…comme celui de l’ Europe qui agonise, malgré des politiques d’ accueil initiales très positives (Autriche, Allemagne, Suède.)

    PAO

    Commentaire par segal marie-laure | 27 février 2016 | Répondre

    • L’union européenne meurt car elle a péché par naïveté, optimisme et insouciance.

      Gouverner c’est prévoir. Qu’ont ils prévu ? Rien

      L’europe des nations va naître des centre de l’europe des technocrates.

      Commentaire par OO | 2 mars 2016 | Répondre

  3. « ce nouveau déplacement vers la droite de l’échiquier politique autrichien ne pourra que profiter à l’extrême droite. »
    Au contraire, le non contrôle des frontières et ne pas tenir des aspirations du peuple, ne peut que profiter à l’extrême droite

    Commentaire par OO | 2 mars 2016 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :