Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Journée Al-Quds à Vienne, manif et contre-manif

AlQuds

Embrigadement, Vienne, 11 juillet 2015

Alors même qu’on m’a reproché le 10 juillet d’éprouver de la « haine pour l’existence de l’Etat juif » pour avoir simplement osé exposer quelques idées relatives à l’emploi du mot Shoah, je me suis rendu le lendemain à la contre-manifestation pour marquer mon opposition à la manifestation qui s’est tenue dans le cadre de la « journée Al-Quds ». Lancée en 1979 par le régime des mollahs iraniens, cette journée vise à réclamer le départ des Juifs de la Palestine historique et surtout de Jérusalem (« Al-Quds » en arabe). Pour la troisième année consécutive, un doublé défilé était organisé par les associations islamistes installées en Autriche, souvent antisémites. Pourquoi un double défilé ? Tout simplement parce que les femmes et les enfants manifestaient devant et les hommes ou jeunes garçons de plus de 12 ans derrière. On comptait au total environ 250 à 300 personnes, avec des slogans comme « Sionisme = Terrorisme », « Stoppez le nettoyage ethnique en Palestine », « Apartheid en Israël = crime contre l’humanité » ou encore « Sionisme et extrémisme hors du Proche-Orient ».

Pour Daniel Kapp, du Club des amis d’Israël, l’appel à cette marche revient à un appel à un « deuxième Holocauste ». Lors du rassemblement contre ce défilé, où je suis resté, on trouvait des militants opposés à tout accord avec l’Iran sur le nucléaire, des militant du parti des Verts, des associations LGBT (des Verts mais aussi l’association des Juifs LGBT « QueerHebrews »), et d’autres organisations comme le Club républicain ou la Société kurde pour l’enseignement, l’intégration et la culture. Au total, une bonne centaine de personnes écoutant de nombreux discours.

Mes photos sont ici.

Pour celles et ceux qui auraient des doutes sur la nature de cette journée Al-Quds, le 8 juillet dernier les responsables de la page Facebook ont posté ce dessin, appelant « chaque musulman » à verser un sceau d’eau pour noyer les Israéliens.

ALQuds-8juillet

Source

Antisemitisches Posting: Aufruhr vor Al-Quds-Tag in Wien“, Der Standard, 10.7.2015

Advertisements

11 juillet 2015 - Posted by | Uncategorized | , , , ,

5 commentaires »

  1. Les seaux d’eau n’ont jamais existé !
    En tout cas, pas de cette taille-là !
    En tout cas, pas assez pour tuer des millions de personnes !
    Manipulation !
    😉

    Commentaire par Paul | 12 juillet 2015 | Répondre

  2. Je sais que le débat est piégé de tous côtés, mais j’ai quand-même envie de laisser un petit commentaire.
    L’emploi des termes « terrorisme », « nettoyage ethnique » et « apartheid » est exagéré de mon point de vue, mais c’est de la provoc dont la gauche (et plus récemment l’extrême droite) n’a pas le privilège (pas plus que du cœur, comme disait l’autre de manière fort pertinente). De là à conclure à l’appel à un « deuxième Holocauste » me paraît exagéré. Ce qui est en cause tout d’abord, c’est le conflit israéalo-palestinien, et s’il existe certes quelques fanatiques pour réclamer la destruction d’Israël, l’immense majorité de ses opposants exigent tout simplement un retrait de l’Etat juif des territoires occupés. Quant au dessein, n’importe quel humoriste avouera qu’il est dans la nature d’une caricature d’exagérer pour frapper. Antisémite ou plutôt antisioniste ? En tout cas pas appelant à l’Holocauste (ou Shoah ou génocide). La charge émotive et agressive de l’image ne me semble guère plus forte que celle des caricatures de Mahomet qui font rire les uns (moi le premier) au détriment des autres.

    Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 12 juillet 2015 | Répondre

    • Oui, tout à fait d’accord. Sur le « deuxième holocauste », l’argument est régulièrement ressorti, cf. « Auschwitzkeule », illustré par exemple dans ce texte que j’avais publié il y a trois ans http://rue89.nouvelobs.com/2012/08/02/interdiction-de-la-circoncision-nouvelle-shoah-rien-que-ca-234323

      Commentaire par segalavienne | 12 juillet 2015 | Répondre

    • Ce n’est pas à dessein, vous l’aurez compris, que j’ai malmené, orthographiquement parlant, le dessin litigieux. Fallait-il, en revanche, le malmener en le faisant enlever d’un site Facebook ? Je soutiens personnellement le droit d’existence d’Israël (sans avoir de sympathies particulières pour le gouvernement actuel) mais quand on défend, dans l’esprit de Charlie, le droit à la caricature outrancière, il faut accepter qu’on nous rende la pareille. On peut toujours chipoter sur une formulation, mais nous sommes ici dans l’à-peu-près, même si cet à-peu-près est plutôt au raz des pâquerettes. Je me rappelle le fameux turban de Mahomet sous forme de bombe : c’était le même niveau d’approximation injuste, et pourtant le dessin était génial.

      Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 12 juillet 2015 | Répondre

  3. voir l’en-tête complet
    Bonjour,

    Je m’étonne de trouver dans le texte de Henri Meschonnic que vous citez sans commentaires en annexe les mots suivants, à propos du mot « holocauste » : « c’est un terme grec, qui vient de la traduction des Septante, texte de base du christianisme, une christianisation ». Comment comprendre ce qui me semble être un anachronisme ?

    Commentaire par Jacques Boutard | 13 juillet 2015 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :