Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

« Une soirée avec Slavoj Žižek »

Zizek05052015-pt

Vienne, 5 mai 2015 (photo JS)

C’est sous ce titre quelque peu étonnant, « Une soirée avec Slavoj Žižek », que quelques invitations personnalisées avaient été envoyées le 20 avril par l’Institut des Sciences de l’Homme (IWM), à Vienne, pour venir écouter le 5 mai le Slovène le plus connu du monde intellectuel. Fondé en 1982 par le philosophe polonais Krzysztof Michalski, cet institut a été une tête de pont du monde occidental pour encourager et accueillir les intellectuels dissidents du Bloc de l’Est. Il n’est pas étonnant que Slavoj Žižek qui se définit comme dissident « léger » pendant la période yougoslave mais surtout comme communiste, n’ait pas eu l’occasion de venir plus tôt dans cet institut marqué par la fin de la Guerre froide.

Assister à une conférence de Žižek est un événement autant sur le plan intellectuel qu’humain. L’homme gesticule, se frotte le nez toute les dix secondes, pince son t-shirt gris assez régulièrement comme pour essayer de se donner plus d’air (vidéo), pourtant sa pensée est limpide et son phrasé est bon, même si sa diction est gênée par un léger zozotement. Rapidement présenté par Klaus Nellen, membre de l’IWM, c’est Sławomir Sierakowski, directeur de l’Institut d’études avancées de Varsovie qui fut chargé de la tenue du débat. Lire la suite

8 mai 2015 Posted by | Uncategorized | , , , | 2 commentaires