Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

In Austria some people wait for the bus for a very long time

cruci-wienThis picture was taken in front of a school. You can imagine the effect of the necrophilic sect on kids.

Best comments on Facebook: « Hanging around waiting for the bus », « Isn’t it more cannibalistic than necrophilic? (transsubstatiation) », « Le supplice de l’usager pris en otage ! », « Haltestelle indeed », « Il ne reste qu’à paraphraser Jean Yanne : les chrétiens vénèrent la croix parce que Jésus a été crucifié… heureusement qu’il n’est pas mort empalé ». #signesreligieuxostentatoiresdanslespacepublic

26 février 2015 - Posted by | Autriche, Catholicisme, croix, Jésus, signes religieux

17 commentaires »

  1. L’Autriche est catholique depuis plus de 1000 ans. Il faudra commencer à vous y habituer.

    Commentaire par Anonyme | 26 février 2015 | Répondre

    • Bravo pour l´inanité de votre commentaire…

      Commentaire par Anonyme | 26 février 2015 | Répondre

      • La vue d’un croix ne fait pas peur à des enfants qui en voient depuis leur naissance.

        Cet article est juste christianophobe, c’est habituel sur ce site.

        Commentaire par Anonyme | 26 février 2015

  2. Naja, christianophobe, pour ma part, je suis antireligieux, parce que je pense que ça bouffe le monde… on pense et croit ce que l’on veut, mais on emmerde pas les gens avec, c’est tout, si vous me permettez l’expression…

    Commentaire par Yom | 13 mars 2015 | Répondre

    • La tolérance, c’est aussi le respect des croyances des autres.

      Le vivre ensemble n’est pas possible sans cela.

      Cela manque tellement en ce moment!

      Commentaire par Anonyme | 14 mars 2015 | Répondre

      • C’est très vrai, malheureusement, mon précédent message étant trop peu mesuré, je me permets de le rectifier, le préciser. J’aurais dû dire « anticlérical » et pas un truc en phobe, qui sent l’intolérance qui, entre autres déviances, caractérise notre époque effectivement.
        Disons que personnellement, je respecte profondément les croyances des autres, en prenant garde de différencier dogme et représentants/institutions, mais je trouve que spirituellement, on a très peu « évoluer », trop peu pris compte des critiques athées de civilisation par trop pétrie de religions millénaires qui n’ont pas fait que libérer la race humaine, mais qui ont au contraire, contribuer à l’emprisonner dans un carcan de pensée réductrice et aliénante.
        Les questions existentielles que tout à chacun(e) se pose, après, justement, chacun se débrouille comme il peut pour tenter d’y répondre, et les religions sont une des clés possibles, avec des principes que je partage parfois (ne serait-ce que la non-violence, intrinsèque à presque toutes les croyances).
        La tartuferie n’est pas nouvelle, la « castration mentale » non plus (j’emprunte ce dernier concept au poète Bernard Noël, pointe là plutôt je crois un vide existentiel souvent rempli par les religions, puis progressivement par la consommation).
        Le respect de l’autre est une valeur première pour moi, mais je ne censure pas chez moi la critique acerbe et la réflexion.
        Et avec Voltaire de regretter que les hommes ne souviennent pas qu’ils sont tous frères!
        Bien à vous!

        Commentaire par Yom | 14 mars 2015

      • être anticlérical c’est aussi être dans une attitude d’opposition, pas de respect et de tolérance.

        Commentaire par Anonyme | 14 mars 2015

      • Se définir comme antireligieux, anticlérical et avoir comme valeur première le respect de l’autre.

        C’est complètement contradictoire.

        On a le droit de détester les religions (enfin la haine religieuse est punie par la loi) mais alors il ne faut pas se prendre pour un apôtre de la tolérance !

        Commentaire par Olivier Orsel | 16 mars 2015

  3. Il ný a rien de contradictoire, mais vous ne comprendrez rien à mon propos si vous ne distinguez pas pour commencer la croyance de ses réprensentants, les prêtres-ouvriers des salaud qui ont collaboré aux pouvrois répressifs quels qu´ils soient, etc.
    Bref, je ne suis pas un apôtre, anticlérical n´est pas forcément intolérants, l´irrespect peut être sain dans des sociétés étouffées et hypocrites, et puis quoi, tolérer l´intolérable et les intolérants, vous marchez sur la tête!

    Commentaire par Yom | 17 mars 2015 | Répondre

    • Un anticlérical est forcement intolérant puisqu’il rejette en bloc une catégorie de personne sans distinction : comme un antisémite ou un raciste.

      Commentaire par Olivier Orsel | 17 mars 2015 | Répondre

    • Je vous conseille de laisser tomber avec monsieur Orsel et un certain Anonyme (c’est probablement le même) qui vivent sur une autre planète. Vous ne perdrez que votre temps. S’il en vient à défendre un jour l’ascendance davidique des rois de France et leur parenté avec Jésus-Christ, la Très Sainte Vierge Marie et Saint Joseph, ça ne m’étonnerait pas plus que ça.

      Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 20 mars 2015 | Répondre

      • D’une autre planète? Oui certainement. Mais l’exploration inter-planetaire à du bon vous savez. Ouvrez vous aux autres et aux idées qui ne sont pas les vôtres.

        Quand à l’ascendance davidique des rois de France. C’est une bonne question, je n’ai jamais étudié la question. Je vous ferai part de mes découvertes.

        Commentaire par olivier orsel | 22 mars 2015

      • Merci à vous, il me semblait d’ailleurs que j’avais déjà remarqué ce fait…
        Je laisse donc tomber, en ajoutant tout de même qu’en plus, il manque beaucoup d’humour et de distance critique dans ces interventions, les miennes comprises!
        Bonne journée ou soirée à vous donc!

        « Il ne faut pas boire de Coca-Cola dans le Saint Graal », extrait de paroles de TTC.

        Commentaire par Yom | 22 mars 2015

      • Vous ne connaissez pas l’ascendance davidique des rois de France ? Lisez http://catholiquedu.free.fr/2012/AscendanceDavidiqueDeFrance.pdf
        Vous allez vous régaler. Bon voyage vers la planète Sirius !

        Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 23 mars 2015

  4. Je me demande si vos relations autrichienes connaissent la teneur de votre blog
    Je trouve ceci dégoutant
    Quittez l’Autriche, vous vous exprimez comme un colon méprisant

    Commentaire par oui | 23 février 2016 | Répondre

    • On connaît bien ce petit schéma : les Norvégiens n’ont rien à dire sur la désertification car ils n’ont pas de déserts de sable chez eux, les Américains n’ont rien à dire sur les droits de l’Homme en Arabie saoudite car ils appliquent la peine de mort dans de nombreux Etats, les Français feraient mieux de voir ce qu’ils ont fait en Algérie plutôt que de critiquer Poutine qui annexe la Crimée etc. Et puis c’est vrai quoi, si la femme du premier se fait tabasser par son mari, ça ne me regarde pas, j’habite au 5ème !
      On connaît tout ça… C’est ce qui s’appelle une pensée « courte », avec de grosses œillères, consistant en fin de compte à refuser de comprendre que l’on peut être aussi citoyen du monde, qu’à l’heure de la mondialisation ce qui se passe sur Terre nous concerne tous. C’est en outre une conception bien curieuse de la liberté d’expression que de vouloir m’interdire toutes expression critique sur l’Autriche, conception que je respecte bien sûr, mais que je ne partage pas. Et en ce qui concerne l’Autriche, plus précisément, j’y habite depuis bientôt douze ans et je pense suffisamment connaître le pays pour pouvoir en parler. Oui, la qualité de vie y est excellente, comme en témoignent les différents classements dont je me fais l’écho sur mon blog. Je consacre régulièrement des articles à louer la politique écologique, l’offre culturelle et de nombreux mouvements de la société, notamment à l’automne dans le soutien aux demandeurs d’asile. J’aime tellement ce pays que, très modestement, je tente de l’aider à surmonter quelques points qui demeurent négatifs, notamment dans ce qui concern le rapport au passé ou la place de l’extrême droite dans le champ politique.
      Je vois et respecte que d’autres Français-es vivant en Autriche depuis fort longtemps préfèrent finir leur paquet de chips devant la télé et surtout ne jamais s’engager, ne jamais prendre position, car « on-n’est-pas-chez-nous-ici-alors-faut-la-fermer. » C’est bien, vous appliquez déjà les idées des partis d’extrême droite qui, effectivement, conçoivent mal que ceux qui n’ont pas la nationalité du pays s’exprime sur celui-ci, même s’ils y payent leurs impôts et sont intégrés dans la société. Là encore, « total respect », je vous laisse reprendre des chips et passer de la téloche à ce genre de commentaire.
      Pour en revenir à votre question, oui, mes amis autrichiens me lisent et en général approuvent.

      Commentaire par segalavienne | 24 février 2016 | Répondre

      • Pour ma part (Autrichien ayant quitté l’Autriche), je trouve même qu’il n’est pas assez sévère !

        Commentaire par M. Stenger Gerhardt | 24 février 2016


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :