Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Un Français vote en Autriche

wahllokalJ’ai à nouveau (*) le plaisir de présenter un invité sur ce blog, Sébastien Mabille, Français résidant en Basse-Autriche. 

Le 25 janvier 2015 a eu lieu d’importantes élections. En effet, la Grèce a voté ! Toute l’Union Européenne l’a suivi…

Plus localement pour moi, en Basse-Autriche, région dans laquelle j’habite depuis cinq ans, il y a surtout eu des élections municipales. C’est l’occasion de revenir sur quelques-unes des petites différences entre les traditions démocratiques à la française et celles à l’autrichienne.

Quelle surprise déjà ce matin-là, en ouvrant la porte.Il y avait un sac en papier avec le logo du SPÖ (parti socialiste autrichien) accroché à la poignée. A l’intérieur deux Semmel (petits pains ronds), deux portions de beurre et deux portions de confitures… Et cela le jour des élections…

Alors qu’en France, nous sommes habitués à ce que la campagne officielle se termine à minuit le jour précédant le vote, en Autriche, le jour même, les différents partis peuvent encore essayer d’influencer les électeurs indécis. Ainsi, j’ai appris que les partis peuvent continuer leur campagne autant qu’ils le souhaitent à la condition qu’ils soient à plus de 50 mètres des bureaux de vote. Les Autrichiens qui se rendent à leur bureau de vote à pied peuvent encore recevoir à 60 mètres de leur bureau de vote un dernier prospectus ou un petit stylo.

Sont appelés à voter en Autriche, tous ceux qui sont inscrits sur la liste électorale. Là, la procédure pour être inscrit sur la liste électorale est bien plus simple qu’en France où il faut faire la démarche soi-même pour s’inscrire sur les listes. Si vous avez oublié ou n’avez pas pris le temps de faire cette démarche administrative, vous n’avez pas le droit de vote. Ici, lors de son emménagement dans une commune, il faut aller se déclarer en tant que nouveau résident de la commune. C’est une démarche obligatoire, grâce à laquelle vous recevez un « Meldezettel » (fiche d’enregistrement) qui certifie votre lieu de résidence. Cette fiche est nécessaire pour la plupart des démarches administratives que vous auriez besoin de faire par la suite en Autriche. Votre employeur vous la demande par exemple lorsque vous commencez à travailler pour lui.

A partir du moment que vous êtes enregistré dans votre commune, si vous remplissez les critères (âge, nationalité, etc.), vous êtes inscrits sur la liste électorale automatiquement, et vous recevez environ deux semaines avant le vote, un courrier officiel vous invitant à venir voter. Ce courrier fait office de carte électorale à usage unique. En tant que citoyen de l’Union Européenne, j’avais donc bien reçu en temps et en heure ma « Wahlbenachrichtigung » pour aller voter ce 25 janvier dernier.

A noter que pour les élections européennes, pour les Français domiciliés en Autriche, si ceux-ci veulent voter pour un député autrichien, ils ont bien une démarche administrative supplémentaire à effectuer. En effet, les Français domiciliés en Autriche ont aussi la possibilité de voter au consulat pour un député européen de la circonscription de l’ile de France. Il faut donc choisir pour quel scrutin vous voulez voter. Attention, les règles ne sont pas très claires en fonction de la commune dans laquelle vous habitez, donc le mieux c’est de se renseigner soi-même à sa mairie.Il y a eu beaucoup de confusions lors des dernières élections européennes qui ont eu lieu l’année dernière.

Dans le bureau de vote autrichien, la procédure est un peu différente qu’en France. Vous présentez donc l’invitation à voter que vous avez reçue par la poste, sur laquelle est inscrit votre numéro d’électeur. On vous annonce en citant ce numéro et votre nom, en commençant en plus par votre titre universitaire si vous en avez un (mon papa aurait été très fier d’entendre me faire nommer « Diplom-Ingenieur » !). Normalement votre identité doit être vérifiée à ce moment-là. Dans l’invitation à voter, on vous prie de vous présenter avec une pièce d’identité.

Pour ces municipales, le commissaire du scrutin n’a apparemment pas jugé utile de vérifier mon passeport. Je le tenais à la main. Sans doute de voir que je ne l’avais pas oublié lui a suffi. Nous vivons dans une petite commune d’environ 3000 habitants et la confiance règne. Il n’est pas impossible aussi que ce monsieur m’ait reconnu ; après tout, il n’y a pas beaucoup de Français qui habitent ici. Cela m’a quand même étonné qu’il n’y a pas eu plus de rigueur.

On vous remet alors un bulletin de vote et une enveloppe. Sur le bulletin de vote, toutes les listes qui se présentent sont inscrites, et vous devez cocher la liste pour laquelle vous voulez voter. Un stylo est fourni dans l’isoloir, accroché à une petite ficelle pour ne pas le piquer (Si la confiance règne, on ne va pas prendre le risque se faire piquer un stylo quand même !).

Je ne sais pas s’il y a des consignes précises pour cocher. Mon vote sera-t-il compté comme nul si au lieu de faire une croix, je noircis ce petit cercle ? Ai-je le droit de ne pas centrer exactement ma croix ? Et si je dessinais une spirale ou bien des vagues ? Puis-je faire ma croix en forme de + ?Bon, dans le doute, je fais une croix, que je pense la plus banale possible, le plus au milieu possible, sans trop dépasser, mais un petit peu quand même, parce que ce serait louche de s’arrêter pile poil au bord…

En plus de la liste pour laquelle vous votez, vous pouvez aussi inscrire en bas du bulletin de vote une personne. Doit-elle faire partie de la même liste pour laquelle j’ai coché ? Ou puis-je mettre un autre nom d’une autre liste ? Tant pis… Ma compagne m’a expliqué que ce n’est pas obligatoire et que peu de gens le font de toutes les façons (sur les 1579 voix exprimées, 577 ont inscrit un nom).

Vous glissez votre bulletin dans votre enveloppe en le pliant en deux et vous allez glisser votre enveloppe dans l’urne. Celle-ci est ouverte. Pas de clapet.

N’importe qui peut y mettre n’importe quoi au dernier moment… Dans mon isoloir, si je voulais faire un acte terroriste ou anarchiste, je pourrais me préparer une allumette que je gratterais et lancerais dans l’urne au moment où je mettrais mon enveloppe, ou bien vider une bouteille d’encre. Certainement que les sanctions sont lourdes, mais tout le vote serait annulé j’imagine… Peut-être que j’envisage trop le pire ?… Peut-être que j’ai l’esprit trop tordu ?

Et voilà, c’est tout… Pas de signature non plus dans un registre (pourquoi faire après tout ?), et surtout (grand malheur !) pas de « hat gewählt ! »…

Juste : Aufwiederschauen, Dankeschön… Au revoir, merci.

Je me dis alors dans ma tête, pour moi : « A voté ! »

Sébastien Mabille

(*) Les colonnes de ce blog sont ouvertes aux personnes intéressées, me contacter au préalable.

PS (de Sébastien) : la plus grosse déception de ce vote a été le taux de participation qui a baissé par rapport il y a 5 ans. Dans toute la Basse-Autriche, le taux de participation a été de 65,82 % contre 71,60 % en 2010. Le vote ne se fait qu’en un seul tour. Si aucune liste n’obtient la majorité absolue, des coalitions et alliances doivent se faire pour qu’un conseil municipal, représentatif du vote du peuple, soit mis en place. Cela va être le cas dans ma commune. Avec le risque que peu de nouvelles décisions soient prises durant les 5 prochaines années, les uns empêchant les autres de faire quoi que ce soit…

Compléments (JS)

NB : la liste d’électeurs est affichée dans les immeubles : on sait donc qui a la nationalité autrichienne, et qui ne l’a pas… On peut même imaginer que ceux qui veulent s’en prendre aux étrangers auront la tâche aisée. Comme vous pouvez le voir, il y avait peu d’Autrichiens en 2008 dans notre immeuble (45 appartements, 15 votants, élections législatives de 2008).

28 janvier 2015 - Posted by | Uncategorized | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :