Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Vienne honore ses déserteurs

Des-Denkmal

(c) APA/Georg Hochmuth

Ce n’est qu’en 2009 qu’une loi de réhabilitation des déserteurs avait été votée, grâce à l’engagement et à la ténacité du groupe parlementaire écologique, de loin le plus engagé sur les questions de mémoire (voir ce billet). Arrivés à la tête de la mairie de Vienne suite aux élections de 2010, grâce à un accord avec les sociaux-démocrates, les Verts ont tenu à faire figurer dans le programme de coalition la création d’un monument pour les déserteurs. Quatre ans plus tard, c’est un monument imposant qui a été inauguré, le 24 octobre dernier, sur une place hautement symbolique, à deux pas de la Place des Héros sur laquelle Hitler avait été acclamé le 15 mars 1938 et précisément entre les bâtiments de la chancellerie et de la présidence. Le président Fischer était présent aux côtés  du ministre de la culture et du maire de Vienne pour l’inauguration. Quatre anciens déserteurs étaient également invités et l’un d’entre eux, Richard Wadani (né en 1922), a regretté que la plupart des déserteurs soient décédés avant même d’avoir été réhabilités. Lire la suite

6 novembre 2014 Posted by | Uncategorized | , , | 27 commentaires