Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Quand l’Église autrichienne commerce avec un marchand d’armes…

Glock-pt

Cliquer pour zoomer

Dans ce nouveau millénaire l’Autriche a donné aux États-Unis un gouverneur de Californie (en la personne d’Arnold Schwarzenegger, en poste de 2003 à 2011) mais aussi 65% des armes en possession des différentes agences représentant les forces de l’ordre. Les pistolets de la marque Glock, dont le siège est à Deutsch-Wagram, aux alentours de Vienne, sont les plus vendus aux États-Unis mais se retrouvent aussi dans l’équipement de la police ou de l’armée dans 52 autres pays (dont la plupart des pays d’Europe). Officiellement, l’entreprise a besoin d’une autorisation du gouvernement autrichien avant d’exporter ses pistolets et les armes ne doivent équiper que les forces régulières, dans des pays où la sécurité est garantie. Toutefois, dans certains cas, comme pour les Philippines il y a quelques années, les ministères de l’intérieur et de l’économie semblent avoir fermé les yeux sur un cas de fraude (cf. cet article). Les Glocks se retrouvent d’ailleurs aussi dans les redoutables groupes « anti-terroristes » Almaz du régime biélorusse ou encore au service des militaires azerbaïdjanais. Lire la suite

Publicités

11 avril 2014 Posted by | Autriche, Catholicisme | , , | Un commentaire